instagram
PRO A


VITORIA ÉCRASE LIMOGES

Vitoria écrase Limoges
Crédit photo : Laboral Kutxa

Après le -36 du match aller (71-107), Limoges a remis le couvert ce jeudi soir en s'inclinant à nouveau de 36 points face à l'équipe espagnole du Laboral Kutxa (92-56) pour cette huitième journée d'Euroleague.

Après le -36 du match aller (71-107), Limoges a remis le couvert ce jeudi soir en s'inclinant à nouveau de 36 points face à l'équipe espagnole du Laboral Kutxa (92-56) pour cette huitième journée d'Euroleague. 

Avec un triste bilan de six revers en huit rencontres et une dernière place du groupe B, le CSP est déjà mathématiquement éliminé de la course au Top 16 à deux journées du terme de la phase des poules d'Euroleague. 

Archi dominé durant toute la rencontre, le double champion de France en titre n'a pas existé une seconde sur le parquet de la Fernando Buesa Arena de Vitoria. Dès le premier quart-temps, les Basques ont pris les devants (29-15). Derrière, l'équipe des Français Fabien Causeur (7 points à 3/6 et 3 passes décisives pour 10 d'évaluation en 23 minutes) et Kim Tillie (6 points à3/6 et 3 rebonds pour 4 d'évaluation en 14 minutes) a déroulé, Limoges ne marquant rien à 3 points (3/15, dont un 0/6 pour le spécialiste de l'exercice Heiko Schaffartzik) et perdant trop de ballons (17). Seul Léo Westermann a passé la barre des 10 points (14 à 7/11 en 25 minutes mais 6 balles perdues) mais son vis-à-vis au poste de meneur, l'ancien Nancéien Darius Adams, s'en est donné à coeur joie (23 points à 9/14 et 5 interceptions pour 24 d'évaluation en 18 minutes).

Après avoir regoûté aux joies du titre de champion de France en 2014, à l'Euroleague l'an passé avant de conserver son titre en juin, on pensait le Limoges CSP assez mûr pour être le premier club depuis 2007 à se qualifier pour le Top 16 de l'Euroleague. Mais une campagne de recrutement catastrophique cet été aura eu raison de cet objectif. Désormais, le club de Frédéric Forte va devoir s'atteler à se refaire une santé pour remonter la pente en championnat afin de réalisé un triplé en juin 2016. Il y a du pain sur la planche.

03 décembre 2015 à 22:56
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
02 décembre - 02h00
Cleveland Cavaliers
Los Angeles Clippers
NBA
02 décembre - 09h30
Utah Jazz
Miami Heat
NBA
02 décembre - 11h00
Cleveland Cavaliers
Los Angeles Clippers
NBA
02 décembre - 12h45
NBA Extra
NBA
02 décembre - 19h00
NBA Extra