PRO A


VINCENT COLLET : "DU BONHEUR, MAIS AUSSI DE LA FIERTÉ"

Vincent Collet SIG Strasbourg
Crédit photo : Sébastien Grasset

Vincent Collet va vivre sa cinquième finale de Pro A de suite. Et celle-là, il a bataillé très dur pour aller la chercher.

Vendredi soir, Strasbourg s'est qualifié pour une cinquième finale de suite en playoffs de Pro A. Cette fois, la SIG ne partait pourtant pas favorite face au tombeur de l'AS Monaco en quart de finale, l'ASVEL. Encore moins quand ils étaient menés 2 victoires à 0 après les deux premiers matchs de la demi-finale. Pourtant, les Alsaciens l'ont fait. Dans un climat irrespirable tant la série a été serrée, comme le rappelle l'entraîneur Vincent Collet*.

« Sur les 7 matchs précédents, ils (les Villeurbannais) n’avaient encaissé 70 points ou plus que deux fois, contre nous dans les matches 1 et 2. Si on ne restait pas dans cette fourchette, il n’était pas raisonnable de croire qu’on gagnerait un match en 80 points sous prétexte qu’on était à la maison ! Après, je ne pensais vraiment pas que ça se jouerait encore à la dernière possession ! Les cinq se sont joués dans les 30 dernières secondes. C’est la première fois depuis que ce format existe. Il y a cinq points d’écart au total, et à l’évaluation, on n’est pas loin d’être à égalité (NDLR : 374 à 371) ».

Après la rencontre, le technicien alsacien s'est laissé aller et a pris un bain de foule.

« C’est du bonheur, mais aussi de la fierté. Les joueurs ont su, avec cette température ambiante, garder la tête froide. On a progressé dans cet aspect sur la série. J’ai gueulé à la mi-temps, même si on n’avait qu’un point de retard, parce qu’on avait pris trop de tirs intempestifs. En deuxième mi-temps, on a été beaucoup plus sérieux et fort heureusement, car l’ASVEL a élevé son niveau de jeu aussi. Jusqu’à ces deux dernières possessions qu’elle a magnifiquement jouées. Notre défense sur (DeMarcus) Nelson était incroyable et qu’il soit capable de chercher un panier près du cercle dans ce contexte-là, chapeau… Derrière, (Charles) Kahudi a eu l’intelligence de provoquer et de chercher un lay up. On a gardé la tête froide, continué à bouger ».

Maintenant, place à la préparation de la finale. Le match 1 aura lieu mardi au Colisée contre l'Elan Chalon.

*propos retranscris sur sigstrasbourg.fr

10 juin 2017 à 12:58
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
21 aout - 05h30
France
Belgique
21 aout - 07h15
Equipe de France, l'héritage
22 aout - 21h00
France
Italie
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique