instagram
PRO A


TROPHÉES C&S : ANTOINE DIOT ÉLU MVP FRANÇAIS DE PRO A

A quelques heures de la Soirée des Trophées, voici notre dernière distinction, celle de meilleur joueur français de Pro A.

12 rédacteurs de Catch & Shoot ont fait leur choix pour ce qui semble être l'une des élections les plus indécises de la soirée.

Comme Edwin Jackson l’an passé, la deuxième partie de saison d’Antoine Diot (1,93 m, 25 ans), et plus particulièrement sa fin en boulet de canon, lui aura permis d’être élu MVP français par notre rédaction. Arrivé fatigué et blessé à la cheville de l’EuroBasket 2013, le Bressan a mis du temps à trouver son rythme et ses marques en Alsace. Au final, après s'être imposé comme le véritable patron de la SIG, il présente un bilan de 11,2 points à 46%, 3,3 rebonds et 5,3 passes pour 14,9 d'évaluation et,, surtout Strasbourg a terminé à la première place de Pro A. Son leadership, son côté décisif et sa gestion du tempo font de lui un joueur référence du championnat de France.

Son ami Edwin Jackson (1,90 m, 24 ans) le suit. Premier Français à terminer meilleur marqueur de Pro A depuis 39 ans, l’arrière de l’ASVEL a été plus régulier que la saison passée, lui qui présente également la troisième meilleure évaluation du championnat. Mais aussi plus discret puisque sa saison dernière avait marqué sa véritable explosion. Ceci, le mauvais départ de l’ASVEL et la clôture des votes officiels avant son carton à Roanne vont sans doute lui coûter un deuxième titre consécutif de meilleur joueur français du championnat. Dommage car ses statistiques sont vraiment celles d'un MVP.

Juste derrière lui, Nobel Boungou-Colo (2,02 m, 26 ans) complète un podium 100% génération 88/89. Joueur intense, capable de réaliser des séquences qui changent le cours d’un match, il a été le meilleur Limougeaud cette saison. Et le CSP a terminé deuxième du championnat. Contrairement à Antoine Diot, le MVP du All-Star Game a été régulier dans les bonnes performances de bout en bout cette saison. Reste à voir s’il sera capable de continuer sur cette lancée en playoffs. La bonne place de son coéquipier Adrien Moerman (quatrième) lui a sans doute coûté de nombreux points.

A noter que comme l’année dernière (Antoine Diot), c’est un joueur du Paris-Levallois, Andrew Albicy, qui avait été notre MVP de la phase aller. Mais ce dernier a connu un gros passage à vide et ne termine que sixième de notre classement avec un seul petit point. Un faible total sûrement immérité au vu de sa formidable première partie de saison.

Place

Joueur (équipe)

Points (*)

1

Antoine Diot (Strasbourg)

41

2

Edwin Jackson (ASVEL)

19

3

Nobel Boungou-Colo (Limoges)

18

4

Adrien Moerman (Limoges)

15

5

Amara Sy (ASVEL)

2

6

Andrew Albicy (Paris-Levallois)

1

 *Chaque électeur a donné un podium. La première place rapportait 5 points, la deuxième en valait 2 et la troisième place offrait un point. Vous pouvez retrouver le détail des votes de la rédaction en téléchargeant ce document PDF.

Posté par Gabriel Pantel-Jouve

09 mai 2014 à 17:00
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne