PRO A


STRASBOURG ESPÉRAIT WILL CUMMINGS ET REGGIE REDDING

Crédit photo : FIBA

La SIG recherche encore cinq recrues pour boucler son effectif 2017/18.

"Championne de France de la régularité" selon son président Martial Bellon, la SIG n'a désormais plus qu'un seul objectif : enfin conquérir ce fameux titre de champion qui lui échappe depuis cinq ans. En plein développement structurel, Strasbourg tente de constituer une équipe à même de pouvoir s'emparer de cette couronne.

Mais, après les signatures de Louis Labeyrie et Chris Otule, le club alsacien a enregistré deux mauvaises nouvelles d'affilée avec les départs de deux éléments majeurs, Paul Lacombe à Monaco et A.J. Slaughter vers Villeurbanne.

"Nous avons fait deux offres à nos deux meilleurs joueurs de la saison écoulée", a détaillé Martial Bellon, au cours d'une conférence de presse organisée ce mercredi au Rhénus. "On a offert une augmentation salariale de 70% à Paul Lacombe et il est parti parce qu’il a plus que doublé son salaire à Monaco. Tant mieux pour lui. Quant à Slaughter, on lui a proposé aussi une augmentation mais Villeurbanne a proposé une somme plus importante et nous avons décidé de ne pas nous aligner pour ne pas obérer la suite de notre recrutement."

Désormais, Vincent Collet est en quête de cinq joueurs : un pivot capable de s'écarter et surtout une ligne arrière à reconstituer suite aux départs de Ntilikina, Walker, Lacombe et Slaughter. La SIG a longtemps négocié avec deux pointures du basket européen, Will Cummings et Reggie Redding, mais n'a pu conclure dans l'une ou l'autre affaire. Le premier, combo-guard, officiait à l'Aris Salonique la saison dernière et il fut l'un des bourreaux de Strasbourg en Ligue des Champions en février. Il a finalement rejoint le Darussafaka Istanbul, soit un club qui évolue dans des sphères financières autrement plus élevées. Le second, ailier de formation, a préféré, comme Devin Booker, rempiler avec le Bayern Munich.

"On a déjà essuyé quelques refus sur des profils très intéressants", regrette Vincent Collet. "Des joueurs qui évoluent dans des championnats étrangers, convoités par de grosses écuries. On n’était pas loin, on a espéré longtemps mais cela ne s’est pas fait pour des raisons financières. On continue donc de progresser."

Des joueurs qui auraient été totalement inatteignables pour la SIG il y a trois ou quatre ans. Preuve que le club alsacien dispose désormais d'une bonne réputation à travers l'Europe. Charge à lui d'en faire bon usage cet été. Et comme souvent, son meilleur argument sera la patience...

12 juillet 2017 à 21:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées