instagram
PRO B


ARTHUR ROZENFELD MVP DE LA CINQUIÈME JOURNÉE

Arthur Rozenfeld MVP de la cinquième journée
Crédit photo : JP Carlier

Le jeune meneur de Boulogne-sur-Mer est le MVP de la cinquième journée de Pro B.

Quelle performance incroyable d'Arthur Rozenfeld ! Le jeune Français (1,78 m ,20 ans) a été l'élément clé de Boulogne-sur-Mer dans la belle victoire acquise face aux voisins lillois. Et pourtant, Rozenfeld n'a passé que 19 minutes sur le parquet. Il faut dire qu'il a su mettre ces quelques minutes à contribution : 22 points à 6/8 aux tirs dont 5/7 derrière l'arc, 4 rebonds et 8 passes décisives pour 30 d'évaluation.

Décisif dans les moments importants, le natif de Bron a fait exploser Damrémont pour offrir aux Boulonnais une quatrième victoire en cinq rencontres, validant ainsi un très bon début de saison après des rencontres de Leader's Cup plus compliquées.

Brillant avec les Espoirs mais barré en Pro A, le meneur de jeu a pris la décision cet été de quitter l'ASVEL pour trouver du temps de jeu et des responsabilités à l'étage inférieur. Avec, en moyenne, 6,6 points, 2 rebonds et 3,8 passes décisives pour 9,2 d'évaluation en 15 minutes après cinq rencontres, il est incontestable que sa décision a été la bonne. Cette performance lui permettant d'être le MVP de la journée de Pro B en est la parfaite illustration.

Les MVPs de chaque journée :

  • J1 : Joe Burton (Evreux) : 18 points à 7/10, 15 rebonds, 3 passes décisives, 5 interceptions, 0 balle perdue et 7 fautes provoquées pour 34 d'évaluation en 35 minutes. (victoire 72-68 contre Saint-Quentin)
  • J2 : Frank Hassell (Boulazac) : 15 points à 5/12 de réussite aux tirs, 17 rebonds, 1 contre et 1 interception pour 25 d'évaluation en 33 minutes (victoire 73-67 contre Lille).
  • J3 : Storm Warren (Nantes) : 20 points à 8/11 de réussite aux tirs, 11 rebonds, 5 passes décisives et 2 interceptions pour 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire 82-76 contre Roanne).
  • J4 : pas terminée.
  • J5 : Arthur Rozenfeld (Boulogne-sur-Mer) : 22 points à 6/8 de réussite aux tirs, 4 rebonds et 8 passes décisives pour 30 d'évaluation en 19 minutes (victoire 94-84 contre Lille).
24 novembre 2015 à 19:04
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JÉRÉMY MAZOYER
Fier représentant de la génération 1992. Tout a commencé avec Boris Diaw, tout finira avec Boris Diaw.
Jérémy Mazoyer
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>