PRO B


A CHARLEVILLE, LE MENEUR ISLANDAIS MARTIN HERMANNSSON VISE LES PLAYOFFS

Martin Hermannsson
Crédit photo : David Henrot

Martin Hermannsson est ambitieux pour l'Etoile de Charleville-Mézières.

Il est l'une des attractions de la saison de Pro B. Jeune meneur mais surtout Islandais, un pays auquel on ne pense pas forcément quand on passe au basket, Martin Hermannsson (1,94 m, 22 ans) s'épanouit en France. Après sept journées, le poste 1 de Charleville-Mézières tourne à 18,4 points à 52,4% de réussite aux tirs, 3,8 rebonds, 5,7 passes décisives, 3,9 balles perdues et 5,1 fautes provoquées pour 18,9 d'évaluation en 34 minutes.

Mais surtout, Charleville-Mézières gagne avec cinq victoires en sept journées. Un super début de saison qui ne satisfait pas intégralement le natif de Reykjavik. C'est ce qu'il a dit sur le site Internet de la Ligue Nationale de Basket.

"Je ne vais pas me plaindre même si j’aimerais encore mieux si nous étions à 6 victoires et zéro défaite et encore qualifiés en Leaders Cup ! Mais je pense que, déjà, nous avons surpris pas mal de monde. Nous avons une super équipe et un groupe de joueurs vraiment intéressant. Chacun amène des denrées différentes à la table. Je crois que le coach est plutôt content de notre manière de jouer. Côté individuel, je suis aussi très heureux d’avoir eu la chance de montrer ce que je savais faire. La LNB est une ligue athlétique et la Pro B remplie de meneurs américains et mon expérience en NCAA m’a pas mal aidé pour m’adapter. En Islande, je faisais partie des meilleurs athlètes, donc aux Etats-Unis, au début, j’avais vraiment l’impression d’être à la fois lent et… soft ! Mais j’ai appris à devenir plus fort physiquement et surtout à défendre sur des joueurs plus rapides que moi. Et cette expérience m’a pas mal servi au moment où j’ai eu à affronter ici pas mal de bons meneurs très rapides."

Pour lui, Charleville-Mézières peut jouer les playoffs en fin de saison, déjouant ainsi les pronostics de début de saison.

"Je suis certain que si nous n’avons pas de blessé, nous pouvons vraiment aller chercher les playoffs. Je pense que nous avons les armes pour embêter pas mal de monde. Ce qui est fort dans ce groupe, c’est que chaque joueur peut mettre 20 points sur un match donné. Nous avons, je crois, un bon mélange entre les jeunes et des gars comme Mo (Kone, 35 ans) ou Clif (Brown, 32 ans) ou encore Simas (Burtelevicius, 27 ans). Ces joueurs ont beaucoup d’expérience et aident les jeunes joueurs en leur inculquant les bons réflexes pour devenir de vrais pros et avoir de belles et longues carrières."

Ce vendredi, il faudra confirmer ce bon début de saison contre une autre bonne équipe de ce début de saison, Vichy-Clermont.

02 décembre 2016 à 16:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
22 septembre - 08h15
Buzzer
23 septembre - 08h15
Buzzer
23 septembre - 18h20
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez
24 septembre - 01h15
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez
25 septembre - 20h30
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez