instagram
PRO A


STRASBOURG PRIVE LE BCM DE LEADERS CUP

Strasbourg prive le BCM de Leaders Cup
Crédit photo : Sébastien Grasset

Très mal entré dans un match qui pouvait le qualifier pour la Leaders Cup en cas de victoire, le BCM Gravelines-Dunkerque partait de trop loin pour pouvoir battre Strasbourg en clôture de la 17e journée de Pro A.

Victorieuse 62 à 76, la SIG permet donc au Mans d'obtenir son ticket pour Disneyland.

Le BCM a livré une première mi-temps "abominable". Ce ne sont pas nos mots, mais ceux d'Andrew Albicy (13 points à 3/12 et 4 passes) à chaud après le match au micro de David Cozette sur Sport+. Le meneur gravelinois avait lui-même du mal à expliquer la première période totalement ratée du club nordiste : "Je ne sais pas, c'était peut-être la pression d'un match à enjeu. On a une équipe un peu renouvelée, ce n'était pas facile. Mais je n'essaie pas de trouver des excuses, Strasbourg a fait son match et pas nous." En effet, Gravelines-Dunkerque est passé complètement à côté de son entame, se retrouvant rapidement mené 0-8 (3e), puis 9-21 après une période.

Mais le pire était à venir puisque les joueurs du BCM n'ont jamais trouvé leur souffle dans le deuxième quart-temps face aux belles rotations de l'effectif strasbourgeois. Alors que Christian Monschau a choisi - contraint par son manque actuel d'effectif - d'utiliser cinq de ses hommes entre 27 et 36 minutes, Vincent Collet a une nouvelle fois pu faire tourner et ses dix joueurs ont passé entre 12 et 27 minutes sur le parquet de Sportica. Ainsi, Tadija Dragicevic, remis en cause en décembre pour ses irrégularités, a signé un deuxième match efficace de suite en sortie de banc (11 points à 4/6 dont 3/5 à 3-points). Grâce à toutes ses unités marquées en première mi-temps, le Serbe a permis à la SIG d'accroitre encore plus son avance, portée par ses tirs primés à un incroyable +28 après 19 minutes (14-42). Sifflé par son public, le BCM regagnait les vestiaires avec la défaite déjà en poche (19-44).

Un BCM euphorique à trois-points dans le QT3

Et pourtant, les Nordistes se sont donnés les moyens de croire à un impensable retournement de situation, grâce à une folle adresse à longue distance au retour des vestiaires. Dans le sillage de Paul Harris (14 points à... 4/11), auteur de quatre tirs primés de suite au début du troisième quart, le BCM était revenu à distance plus respectable (34-50, 25e). Ali Traoré (11 points à 3/10 et 7 rebonds) a eu beau freiner l'euphorie maritime (34-54), Gravelines continuait sa remontée (43-57, 30e) et portait son total de 3-points réussis sur la période à sept (11/32 en tout).

Sur sa lancée, le BCM débutait l'ultime période par un 8-2 pour revenir à moins huit (51-59) pour la première fois depuis la sixième minute. Mais en face, Strasbourg stoppait l'élan de son hôte sur la ligne des lancers-francs (51-63) et c'est Anthony Dobbins qui portait le coup de grâce à moins de quatre minutes du terme (54-68). Solo Diabaté (13 points à 4/8 en 17 minutes) continuait de se démener pour faire revenir les siens à l'entrée du money-time (59-68, 38e), mais le sort du match était finalement jeté depuis bien longtemps. Jérémy Leloup - meilleur marqueur du match avec 16 points à 6/9 - parachevait le succès alsacien (59-73, 39e), pour un score final de 62 à 76.

Le MSB peut remercier la SIG

Si Gravelines a survécu grâce à sa réussite à trois-points dans le troisième quart-temps, la SIG a été nettement plus régulière tout au long du match et termine à 10/20 derrière l'arc. En outre, le co-leader du championnat (14v-3d), qui aligne une troisième victoire de suite, a été dominateur au rebond (36-26). Dans les deux domaines, un joueur strasbourgeois a livré un match solide : Anthony Dobbins, qui comme Dragicevic enchaine une deuxième bonne sortie consécutive. Elu meilleur joueur du match, l'ancien Dijonnais a été décisif et a effectué son meilleur match de la saison : 11 points à 4/6 aux tirs dont 3/3 à 3-points, 8 rebonds et 2 passes pour 19 d'évaluation en 28 minutes. En partie à cause de lui, le BCM ne verra donc pas la Leaders Cup et termine neuvième de la phase aller (8v-9d). Juste derrière Le Mans (9v-8d), qui sera bien du rendez-vous de la mi-saison.

19 janvier 2015 à 22:10
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
08 décembre - 04h30
Los Angeles Clippers
Golden State Warriors
NBA
08 décembre - 09h30
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
LIGUE DES CHAMPIONS
08 décembre - 10h45
Strasbourg
Utenas
NBA
08 décembre - 11h00
Los Angeles Clippers
Golden State Warriors
NBA
08 décembre - 12h45
NBA Extra