instagram
PRO A


WESTERMANN, UNE EXPÉRIENCE "CONSTRASTÉE" À LIMOGES

Léo Westermann Limoges CSP
Crédit photo : Sébastien Grasset

Léo Westermann fait le bilan de ses deux saisons à Limoges et explique son choix de signer à Kaunas.

Il y a eu le titre en 2015, la saison ratée en 2016. Après deux saisons au Limoges CSP, Léo Westermann a décidé de quitter le club pour rejoindre le Zalgiris Kaunas. Interrogé par Jérôme Ostermann de France Bleu Limousin, le désormais ex-capitaine du CSP a dressé le bilan de son passage dans le Limousin.

"C'était vraiment très contrasté. Une première année qui se termine magnifiquement bien. Une saison d'autant plus exceptionnelle qu'on a eu beaucoup de difficultés pendant l'année. Avec une longue période pendant laquelle on jouait mal au basket. On était loin d'avoir le niveau d'un Champion de France. mais on finit par gagner le titre, grâce au public et tout ce qui s'est passé, les arrivées de Pooh Jeter et Philippe Hervé... Et une deuxième année très décevante. J'ai été beaucoup touché par cette année très difficile. Je n'oublie pas le chemin mais je garde en mémoire les très bons moments et surtout cette finale gagnée à Beaublanc. C'était vraiment exceptionnel."

Le meneur de jeu international français explique par ailleurs pourquoi il a privilégié l'offre du Zalgiris Kaunas.

"J'ai eu plusieurs propositions de clubs d'Euroleague mais pas forcément pour être un joueur majeur mais plutôt comme deuxième voire troisième meneur. A Kaunas, je serai numéro 1. Il y a le fait de jouer l'Euroleague. Ce que les gens doivent comprendre, c'est que ce n'est plus l'Euroleague d'avant. Dans le sens où il n'y a plus de "petites" équipes. Désormais, toutes les semaines, tu joues à l'Olympiakos, à Moscou, puis à Madrid, à Barcelone. C'est la crème de la crème en Europe. C'est une ligue semi fermée donc il fallait rentrer dans ce milieu qui va maintenant tourner sur 16 équipes. Avec 30 matchs minimum d'Euroleague chaque saison. Cela a beaucoup pesé. Ensuite il y a l’entraîneur. Depuis tout petit, c'est l'un de mes joueurs préférés. Un de mes joueurs références à mon poste. Tous ceux qui suivent le basket connaissent Jasikevicius. Et il m'a montré qu'il me désirait vraiment. Être désiré par son "idole", ça fait toujours plaisir. Et puis il y a les infrastructures de Kaunas qui sont exceptionnelles. Une salle digne de la NBA. 15 000 personnes à chaque match. Un pays de basket. Tout le monde sait que j'aime les grosse ambiances, là où ça vie basket, où ça transpire. Donc Kaunas, à l'heure d'aujourd'hui, c'était le meilleur choix pour moi, la meilleure option."

 

31 mai 2016 à 13:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne