PRO A


ZACK WRIGHT A CHOISI STRASBOURG POUR APPRENDRE DE COLLET ET GAGNER LE TITRE

ASM Zack Wright
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le meneur américaino-bosnien Zack Wright attend beaucoup de cette nouvelle saison entre la conquête du titre et la découverte du coaching de Vincent Collet.

Nouveau meneur de Strasbourg, Zack Wright connaîtra son cinquième club en France (après Chalon-sur-Saône, Le Mans, Limoges et Monaco) cette saison. Arrivé en Alsacien, l'Etats-Unien au passeport bosnien se dit impatient que la saison commence.

Et s'il a rejoint la SIG, c'est parce qu'un élément a pesé dans la balance plus que les autres : le coach. C'est ce qu'il a affirmé sur le site Internet de son nouveau club.

"Strasbourg a l’un des meilleurs coachs. Il est très professionnel et est très respecté. De plus, c’est un très bon club avec un bon environnement, très professionnel. Depuis quelques années le club se donne les moyens de constituer une équipe encore plus compétitive que l’année précédente. Le but de tout le monde ici, c’est de gagner le championnat. Je veux faire partie de ce que le coach et le club se sont mis comme ambition. [...] C’est un mélange de deux choses. Le premier élément avant tout c’est le coach mais surtout sa vision du basket. Vincent Collet est un coach de systèmes. Il décortique le basket et analyse tout. J’ai déjà connu ça dans ma carrière et je sais que ce genre de vision du jeu colle tout à fait avec ma vision. La deuxième chose qui fait que j’ai choisi de rester en France et de signer ici est simple : je veux gagner un titre de champion de France ! J’ai déjà perdu une finale en France (avec Le Mans) et depuis, il y a une part d’inachevé. En signant ici je savais que je me donnais une nouvelle chance d’y parvenir."

Et pourtant, à son arrivée en France, Zack Wright était un meneur fougeux sorti d'une saison en troisième division allemande. Il était monstrueux athlétiquement et jouait à l'instinct. Pas forcément le projet des meneurs appréciés par Vincent Collet... Mais depuis il a beaucoup évoluant, en passant notamment par de gros clubs en Europe (Zagreb, Panathinaikos, Bamberg).

"A l’époque je courais partout comme un rookie qui veut en faire trop pour être partout (rires) ! J’étais jeune mais je ne voulais pas faire mal. Avec le temps j’ai grandi mentalement et dans mon jeu. En jouant dans différents pays, avec différentes cultures basket, j’ai appris beaucoup de choses qui font le basketteur que je suis. Je suis plus mature et mon rôle a forcément évolué car j’ai beaucoup appris à propos du basket."

Place désormais à la préparation sous les ordres de Lauriane Dolt, Vincent Collet étant pris par l'équipe de France.

par @
11 aout 2017 à 07:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique