instagram
PRO A


TROPHÉES BEBASKET : JAMAR SMITH MEILLEUR SIXIÈME HOMME

Trophées BeBasket : Jamar Smith meilleur sixième homme
Crédit photo : Olivier Sarre

Après les meilleures progressions, puis les meilleurs jeunes, nos trophées de fin de saison récompensent aujourd'hui les meilleurs sixièmes hommes.

Alors que Jason Siggers a été distingué en Pro B, c'est le sniper limougeaud Jamar Smith qui reçoit les honneurs en Pro A.

Les supporters limougeauds diront sûrement qu'il a été l'un des seuls à ne pas (ou peu) avoir déçu cette saison. Et pour cause. Deuxième meilleur atout offensif du Limoges CSP (derrière Adrien Moerman), Jamar Smith a très bien répondu aux attentes en 2014/15. Prometteuse recrue à l'intersaison dernière en provenance de Bamberg avec qui il avait déjà goûté à l'Euroleague, le longiligne arrière n'a pas tardé à s'imposer au fil des semaines comme l'arme la plus redoutable du championnat en sortie de banc. S'il a débuté dans le cinq de départ lors du Match des Champions, c'est dans la peau du joker de luxe que Smith a vécu la majeure partie de la saison.

Saison pleine, coup d'éclat mémorable

Sixième homme attitré de Jean-Marc Dupraz, l'Etats-unien a largement contribué au bon départ du CSP, leader après 14 journées, au cours desquelles il tournait alors à 15 points et 14 d'évaluation. Signant au passage son chef d'oeuvre de l'année lors de la 10e journée à Boulogne : 29 points, 29 d'évaluation et un impressionnant bilan de 9 réussites primées sur 10 tentatives ! Une marque qui a finalement tenu presque cinq mois, avant que... Darnell Harris, celui que nous avions élu meilleur sixième homme la saison dernière ne fasse encore mieux (9/9) et batte, lui, le record historique de Jure Zdovc.

Rarement descendu sous les dix points jusqu'alors - à chaque fois sans conséquence sur les résultats du club limougeaud - Jamar Smith a ensuite encaissé le contre-coup d'une première partie de saison intense. Après la trêve, durant un mois, il est resté scotché cinq matchs consécutifs sous cette barre (6,6 points à 5/20 à 3-points) ; et a notamment connu ses deux premières (et seules !) sorties sans tirs rentrés derrière l'arc. Loin d'être une coïncidence, c'est le CSP tout entier qui marquait le pas lorsque son arrière subissait cette baisse de forme. Fin janvier et début février, le champion de France en titre s'inclinait trois fois de suite - sa seule série de défaites de la saison - et perdait définitivement le contact avec Strasbourg et Nanterre en tête du championnat.

Meilleur pistolero de Pro A cette saison

Une fois cette mauvaise passe digérée, Smith repartait de plus belle. Mais ses sept matchs de rang en double figure ne pouvaient empêcher à Limoges de subir de nouveaux revers et à son coach d'être remercié. Désormais, sous les ordres de Philippe Hervé, Jamar Smith a quitté son costume de sixième homme pour endosser celui d'un titulaire (cinq fois sur six dans le cinq de départ). Ce qui ne l'a pas empêché de garder la main chaude, comme il l'a encore montré ces derniers temps à 6,75 m. Une distance où il a confirmé toute la saison ses talents de pur, élégant et adroit shooteur ; lui qui a actuellement un bilan de 90/192 à trois-points à une journée de la fin de la saison régulière.

Troisième au classement du plus grand nombre de réussites lointaines cette saison (derrière les 103/266 de Daequan Cook et 100/237 de Steven Gray...), il est surtout le quatrième joueur le plus adroit de Pro A avec 46,9%. Si Jason Rich (45/92 - 48,9%), David Noel (71/149 - 47,7%) et T.J. Campbell (33/70 - 47,1%) le devancent au pourcentage de réussite, Jamar Smith peut indéniablement - en prenant compte de la proportion de tirs tentés - se targuer d'être le meilleur sniper du championnat. Et également d'en avoir été le meilleur sixième homme. Cette saison, le natif de Peoria (Illinois) a compilé en moyenne 13,5 points à 49%, 1,9 rebond et 3,2 passes décisives pour 12,5 d'évaluation en 25 minutes et 33 matchs (dont 5 titularisations). Si la LNB ne décernera (toujours) pas de trophée au meilleur joker, elle l'avait tout de même honoré à mi-championnat avec un trophée récompensant le meilleur remplaçant de la phase aller. Nul doute qu'un scrutin officiel de fin de saison l'aurait également couronné dans cette catégorie.

Un sacre en toute logique

Derrière lui, c'est l'ailier strasbourgeois Axel Toupane (7,8 points à 45%, 2,9 rebonds et 8,1 d'évaluation en 18 minutes / 6 titularisations en 31 matchs) qui termine finalement sur ses talons dans notre classement. Une place qui vient récompenser le collectif sans stars (mais pas sans strass) de la SIG, au sein duquel tous les joueurs sont concernés, et qui aurait pu recevoir le trophée fictif de meilleur banc de la saison ! Enfin, ce sont des meneurs qui complètent le podium. Le jeune Benjamin Sene (6,5 points, 2,2 rebonds et 2,7 passes pour 6,9 d'évaluation en 18 minutes / 5 titularisations en 33 matchs), que nous avons élu MIP pour cette saison, partage la troisième marche avec Rémi Lesca (5,6 points à 37%, 2,6 passes et 5,9 d'évaluation en 22 minutes), qui a alterné toute la saison entre cinq de départ (15 titularisations en 33 matchs) et sortie de banc au sein du CCRB.

Les résultats complets de notre suffrage :

1. Jamar Smith (Limoges) : 20 points

2. Axel Toupane (Strasbourg) : 19

3. Benjamin Sene (Nancy) et Rémi Lesca (Châlons-Reims) : 5

5. David Andersen (ASVEL) : 4

6. Johan Passave-Ducteil (Nanterre) et Darnell Harris (Orléans) : 3

8. Hugo Invernizzi (Le Havre) et David Lighty (ASVEL) : 2

10. Ilian Evtimov (Chalon) : 1

14 mai 2015 à 21:15
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges