instagram
PRO A


STRASBOURG, NOUVEAU PRINCE DE DISNEY

Strasbourg, nouveau prince de Disney
Crédit photo : LNB

A l'image de la finale de Pro B, la Leaders Cup 2015 s'est jouée au couteau entre Strasbourg et Le Mans.

A l'image de la finale de Pro B, la Leaders Cup 2015 s'est jouée au couteau entre Strasbourg et Le Mans. C'est finalement la SIG qui a eu le dernier mot (60-58). Mais le dénouement final devrait faire beaucoup parler.

Dix ans qu'ils attendaient cela. Dix longues années depuis son titre de champion de France où la SIG a été sevrée de trophée. Après trois finales perdues consécutivement, Strasbourg a enfin ajouté une nouvelle ligne à son palmarès en s'offrant la Leaders Cup 2015 au détriment du Mans (60-58). C'est peu dire que l'atmosphère devrait être beaucoup plus légère prochainement dans les bureaux du Rhénus.

Le Mans lésé sur la dernière action ?

Pourtant, cette finale devrait laisser un goût amer à nombre d'observateurs. Alors que le MSB avait le ballon de la gagne, Antoine Eito - héroïque dans le dernier acte - aurait dû bénéficier d'un coup de sifflet sur sa dernière tentative à longue distance. Mais le trio arbitral ne broncha pas, laissant ainsi les Alsaciens lever les bras au ciel.

Une immense frayeur qu'aurait pu s'éviter Strasbourg avec une meilleure gestion du money-time. Etait-ce la peur de gagner après tant de désillusions sur la dernière marche ? L'énergie du désespoir déployée par le tenant du titre ? Toujours est-il que le MSB est revenu du diable vauvert au cours du dernier quart-temps (52-34, 31e minute) pour finalement venir mourir à deux longueurs de la SIG (60-58, score final). Tellement frustrant pour des Sarthois qui peuvent toutefois quitter Disney la tête haute, avec la fierté d'avoir défendu dignement leur trophée acquis en 2014.

Strasbourg, juste une première étape ?

Libérée d'un poids, la SIG va désormais pouvoir aborder sereinement la deuxième partie de saison. Avec l'ambition d'éviter de reproduire les mésaventures des deux précédents vainqueurs de la Leaders Cup. En 2013 et en 2014, Gravelines-Dunkerque et Le Mans s'étaient imposés à Disney avant de trébucher lors du premier tour des playoffs. Strasbourg a des ambitions bien plus hautes que cela.

22 février 2015 à 19:01
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges