PRO B


+29 CONTRE LILLE, FOS EST LANCÉ COMME UN BOULET DE CANON !

JeanBaptiste Maille Fos
Crédit photo : Sébastien Grasset

Fos a signé une huitième victoire de suite en s'imposant largement contre l'un de ses ex-dauphins, Lille. Derrière, Charleville-Mézières est deuxième.

  • Aix-Maurienne vs Poitiers : 85-81

Avec cinq défaites de suite, Aix-Maurienne avait à coeur de mettre fin à cette mauvaise série devant son public. Et le club l'a fait, même si ce match fut très compliqué. Menés tout au long de cette rencontre, notamment de 9 points au début du dernier quart-temps, les coéquipiers de Paulius Dambrauskas (14 points à 3/6 aux tirs et 7/7 aux lancers francs, 5 passes décisives, 3 rebonds, 2 interceptions et 5 fautes provoquées pour 17 d'évaluation en 29 minutes) ont terminé avec énormément de panache, dominant leurs adversaires du soir 29 à 16, s'adjugeant ainsi la victoire. Pourtant, Poitiers méritait mieux au vu de l'avance qu'il y avait, avec un Youssoupha Fall tout simplement sur une autre planète ce soir (27 points à 13/17 aux tirs, 9 rebonds dont 5 offensifs, 2 contres, 1 interception et 3 fautes provoquées pour 31 d'évaluation en 28 minutes), réalisant par ailleurs le meilleur match de sa jeune carrière (21 ans).

  • Charleville-Mézières vs Vichy-Clermont : 94-80

Mais ou va s'arrêter le jeune Martin Hermannsson ? L'Islandais, des plus ambitieux, épate semaine après semaine. Pourtant, il avait un sacré client ce soir en l'a personne de Dustin Ware. Mais, cela ne l'a pas empêcher de faire une énorme performance. Auteur de 26 points (à 9/15 aux tirs et 6/7 aux lancers francs), 9 passes décisives, 7 rebonds, 1 interception et 9 fautes provoquées pour 34 d'évaluation en 40 minutes, il soigne encore un peu plus ses statistiques déjà bien fournies. Les Auvergnats, malgré un Jarryd Cole de mieux en mieux dans ce collectif (13 points à 6/7 aux tirs, 9 rebonds pour 22 d'évaluation en 26 minutes),  ont cruellement manqué d'adresse pour prétendre à la victoire. Ils ont terminé avec 37% de réussite aux tirs, dont un malheureux 1/15 pour le guerrier Charles-Henri Bronchard. Avec cette victoire, Charleville-Mézières reste bien cantonner à cette deuxième place du championnat, et poursuit son joli parcours.

  • Evreux vs Le Havre : 77-87

Les Ebroïciens enchaînent avec une troisième défaite d'affilée, face à l'équipe du Havre cette fois-ci. Le Havre a dominé son sujet collectivement, en réussissant un total de 27 passes décisives contre 14 pour Evreux, dont 11 pour Corin Henry, qui prouve encore une fois son excellant niveau, finissant la rencontre avec 21 points (à 6/13 aux tirs et 8/8 aux lancers francs), 11 passes décisives et 9 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 37 minutes. Sans Nicholas Pope, Le Havre obtient sa quatrième victoire de la saison. Les joueurs présents sur le banc ont été précieux, comme ce fut le cas de Fabien Paschal (23 points à 9/11 aux tirs et 5/5 aux lancers francs, 3 rebonds et 1 passe décisive pour 25 d'évaluation en 18 minutes) et l'Espagnol Orlando Sanchez (16 points à 8/11 aux tirs, 8 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 24 d'évaluation en 26 minutes), absent du cinq majeur concocté par Jean-Manuel Sousa.

  •  Fos Provence vs Lille : 89-60

Mais qui va arrêter Fos Provence ? Première du championnat avant cette rencontre avec deux victoires d'avance sur ses deux poursuivants, l'équipe fosséenne a explosé Lille, qui comptait cinq en sept matchs avant cette rencontre. Déjà MVP du mois de novembre, Aaron Broussard débute ce mois idéalement, en menant Fos Provence vers une nouvelle victoire, la huitième en huit matchs. Elément majeur du dispositif Rémi Giuitta, le poste 2 l'a encore prouvé ce soir avec 22 points inscrits (à 10/15 aux tirs), 10 rebonds, 4 passes décisives, 3 interceptions pour 33 d'évaluation en 33 minutes. Le vétéran Derrick Obasohan (35 ans) a prouvé qu'il possédait toujours son excellente adresse, avec 24 points à 10/14 aux tirs et 2/2 aux lancers francs, mais aussi 5 rebonds pour 26 d'évaluation en 28 minutes. Non seulement Fos a décroché une victoire, mais en plus, l'entraîneur de cette formation a pu faire tourner son effectif, puisque seul Broussard et Jean-Baptiste Maille (21 d'évaluation) ont dépassé les 30 minutes sur le parquet. Pour Lille, la soirée fut plutôt longue. Pas très inspiré collectivement, avec seulement 8 passes décisives, seul Jean-Victor Traoré (18 points à 7/10 aux tirs, 8 rebonds pour 23 d'évaluation en 30 minutes) a surnagé individuellement. D'ailleurs, la différence d'évaluation est assez flagrante puisque les Nordisques ont terminé avec un cumulé de 45, contre 114 pour Fos. Un match à oublier rapidement donc pour les Lillois. 

  • Saint-Quentin vs Nantes : 68-72

Menant une grande partie de ce match, Nantes continue d'enchaîner les victoires, la troisième de suite, la cinquième en huit rencontres. C'est au tour de Saint-Quentin de tomber face à la compagnie de Kwamain Mitchell (15 points à 7/9 aux tirs, 4 passes décisives, 2 rebonds et 2 interceptions pour 18 d'évaluation en 30 minutes). Pourtant, Nantes s'est fait dominer dans la raquette, comme au niveau des passes décisives, mais a tout de même réussi à décrocher, en ayant eu une meilleure adresse aux tirs (à 50% contre 43%). Du côté de Saint-Quentin, Miguel Buval s'est démarqué en rentabilisant parfaitement son temps de jeu de 11 minutes par 12 d'évaluation (8 points, 6 rebonds et 3 fautes provoquées). Présentant un bilan de cinq victoires pour trois défaites, les deux équipes se positionnent en sixième et septième place du classement.

  • Saint-Chamond vs Roanne : 84-79

Dans ce derby ligérien opposant les Couramiauds, mal en point dans ce championnat, aux Roannais, bien classés et favoris pour la montée avec Bourg, ce sont bien les hommes d'Alain Thinet qui l'ont emporté dans une rencontre très sérrée. Bien partie dans le premier quart-temps (20-13), Roanne n'a pas réussi à garder la même intensité tout au long du match, laissant ainsi son adversaire ligérien de remonter au score pour ensuite prendre les points de la victoire. Si le match s'est penché du côté de Saint-Chamond, c'est surtout à cause d'un trop grand nombre de fautes réalisées par les Roannais, qui ont offert pas moins de 37 lancers francs, pour 26 convertis. Comme à son habitude, Joe Burton s'est montré à son avantage, cumulant 19 points, 12 rebonds et 2 passes décisives pour 26 d'évaluation en 24 minutes. Du côté des Couramiauds, pas moins de cinq joueurs ont atteint les 10 d'évaluation, dont le Lituanien Eigirdas Zukauskas (16 points, 4 rebonds, 2 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 16 d'évaluation en 33 minutes). Pour prétendre au titre, Roanne devra se montrer plus solide à l'extérieur.

03 décembre 2016 à 01:41
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DAMIEN NERON
Plus adroit sur un clavier que sur un parquet, j'admire la Pro B autant que la JAV(CM).
Damien Neron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique