instagram
PRO A


STRASBOURG RÉSISTE, NANTERRE STOPPÉ, LIMOGES RECHUTE

Strasbourg résiste, Nanterre stoppe, Limoges rechute
Crédit photo : Claire Macel

Les trois premiers du championnat jouaient tous les trois à l'extérieur ce samedi soir lors de la 20e journée de Pro A.

Si Limoges et Nanterre ont chuté respectivement à Chalon et à Levallois, Strasbourg a continué seul la course en tête en allant battre l'ASVEL. Dans les autres matchs, Le Havre a enchainé, tandis que Gravelines s'est enfin relancé.

  • Elan Chalon 81-72 Limoges CSP

Le tenant du titre n'y arrive plus du tout actuellement en Pro A. Relancé par une belle opération en Grèce ce mercredi en Eurocup, le Limoges CSP a concédé à Chalon-sur-Saône une troisième défaite hexagonale de suite, ce qui ne lui était plus arrivé depuis la fin de saison 2012/13 il y a vingt-deux mois. Pourtant, les hommes de Jean-Marc Dupraz avaient d'entrée asphyxiés ceux de Jean-Denys Choulet avec un 10-24 en neuf minutes, grâce à Adrien Moerman (18 points à 7/12 dont 4/6 de loin, 8 rebonds et 4 interceptions) et J.P. Batista (16 points à 6/9 et 6 rebonds en 27 minutes). Mais les Chalonnais, en quête de rachat devant leur public après quatre défaites sur leurs cinq derniers matchs au Colisée, ont répliqué sur un 28-5 entre la 9e et la 16e minute (38-29). Nobel Boungou-colo (13 points à 5/9 mais 6 balles perdues en 24 minutes) a eu beau limiter la casse avant la mi-temps (39-36), puis Moerman et Batista boucher le trou au retour des vestiaires (45-45, 24e), Chalon a repris les devants en fin de troisième période (67-56). Après un 54-32 passé sur les deuxième et troisième quarts-temps, les partenaires de Ilian Evtimov (17 points à 5/9 à 3-points et 6 rebonds) ou Jason Rich (16 points à 7/14) ont été solides dans le dernier. A l'intérieur, Marcus Dove a quant à lui livré son meilleur match de la saison avec l'Elan en compilant 16 points à 6/7, 14 rebonds et 32 d'évaluation en 30 minutes. Grâce à lui, le club bourguignon équilibre son bilan (10v-10d, 11e), tandis que Limoges s'éloigne encore de la tête (14v-6d).

  • Cholet Basket 79-84 STB Le Havre

Plus rien n'arrête la bande à Ricardo Greer, qui a nouvelle fois été le meilleur élément du STB ce samedi à la Meilleraie (24 points à 9/18, 4 rebonds et 4 passes pour 23 d'évaluation en 38 minutes). Qualifié pour la Leaders Cup, le club havrais entend bien garder sa place en playoffs et vient de remporter une sixième victoire en sept matchs depuis un mois et demi. Cette fois, c'est Cholet Basket qui n'a pas résisté, au bout d'un match longtemps indécis (26-28 après dix minutes, 43-46 à la pause, 62-62 à la 29e). Il a fallu aux Havrais une série de 3-points en fin de troisième quart-temps, puis le leadership de Greer au début du quatrième pour qu'un 2-13 en à peine cinq minutes décide du sort de la partie (64-75, 33e). Et ce malgré les efforts de Nick Minnerath (19 points à 6/11 en 24 minutes), Chris Oliver (14 points à 7/13) ou Nicolas De Jong (12 points à 5/10 et 11 rebonds). En face, les Havrais ont shooté à 10/18 derrière l'arc et ont également pu compter sur Shawn King (11 points à 5/8 et 10 rebonds) et Wilfried Yeguete (10 points à 3/5 et 9 rebonds), solides dans la peinture. Alors que le STB est solidement bien au Top 8 avec 11v-9d, CB plonge un peu plus avec une cinquième défaite de rang (7v-13d).

  • BCM Gravelines-Dunkerque 69-63 Le Mans SB

Après quatre défaites de suite et surtout neuf revers sur ses dix derniers matchs, le BCM vient enfin de reverdir son bilan. L'effet Carnaval ? Ou bien l'effet Jordan Aboudou ? Titularisé pour la première fois de la saison par Christian Monschau, l'ancien ailier chalonnais est sorti de sa boite et a livré une incroyable prestation : 28 points à 11/12 dont 4/4 à 3-points, 6 rebonds et 3 balles perdues pour 30 d'évaluation en 29 minutes ! Si bien qu'aux côtés de Solo Diabaté (15 points à 5/11, 4 rebonds et 4 passes), Balou a été l'étonnant leader du club maritime face à un MSB très bien lancé (12-22). Mais ensuite, les Sarthois ont bien failli vivre ce qu'ils avaient infligé à l'Usak Sportif en EuroChallenge, à savoir tout un quart-temps sans marquer de points. Heureusement pour eux, Shy Ely a inscrit ses deux seuls points de la soirée à la toute fin du deuxième quart-temps (22-2). Grâce à ce quart-temps irréel et une série de 20-0, les Nordistes avaient totalement inversé la tendance à la pause (34-24). Auteur de la moitié des points de son équipe après deux quart-temps et demi (42-28, 25e), Jordan Aboudou semblait avoir mis le BCM à l'abri. Mais porté par C.J. Wallace (16 points à 6/9 et 10 rebonds pour 21 d'évaluation en 33 minutes), Michal Ignerski (13 points à 4/12 et 8 rebonds) et Rodrigue Beaubois (12 points à 5/10 et 4 passes), la formation d'Erman Kunter est revenue à -4 dans les trente dernières secondes (65-61 puis 67-63). Solo Diabaté a mis ses deux lancers, puis comme un symbole, c'est Aboudou qui a parachevé le succès maritime (69-63). Le BCM (9v-11d) revient ainsi à une victoire du MSB (10v-10d), qui n'a connu qu'une seule victoire en quatre matchs en 2015.

  • Paris-Levallois 80-76 JSF Nanterre

Le Paris-Levallois est la meilleure équipe d'Île-de-France... Du moins dans les confrontations directes. Après avoir remporté un derby houleux à Nanterre lors de la 2e journée (71-60), le PL a récidivé dans son Palais Marcel Cerdan de Levallois. A l'issue d'un choc très accroché, les hommes de Greg Beugnot ont mis fin à la superbe série de dix victoires consécutives en Pro A de la JSF Nanterre. Les deux équipes franciliennes ont eu chacun leur période avant la pause (13-23 pour la JSF, puis 24-16 pour le PL), puis elles se sont rendues coup pour coup - au sens figuré... - en deuxième mi-temps. Alors qu'elles étaient encore dos à dos à une minute du terme (74-74), tout s'est joué aux lancers-francs pour le PL avec un 4/4 pour le duo Schilb-Green (78-74). Maladroits dans le money-time, les Nanterriens avaient laissé passer leur chance, et après un 2/2 de Mam Jaiteh (12 points à 3/8 et 6 rebonds), Mike Green (16 points à 4/10 et 8 passes) n'a de nouveau pas tremblé sur la ligne pour assurer la victoire aux Blancs et Bleus (80-76). Alors que Sharrod Ford fut inhabituellement invisible (1 point, 1 rebond et 4 fautes en 14 minutes), Dionte Christmas (17 points à 6/10 dont 3/6 à 3-points) et Blake Schilb (27 points à 9/15, 6 rebonds et 4 passes pour 29 d'évaluation en 34 minutes) ont été les deux leaders parisiens à la marque. En face, Jamal Shuler (15 points à 5/14, 4 rebonds et 3 passes) et Kyle Weems (16 points à 7/16 et 3 rebonds) ont assuré mais ont été trop maladroits, à l'image de toute l'équipe de Pascal Donnadieu (40% aux tirs, 50% cette saison avant le match). Alors que le PL (11v-9d) offre à ses supporters sa première victoire de l'année, la JSFN connait elle son premier revers en 2015 en championnat et quitte le fauteuil de leader (16v-4d).

  • ASVEL Lyon-Villeurbanne 75-90 Strasbourg IG

Tout en haut, la SIG ne tremble pas, mais alors vraiment pas. Une semaine après être allé battre Dijon, puis entre-temps Kazan en Eurocup, le club alsacien a poursuivi victorieusement son road-trip à Villeurbanne. Tombeuse lundi de Limoges à Beaublanc, l'ASVEL était partie pour suprendre la meilleure équipe actuelle de Pro A (30-23, 13e). Mais l'équipe de Vincent Collet peut par moments être injouable. Cette fois à l'Astroballe, elle a décidé de passer la vitesse supérieure dans le deuxième quart-temps sur un 2-23 en six minutes (32-46, 19e), dans le sillage de Tadija Dragicevic, auteur de 11 de ses 18 points à 7/12 sur la série. Distancés à mi-match (35-46), Amara Sy (16 points à 6/11, 7 rebonds et 4 passes), Yohann Sangaré (12 points à 4/7 à 3-points et 5 passes) et compagnie n'ont plus jamais revu une équipe sûre de sa force et n'ayant rendu que 7 ballons sur toute la partie. Montée à +20 à six minutes de la fin (55-75), la SIG a fini en roue libre, quoiqu'en jouant jusqu'au bout pour atteindre la barre des 90 points pour la deuxième fois (seulement) cette saison. Louis Campbell (18 points à 6/11, 7 rebonds et 5 passes pour 24 d'évaluation en 30 minutes) et Ali Traoré (18 points à 7/9, 3 rebonds et 3 interceptions pour 21 d'évaluation en 22 minutes) ont partagé avec Dragicevic le titre de meilleur marqueur du match, tandis qu'Antoine Diot a retrouvé du temps de jeu mais pas sa place dans le cinq de départ (15 points à 4/10 et 8 passes en 31 minutes). Voici donc Strasbourg une nouvelle fois seul leader de Pro A (17v-3d), comme en début de saison. De son côté, la Green Team sort provisoirement du Top 8 (10v-10d).

07 février 2015 à 23:42
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges