instagram
PRO A


UN BIEN PÂLE CARNAVAL

Un bien pâle carnaval
Crédit photo : Sébastien Grasset

C'était Lundi Maigre ce soir à Sportica lors du dernier match de la 21e journée de Pro A.

A l'issue d'un match terne, le BCM Gravelines-Dunkerque est venu à bout de l'ASVEL (61-50), renouant enfin avec une série de victoires.

Une fois n'est pas coutume en Pro A, le spectacle était davantage dans les tribunes que sur le parquet. A l'occasion du carnaval, alors que Sportica s'était de nouveau déguisé, BCM et ASVEL n'ont pas vraiment réussi à se joindre à la fête. Avec 36% de réussite globale et 36 balles perdues cumulées, les deux équipes ont énormément déjoué. A l'image d'une première mi-temps que l'on croirait tronquée de dix minutes de par son score affiché : 25-17. Bien loin du 57-51 établi une semaine plus tôt.

Mais au cours d'une soirée morose, une équipe a particulièrement déçu : l'ASVEL. Avec à elle seule 23 balles perdues - troisième bilan le plus élévé de la saison, derrière les 26 du PL à Nanterre (J2) et les 24 de Bourg contre Orléans (J18) - la Green Team a été hors sujet durant le deuxième quart-temps. Alors que les hommes de J.D. Jackson avaient réussi leur entame (14-17, 12e), ils ont été complètement muets pendant le reste de la période. Si les Ch'tis n'en ont pas vraiment profité (13-4 sur ce quart-temps), ils n'ont pas laissé passer leur chance au retour des vestiaires. Avec Graham Brown solide à l'intérieur (8 points à 4/5 et 11 rebonds et 2 passes) et Jordan Aboudou précieux (9 points à 3/6 à 3-points et 5 interceptions), le BCM a pris jusqu'à vingt points d'avance après 28 minutes de jeu (48-28).

Pape Ch'ti seul à la fête

En face, seul au poste 1, Yohann Sangaré a assuré pendant 37 minutes. Mais il a été le seul villeurbannais à surnager avec 17 points à 5/8 de loin et 6 rebonds. Et si le meneur a stoppé l'hémorragie en fin de troisième période (48-33), puis relancé l'ASVEL à trois minutes de la fin (54-46), son équipe n'a jamais semblé en mesure d'inquiéter les locaux. Paul Harris (12 points à 4/11 et 9 rebonds) est alors venu confirmer un succès nordiste logique derrière la ligne primée (57-46, 40e), où les joueurs bariolés de Christian Monschau ont cependant beaucoup gâché (8/29, 28%).

Score final : 61 à 50 pour le BCM grâce à Pape Sy. L'arrière du BCM a retrouvé des couleurs et un rôle de leader assumé en compilant 22 points à 9/16 et 3 rebonds en 35 minutes. Dans son sillage, et après un premier succès lors de ce carnaval face au Mans, le club maritime aligne deux succès de rang pour la première fois depuis la série de cinq victoires consécutives de novembre. Surtout, le BCM rejoint l'ASVEL au classement (10v-11d) et se rassure à une longueur de la première moitié de tableau.

Les deux formations ont maintenant deux petites semaines de battement avant de repartir dans la lutte vers les playoffs. Le temps que, sans eux, les huit leaders se battent pour le premier trophée de la saison à Disneyland Paris.

16 février 2015 à 22:26
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges