PRO B


A CHARLEVILLE, MENSAH APPREND AUX CÔTÉS D'HERMANNSSON

William Mensah continue son apprentissage à Charleville-Mézières, cette fois derrière Martin Hermannsson.

"Gagner en dépit de mes mauvaises prestations, ça me permet déjà de garder le moral et d'être content pour l'équipe. Mais ces résultats incroyables sont possibles car il y a un super groupe. On s'entend tous très bien." Avant la dixième journée de Pro B, l'Etoile de Charleville-Mézières est deuxième du championnat avec sept victoires et deux défaites.

Mais, comme la saison dernière, le meneur remplaçant William Mensah (1,75 m, 21 ans) n'est pas encore à son aise en deuxième division française. Il tourne pour le moment à seulement 2 points à 31,3% de réussite aux tirs et 1,1 passe décisive pour 1,2 d'évaluation en 9 minutes.

Barré à son poste par Akeem Williams (meneur du HTV cette saison) la saison passée, l'ancien joueur de Nanterre est désormais derrière Martin Hermannsson, le jeune islandais (22 ans) dont tout le monde parle en Pro B. Même s'ils n'ont pas le même profil, c'est un bon moyen de progresser.

"Face à lui et alors qu'il n'a que 22 ans, presque mon âge quoi,  il faut être très concentré et redoubler de vigilance, explique Mensah sur le site Internet de son club. Car il est agressif, adroit et finalement fort partout. Il faut donc être toujours à son maximum et se donner à fond. Finalement, à force de côtoyer quotidiennement ce genre de joueur, d'être à son contact, je suis persuadé que ça me rend plus fort. C'est pourquoi, je garde le moral et la confiance pour la suite du championnat".

Ne voyant pas encore son travail payer en match (9 minutes de temps de jeu en moyenne contre 10 l'an passé), le Parisien prend son mal en patience.

"Sur un terrain, je  ne me considère plus comme un jeunot. Je suis à un âge moyen où on n'a plus de temps à perdre. Et si le coach m'a renouvelé sa confiance, c'est pour assumer mes responsabilités et ne pas être uniquement un amuse-groupe. Je dois apporter quelque chose. Comme d'autres anciens espoirs comme Arthur Rosenfeld ou Thomas Ville avec lesquels je rivalisais mais qui ont mieux réussi leur passage en Pro B. Leur réussite peut me servir de modèle. Je ne lâcherai donc rien".

Ce vendredi soir, il aura peut-être l'occasion de contribuer à une éventuelle victoire de l'Etoile contre Rouen. En cas de succès, ce serait déjà la huitième victoire carrolo cette saison.

16 décembre 2016 à 14:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
22 octobre - 02h00
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 09h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
22 octobre - 11h15
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 18h30
Pau-Lacq-Orthez
Lyon-Villeurbanne
23 octobre - 15h15
Real Madrid
Moscou