instagram
PRO B


AARON BROUSSARD, MVP DU MOIS DE NOVEMBRE, "UN JOUEUR SOUS-ESTIMÉ"

Aaron Broussard Fos
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'arrière de Fos Provence Aaron Broussard a été, à l'image de son équipe, étincelant en ce mois de novembre.

Aaron Broussard (1,95 m, 26 ans) gravit les échelons à vitesse grand V. Recruté par Fos Provence à l'été 2014, alors qu'il évoluait du côté de Sorgues en Nationale 1 (où il avait notamment terminé meilleur marqueur de la division en 2013/14), l'arrière du Washington réalise un début de championnat assez incroyable.

Timide lors de la première et la troisième journée avec seulement 8 d'évaluation à chaque fois, il a depuis gonflé ses statistiques de manière très positives, jusqu'à atteindre les 28 d'évaluation lors de la dernière journée, dans le choc sur le parquet de l'équipe de Vichy-Clermont dans un match complétement fou. Le natif de Federal Way ("la voie fédérale", une ville du Washington située dans la banlieue Sud de Seattle) a inscrit 31 points, 4 rebonds et 4 passes décisives pour 28 d'évaluation en 36 minutes.

Durant ce mois de novembre, celui qui a débuté sa carrière à l'UMF Grindavik en Islande a participé à la force collective de son équipe, avec quatre victoires en quatre matchs. Au sein de la seule équipe encore invaincue en Pro B, il a également été excellent sur le plan individuel. Il a en effet cumulé, en moyenne, pas moins de 20,25 points (avec une adresse avoisinant les 61% de réussite aux tirs), 5,75 rebonds, 2,5 passes décisives, 2,25 interceptions et 4,5 fautes provoquées en 35 minutes pour 21,5 d'évaluation.

Un gros défenseur

Depuis quelques matchs, il commence donc à monter en régime, et pourrait prétendre au titre de meilleur arrière de la Pro B en fin de saison, voire même plus.

Coéquipier d'Aaron Broussard depuis l'été 2015, Raphaël Desroses a découvert un joueur peu connu mais diablement efficace des deux côtés du terrain.

"Aaron a toujours été un peu sous estimé car c'est quelqu'un de très discret au quotidien. En plus quand, on parle de Pro B, c'est souvent plus au sujet des clubs identifiés ''Pro A'' ou des gros budgets. Mais je ne sais pas s'il y a plus fort que lui a son poste en Pro B. Déjà même l'année dernière. Parce qu'avant même de parler de son talent en attaque, c'est un excellent défenseur très physique. Je ne pense pas que ce soit quelque chose que l'on prend assez en compte lorsqu'on parle du meilleur arrière/aillier. Ensuite, il a toujours su mettre des points, mais comme ça n'est pas quelqu'un d'egoïste, qu'il n'est pas obsédé par le scoring et qu'on développe un basket où les rôles sont équilibrés à Fos, ça ne joue pas toujours en sa faveur. Mais le contexte en ce début de saison avec toutes nos blessures (de Vebobe, Akono, Gaillou et Desroses, NDLR) a fait qu'il a naturellement eu à prendre plus de responsabilités et voilà ce que ça peut donner."

Même son de cloche chez Romain Davesne, journaliste à La Marseillaise, qui suit Fos et Aaron Broussard depuis plusieurs saisons.

"Je suis impressionné par sa constance et sa polyvalence depuis son arrivée de Nationale 1. En plus d'avoir une palette offensive assez complète avec un tir à mi-distance très fiable, c'est également un redoutable défenseur (dans les meilleurs intercepteurs si ce n'est le meilleur depuis trois saisons). Depuis l'année dernière où de gros CV ont rejoint l'équipe (Raphaël Desroses, Derrick Obasohan, Luca Vebobe etc...), il a pu continuer à progresser dans l'ombre dans tous les aspects du jeu pour devenir comme l'un des meilleurs arrières/ailiers de la division. A Blois il y a deux semaines, c'est lui qui a mis les tirs importants dans le money-time pour éloigner le danger et assurer la victoire. Pareil à Vichy-Clermont où il a permis aux Fosséens de creuser l'écart avant la pause et dans le début du troisième quart-temps, sans oublier les 4 lancers en fin de match lorsque la JAVCM revenait de nulle part."

Pour lui, son explosion ne date pas de cette saison.

"Je n'oublierai jamais ses deux prestations à la maison contre Le Portel en playoffs la saison dernière. Il était sur une autre planète lors de ces deux matchs. S'il n'avait pas eu des crampes en cours de match lors de la belle, l'issue de cette série aurait sans doute été différente... Pour moi il a franchi un nouveau cap lors des playoffs de la saison dernière."

Peut-être que cette fois, il parviendra à guider Fos jusqu'en playoffs. Et pourra ainsi découvrir la Pro A pour la première fois de sa carrière en compagnie d'un club auquel il est fidèle depuis trois saisons.

Les MVPs du mois de la saison régulière de Pro B 2016/17 :

  • Octobre : Joe Burton (Chorale de Roanne)
  • Novembre : Aaron Broussard (Fos Provence)
29 novembre 2016 à 15:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DAMIEN NERON
Plus adroit sur un clavier que sur un parquet, j'admire la Pro B autant que la JAV(CM).
Damien Neron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
09 décembre - 03h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
NBA
09 décembre - 09h30
Utah Jazz
Golden State Warriors
NBA
09 décembre - 11h00
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
PRO A
09 décembre - 12h45
Monaco
Paris-Levallois
NBA
09 décembre - 12h45
NBA Extra