PRO A


STRASBOURG S'OFFRE UNE DERNIÈRE CHANCE

Erving Walker SIG Strasbourg P Gigon
Crédit photo : SIG Strasbourg P Gigon

En s'imposant 84 à 78 au cours d'un quatrième match encore une fois intense et rude, Strasbourg a arraché la belle en finale des playoffs de Pro A. Ce sera vendredi à Chalon-sur-Saône.

Le champion de France 2017 sera connu à l'issue du match 5 vendredi au Colisée de Chalon-sur-Saône. Car après avoir perdu le match 3 au buzzer, la SIG a réussi à se remobiliser pour remporter le match 4.

L'équipe de Vincent Collet a pu compter sur une adresse à 3-points rare (11/18) réalisée en quasi totalité (10/15) par la paire américaine Erving Walker (23 points à 6/10 derrière l'arc, 8 passes décisives et 0 balle perdue pour 26 d'évaluation en 32 minutes) - A.J. Slaughter (21 points à 4/5 à 3-points en 31 minutes).

Nzeulie est un homme de finale

Les Alsaciens ont vite pris les devants et fait l'écart (43-31) sur deux tirs primés très osés en contre-attaque de Walker. Son équipe ayant encaissé 49 points en première mi-temps (contre 37 marqués), Jean-Denys Choulet a décidé de repartir après la pause avec un cinq défensif. Par ailleurs, Jérémy Nzeulie a de nouveau pris le match à son compte pour ramener l'Elan à -7 à la fin du troisième quart-temps (69-62).

La pression était de nouveau sur les épaules de la SIG qui n'arrive décidément jamais à tuer les matchs. Une pression d'autant plus forte quand l'excellent John Roberson (20 points à 7/13 et 2 passes décisives pour 13 d'évaluation en 29 minutes) a égalisé (76-76) à 5 minutes de la fin sur un nouveau tir primé très difficile à marquer.

Strasbourg donné les clés à Slaughter

Les locaux ont néanmoins réussi à finir la rencontre en encaissant seulement 2 points sur les 5 dernières minutes. Suffisant pour l'emporter malgré un jeu statique de l'autre côté du parquet avec un Mouhammadou Jaiteh peu sûr - qui, au courage, aura tout de même marqué 15 points à 7/10 - et une adresse aux lancers francs en berne (9/18). Seulement l'ancien Chalonnais A.J. Slaughter a fait parler son talent avec d'abord une superbe pénétration réussie malgré la présence du géant Moustapha Fall (9 points à 3/6 et 4 rebonds pour 8 d'évaluation en 28 minutes) puis un 3-points décisif pour couper court aux espoirs d'holp-up adverses.

Quelques coups de sifflet (une faute offensive sur un reverse de Cameron Clark puis une dans la lutte au rebond entre Romeo Travis et Ekene Ibekwe) ont rendu le money time moins fort en suspense que celui du match 3.

Mais celui de vendredi, pour le match 5, devrait être encore plus fou. A déconseiller aux cardiaques...

19 juin 2017 à 22:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
17 aout - 05h30
France
Croatie
17 aout - 07h45
Dallas
Phoenix
17 aout - 09h30
Washington
Los Angeles
17 aout - 13h45
NBA Africa Games 2017
17 aout - 22h15
Washington
Los Angeles