instagram
PRO A


TCHICAMBOUD DÉNIGRE LES COMPÉTENCES DE CHOULET

Tchicamboud critique le coaching de Choulet
Crédit photo : Olivier Sarre

Mardi soir, le Limoges CSP est venu à bout de l'Elan Chalon (78-63) dans les cinq dernières minutes.

Cette rencontre fut l'occasion des retrouvailles entre Steed Tchicamboud, à Limoges jusqu'à la fin du mois, et son ancien club de Chalon-sur-Saône, Jean-Denys Choulet. Malgré son match plus que discret (2 points à 0/5 aux tirs et 1 passe décisive pour -1 d'évaluation en 13 minutes), "l'escroc" a répondu aux questions des journalistes en conférence de presse (voir la vidéo prise par Le Populaire du Centre). Et il a sévèrement critiqué le coaching du Bisontin, déjà chambré par le public de Beaublanc.

"Très, très bien ces retrouvailles (sourire), on a gagné le match. C'était mon principal objectif ce soir (mardi). Maintenant on peut se pencher sur Berlin. Je savais qu'on allait gagner parce qu'une équipe qui n'a pas de règles, de collectif abouti, eh bien ça donne ça à la fin (23-10 dans les cinq dernières minutes, NDLR). Sur des gros matchs comme contre des grosses équipes comme nous (Limoges), c'est sur qu'ils allaient tenir 25/30 minutes mais à la fin ça n'allait pas louper. C'est ce qui s'est passé ce soir.

'Je ne suis pas là pour accrocher les playoffs mais gagner des titres'

Je connais Jean-Denys. J'ai joué un an avec lui. Je savais que ça allait se passer comme ça. A la fin, quand vous arrêtez les un-contre-uns, il n'y a plus de jeu. Et malheureusement ça fait un an et demi que c'est comme ça et les gros matchs tu ne peux pas les gagner. Je suis là pour gagner des titres, je ne suis pas là pour accrocher les playoffs. Donc c'était mieux de partir de Chalon."

Et comme si cela ne suffisait pas, l'ancien Choletais et Nancéien en a remis une couche sur Jean-Denys Choulet. Tout en affirmant qu'il "n'y a pas de soucis" avec ce dernier.

"A Chalon, on avait un but commun. C'était de sauver l'équipe. Ca a été fait. Moi j'ai connu Gregor Beugnot, j'ai connu l'équipe de France avec Vincent Collet, le basket que j'ai produit avec ces coachs là c'était du caviar et là quand j'ai vu Jean-Denys arriver... Franchement, lorsque les équipes se sont adaptées à nos systèmes je ne voyais pas où on voulait aller. C'est dommage. Maintenant je suis au Limoges CSP et j'espère que ça va bien se passer. Pour l'instant ça se passe bien on gagne nos matchs."

L'international français a aussi réagi aux tweets publiés par Jean-Denys Choulet après la défaite du CSP chez le Cedevita Zagreb.

"Ca ne m'étonne pas. C'est le personnage de Jean-Denys, tout le monde le connaît dans le basket français. Maintenant, il fait ce qu'il veut, ses tweets sont ouverts au public. Il a tweeté et on a répondu de la bonne manière. C'est Léo (Westermann) qui me l'avait montré à Zagreb. Nous, on est basketteur, on n'est pas là pour parler des équipes des autres. Tu fais ton match et c'est fini."

10 décembre 2014 à 12:46
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne