instagram
PRO A


STRASBOURG À UNE MANCHE DU TITRE

Louis Campbell SIG
Crédit photo : Audrey Feltz

Il n'y a pas eu photo dans le match 2 de la finale des playoffs de Pro A. Strasbourg a nettement dominé l'ASVEL (73-61).

Strasbourg 2, l'ASVEL 0. Après les deux premières manches de finale des playoffs de Pro A, Strasbourg compte deux victoires et Lyon-Villeurbanne zéro. En quatre finales, c'est la première fois que cela arrive pour la SIG.

La SIG agresse encore et encore

Ce lundi soir au Rhénus, il n'y a pas eu photo. Non l'équipe de Vincent Collet n'a pas débuté en marquant de tous côtés comme samedi. Mais les Alsaciens ont imposé un défi physique digne de... l'ASVEL contre Monaco en demi-finale. Les Strasbourgeois ont dicté leur loi à la maison dans cette première mi-temps très hâchée. Empêchant totalement Casper Ware (6 points à 1/7 en 25 minutes) & co d'accéder au panier, ils ont fini par faire le trou sur des tirs à 3-points de Jérémy Leloup (12 points à 4/5 et 4 rebonds pour 13 d'évaluation en 28 minutes) et Kyle Weems (11 points à 4/7 et 3 rebonds en 21 minutes) ainsi que les claquettes de l'infatigable Louis Campbell (8 points à 3/9 et 6 rebonds dont 4 offensifs pour 10 d'évaluation en 22 minutes). Un dernier tir primé réussi de Paul Lacombe (5 points à 2/4, 2 rebonds, 2 contres, 3 passes décisives et 4 balles perdues pour 6 d'évaluation en 20 minutes) a permis aux Strasbourgeois de rentrer au vestiaire avec 15 points d'avance (41-26).

Mais contrairement à samedi, les "SIGmen" ne se sont pas contentés de ce premier écart. Ils ont continué à défendre très fort et provoquer les fautes des Rhodaniens, prenant 25 points d'avance sur une claquette à 3-points (!) marquée au buzzer de la fin du troisième quart-temps par Tony Taylor (7 points à 2/4 et 4 fautes en 13 minutes), excellent dans cette fin de période (7 des 9 derniers points de son équipe).

Dans le dernier quart-temps, les Strasbourgeois se sont néanmoins relâchés (7-20 en faveur de l'ASVEL), ce qui explique le score final pas si sévère (73-61). Vincent Collet a même dû prendre un temps-mort à 2 minutes de la fin. "Ce n'est pas un All-Star Game", a-t-il rappelé, énervé.

Mais la SIG a bien gagné cette deuxième manche, le Rhénus en a profité pour célébrer ce qui pourrait d'ailleurs être le dernier match du "Général Lou" Campbell dans cette salle. Ainsi que l'anniversaire de Vincent Collet (53 ans). Strasbourg a en tous les cas montré sa supérioté. Elle pourrait désormais gagner le deuxième titre de champion de France de son histoire à Villeurbanne, cassant ainsi sa série de défaites en finale. Et ce pourrait être dès jeudi à l'Astroballe pour le match 3. Car les Alsaciens n'ont toujours pas perdu dans ces playoffs 2016.

06 juin 2016 à 22:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
07 décembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
NBA
07 décembre - 09h30
Detroit Pistons
Chicago Bulls
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 10h45
Lyon-Villeurbanne
Varese
NBA
07 décembre - 11h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 12h15
Venise
Le Mans