instagram
PRO A


STRASBOURG RESTE MAÎTRE DE L'EST

Strasbourg reste maître de l'Est
Crédit photo : FOXAEP

Dans un derby de l'Est comme toujours très intense, Strasbourg, son collectif et sa défense sont venus s'imposer à Nancy (65-78), en clôture de la 28e journée de Pro A.

La SIG a ainsi tenu ses rangs de leader du championnat et de meilleure équipe du coin.

Entre le champion 2011 et le double finaliste sortant, la passation de pouvoir de meilleure équipe de l'Est avait déjà eu lieu ces derniers temps en Pro A. La SIG vient de confirmer qu'elle n'est pas du tout prête à le redonner au SLUC. Solidement accrochée à la première place du championnat, l'équipe alsacienne est allée mater la concurrence du voisin lorrain et s'est adjugée à Gentilly une 10e victoire sur ses 14 dernières confrontations avec lui, toutes compétitions confondues depuis un peu plus de trois ans.

Nancy et Piétrus savent rebondir (pas lancer)

Habitués à s'écharper et à se rendre coup pour coup, comme toute l'Alsace-Lorraine a pu le vivre lors des playoffs 2014 en demi-finales (3-2), les deux clubs orientaux se sont d'abord donnés la réplique ce mardi soir. Lancé par Matt Howard (11 points à 3/4 et 14 d'évaluation mais 4 fautes en 11 minutes) au début du match, puis relancé par son autre poste 4 Tadija Dragicevic (8 points à 3/6) au début du deuxième quart, Strasbourg voyait à chaque fois revenir Nancy en première mi-temps. Pourtant, c'est bel et bien la bande menée par Antoine Diot (10 points à 4/8 et 9 passes pour 15 d'évaluation en 30 minutes) qui gardait la main au moment de regagner les vestiaires (31-36).

Placé au bord du précipice par la défense et le collectif de Vincent Collet - dont tous les joueurs finiront entre 4 et 11 points, et entre 5 et 15 d'évaluation - le SLUC continuait tant bien que mal de s'accrocher. Malgré un gros manque d'adresse à 2-points (15/43) et le double de balles perdues que leurs adversaires (16), les hommes d'Alain Weisz restaient en vie grâce au rebond. Avec 14 prises offensives - dont 10 pour le seul Flo Piétrus ! - sur ses 36 rebonds du soir, le SLUC s'est offert beaucoup de secondes chances. Que sa ligne arrière a notamment converties, au premier rang duquel Sergii Gladyr et ses 19 points, 6 rebonds, 3 passes et 3 interceptions pour 22 d'évaluation en 30 minutes (13 unités pour Clark, 10 pour Duggins, 9 pour Sene). Si bien qu'après trois quart-temps, les Lorrains n'étaient pas totalement morts (51-57).

La Grande Muraille de SIG

Mais les Strasbourgeois, propres et adroits (52% aux tirs au final), n'allaient pas tarder à définitivement porter l'estocade. Presque parfaite à longue distance (9/20 certes à la fin, mais 8/13 après 33 minutes), la SIG prenait la poudre d'escampette sur un tir primé d'Axel Toupane (8 points et 7 rebonds) à sept minutes du terme (52-65). Ali Traoré (11 points à 3/7 et... 5/12 aux lancers) puis Jérémy Leloup (8 points) en fin de partie confortaient ensuite cette avance. Limitant un adversaire sous la barre des 70 points pour la 19e fois cette saison en championnat, Strasbourg pouvait aisément empocher un 24e succès en 28 matchs (65-78). Confortant au passage son statut de meilleure club défensif sur l'exercice avec seulement 65,5 points encaissés par rencontre.

Vainqueurs de tous les quarts-temps, Strasbourg garde donc seul les commandes de la Pro A (24v-4d), une longueur devant Nanterre. De leur côté, les partenaires de Florent Piétrus (4 points à 1/6, 15 rebonds et 3 passes) conservent eux aussi leur place, la quatrième (16v-12d) ; mais sont rejoints par Le Havre et l'ASVEL, et n'ont qu'une victoire d'avance sur le peloton de quatre clubs à 15v-13d. Les Nancéiens iront justement affronter l'un d'entre eux, la JDA Dijon, dès ce samedi soir. Dans quatre jours, ce qui leur laisse un peu de temps pour travailler à fond... les lancers-francs. Avec un (indigne) bilan de 11/23 sur la ligne, le SLUC Nancy était beaucoup trop à l'ouest pour espérer remporter ce derby.

14 avril 2015 à 22:49
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
07 décembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
NBA
07 décembre - 09h30
Detroit Pistons
Chicago Bulls
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 10h45
Lyon-Villeurbanne
Varese
NBA
07 décembre - 11h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 12h15
Venise
Le Mans