instagram
PRO A


TROPHÉES DE MI-SAISON : LE CINQ IDÉAL

Trophées de mi-saison : Le cinq idéal
Crédit photo : Sébastien Grasset

Dix-sept journées sur trente-quatre.

Ca y est, la première moitié de la saison régulière de Pro A est terminée. La rédaction de BeBasket a décerné ses récompenses individuelles de la mi-saison. Voici le cinq majeur idéal de cette première partie de l'exercice 2015/16.

Meneur : Andrew Ablicy

Cette saison à Gravelines-Dunkerque, Andrew Albicy s'est offert une deuxième jeunesse. Patron de l'équipe co-leader de Pro A, le Parisien fait de nouveau partie des meilleurs joueurs du championnat, lui qu'on avait oublié ces trois dernières saisons. Meilleur passeur de Pro A (6,5), il a été MVP du All-Star Game et tant qu'il contribuera à ce point (11,4 points à 46,7% de réussite aux tirs, 6,5 passes décisives, 1,9 interception, 1,9 rebonds, 2,1 balles perdues et 4,7 fautes provoquées pour 14,8 d'évaluation en 32 minutes) à l'excellent parcours du BCM, il aura sa place dans ce cinq.

Derrière lui, Michael "Juice" Thompson n'est ni plus ni moins que le meilleur marqueur de Pro A avec 17,4 points de moyenne et un excellent pourcentage de réussite pour un meneur de jeu avec ce volume de tirs (47,1% dont 40,5% à 3-points). Et son équipe possède un bilan positif (neuf victoires en huit matchs).

Arrière : DeMarcus Nelson

Oui, DeMarcus Nelson a quitté l'AS Monaco. Mais l'ancien Choletais a joué 13 des 17 matchs de la Roca Team cette saison en Pro A. Il est donc éligible sur cette première partie de saison. Le poste 2/1 de Malaga a fortement contribué à faire du promu une place forte du championnat. Toujours aussi complet et efficace (9,7 points à 53,5% de réussite aux tirs, 4,4 rebonds, 4,3 passes décisives, 1,5 balle perdue et 3,5 fautes provoquées pour 14,8 d'évaluation en 25 minutes), il manque dans notre championnat.

Reste à savoir qui sera nommé à la fin de saison. Rodrigue Beaubois, Gerald Robinson et Jamal Shuler (37% de réussite aux tirs) ne sont pas assez consistants, Pape Sy fait une bonne saison (12 points et 4 rebonds en 29 minutes) mais pas au point d'intégrer le cinq de la première partie de saison en compagnie de deux autres Gravelinois. 

Ailier : Charles Kahudi

Désormais dans son "prime", Charles Kahudi a parfaitement réussi son intégration à l'ASVEL. Recrue phare - sans négliger l'apport énorme du pivot Darryl Watkins - de l'ASVEL, il a fait du club de Tony Parker une équipe enfin vraiment compétitive malgré le moins bien de l'équipe sur ce dernier mois. Joueur aussi bondissant que dur dans les duels, il impacte sur les adversaires et dévie un nombre incalculable de passe, obligeant les adversaires à modifier leur trajectoire de passes et tirs. Logique meilleur défenseur du championnat - même si là aussi Watkins pourrait aussi être récompensé -, toujours important en attaque (10,4 points à 45,1% de réussite aux tirs dont 41,5% à 3-points, 5,5 rebonds, 1,9 passe décisive et 2,9 fautes provoquées pour 11,9 d'évaluation en 27 minutes) dans une équipe où les responsabilités sont bien pargatées

Il devance Mykal Riley, qui la première option de la JSF Nanterre et qui pourra même ravir la place de Charles Kahudi dans ce cinq s'il confirme les prestations de ce début d'année 2016 (28 d'évaluation).

Ailier-fort : Tim Blue

Pour sa quatrième année à Antibes, Tim Blue continue d'être un joueur clé des Sharks si ce n'est LE joueur clé. Poste 4 fuyant, son activité est toujours aussi important et le Floridien prouve qu'il a tout d'un très bon joueur de Pro A en étant dominateur (17,5 d'évaluation en moyenne, numéro 3 en Pro A) dans une équipe qui gagne (neuf victoires et huit défaites). Le gaucher a fait notamment dix matchs sur dix-sept à 18 d'évaluation ou plus. Pour finir la saison dans ce cinq, il lui faudra continuer de permettre à Antibes de gagner pour assurer son maintien dans l'élite, histoire d'éviter le coup de son premier passage en Pro A en 2013/14.

Car c'est là toute la différence avec son compatriote Drew Gordon. Si ce dernier est numéro à l'évaluation en Pro A (19,35), son équipe a perdu sept de ses huit derniers matchs.

En pivot : Marcus Dove

La force tranquille. Gros compétiteur, Marcus Dove est en train de faire plus que sa place en Pro A. Après un exercice 2014/15 des plus solide à l'Elan Chalon, il fait mieux que confirmer à Gravelines-Dunkerque où l'axe 1-5 qu'il forme avec Andrew Albicy fait des ravages. Joueur d'expérience, petit poste 5 mobile capable d'évoluer face au cercle, il est un monstre d'efficacité (65,7% de réussite aux tirs, 16,3 d'évaluation en 25 minutes) à tel point qu'il devient de plus en plus le candidat pour le titre de MVP le plus crédible dans un championnat où aucun joueur ne se détache réellement comme ce fut le cas les saisons précédentes.

Derrière lui, plusieurs noms ressortent comme Devin Booker, qui ne cesse de progresser ces temps-ci, ou Darryl Watkins, un pivot qui rend toute pénétration difficile face à l'ASVEL. 

Deuxième cinq : Michael Thompson - Pape Sy - Mykal Riley - Devin Booker - Darryl Watkins

Les autres récompenses de la saison :

22 janvier 2016 à 16:08
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges