PRO B


APRÈS UNE AVENTURE EN D-LEAGUE MANQUÉE, SADIO DOUCOURÉ EST CONTRAINT AU CHÔMAGE

Sadio Doucouré Chorale de Roanne
Crédit photo : Olivier Fusy

Sadio Doucouré (2,01 m, 24 ans) possède un gros potentiel mais pointe toujours au chômage au mois de février. Le jeune ailier raconte sa (més)aventure américaine qui l'a mis dans cette situation.

Il n'a que 24 ans, possède un profil (2,01 m) à fort potentiel et compte déjà plusieurs années professionnelles derrière lui. Mais Sadio Doucouré est toujours sans club début février. Pourquoi ? C'est ce que nous avons voulu savoir. Et la première des raisons, c'est que le Francilien n'a pas été disponible pendant un long moment cette saison. L'ancien joueur de Roanne a d'abord tenté de trouver un club en Pro A après avoir réussi une saison intéressante sur le plan individuel en Pro B (8,5 points à 41,9% de réussite aux tirs, 4,4 rebonds et 0,7 contre pour 9,1 d'évaluation en 23 minutes).

"Après la fin de saison , je suis rentré chez ma famille à Paris. Après quelques jours de repos, j'ai repris le basket pour la préparation estivale en attendant d’avoir des réponses pour mon avenir. J’avais pour ambition, cette saison, d’aller en Pro A."

Doucouré a eu quelques contacts en première division française mais cela n'a pas abouti. Il a alors changé ses plans et a tenté l'aventure américaine en essayant de dénicher un contrat dans une franchise de D-League, la ligue de développement de la NBA.

"J’ai eu des proposition de plusieurs clubs de Pro B, Roanne m'a également proposé de prolonger, mais j'ai décliné toutes les propositions, j'étais vraiment orienté vers la Pro A. Après les discussions avec les clubs de Pro A, mon esprit était totalement tourné vers les Etats-Unis. J'avais vu Axel Toupane, qui est né comme moi en 1992, réaliser le rêve de tous les basketteurs qui est d'aller en NBA, en passant par la D-League. Je me suis dit pourquoi ne pas essayer, je suis quelqu'un qui aime les défis. Donc j'ai tenté le coup et c'est comme cela que j'ai réalisé des essais notamment avec les Texas Legends de Dallas, la filiale des Mavericks."

Sauf qu'à ce jour, Doucouré n'a jamais signé pour la franchise texane, basée à Frisco, dans la banlieue nord de Dallas où réside Bouna Ndiaye, le boss d'agence Comsport, qui le représentait alors.

"Malheureusement tout ne s'est pas passé comme prévu. Je devais être inscrit à la Draft comme Boris Dallo. Mais je ne sais pas pour quelle raison, on ne m'a pas inscrit, en me disant de ne pas m'inquiéter que cela n’était pas nécessaire. Après la Draft, plus les jours passaient, plus je m'inquiétais, vu qu'il n'y avait pas de retour."

L'ancien joueur de Cognac n'en dira pas plus. Aujourd'hui, il a refermé la parenthèse américaine.

"Après plusieurs semaines à patienter, j'ai décidé de rentrer en France. Je ne cache pas que j'étais dégouté, mais bon, je garde le positif, j'ai quand même pu bosser mon jeu avec des séances individuelles quotidiennes et pu toucher le basket version américaine de près."

Une expérience qui lui fait néanmoins vivre une saison 2016/17 difficile. A ce jour, il n'a pas joué le moindre match officiel sur l'exercice en cours. Et retrouvera-t-il un poste d'ici juin ? Ce sera compliqué. En cours de saison, rares sont les clubs à rechercher un jeune joueur JFL quand l'un des leurs est blessé. Pourtant, Doucouré lance un appel du pied.

"J'ai faim de ballon, le basket c'est ma vie, après je suis objectif, on me connait principalement en Pro B, donc aider une équipe pour le maintien ou densifier une équipe qui se bat pour les playoffs et pour monter en Pro A, pourrait être intéressant."

En attendant de recevoir un appel d'un club, le natif de Corbeil-Essonne continue de s'entraîner en individuel.

02 février 2017 à 15:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
5ème journée
13 octobre
Dijon
88
-
86
Chalon-sur-Saône
14 octobre
Monaco
86
-
62
Cholet
Boulazac
70
-
73
Châlons-Reims
Hyères-Toulon
78
-
72
Levallois Metropolitans
Le Mans
91
-
70
Bourg-en-Bresse
Lyon-Villeurbanne
83
-
69
Le Portel
Nanterre
93
-
77
Antibes
15 octobre
Limoges
80
-
74
Strasbourg
16 octobre
Gravelines-Dunkerque
65
-
57
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
17 octobre - 00h00
Nanterre
Antibes
17 octobre - 01h45
Limoges
Strasbourg
17 octobre - 05h30
Nanterre
Antibes
17 octobre - 11h00
NBA Extra
17 octobre - 14h15
Levallois Metropolitans
Darüşşafaka Doğuş