instagram
PRO B


DENAIN ET ANTIBES EN FINALE !

Denain et Antibes en finale
Crédit photo : Sébastien Grasset

Les demi-finales des playoffs d'accession de Pro B ont connu leur dénouement ce mardi soir avec deux matchs d'appui au programme.

Ce seront donc Denain et Antibes, respectivement vainqueurs à Boulazac (66-70) et face au Portel (69-51), qui disputeront la finale et un ticket pour un retour dans l'élite.

Denain contre Antibes, le quatrième contre le sixième de la saison régulière. Si ces playoffs étaient ouverts, spécialement suite à l'élimination de Hyères-Toulon en quarts, l'affiche de la finale n'en est pas moins surprenante. Et ceci principalement grâce à l'ASC Denain-Voltaire. Le collectif homogène de Jean-Christophe Prat est allé surprendre Boulazac, qui, avec l'avantage du terrain, s'avançait en favori de cette belle. En effet, dans sa salle du Palio - l'une des plus chaudes de France, faut-il le rappeler -, le BBD ne s'était incliné qu'une seule fois en quinze matchs ces six derniers mois... Mais Denain, soutenu de son côté par une trentaine de supporters ayant fait le déplacement depuis le Nord, a su déjouer les pronostics et mieux gérer la pression.

Boutsiele, Blue, Mbida : beaux artisans

En fait, la pression, les Dragons l'ont mise d'entrée sur le BBD après un bon début de match. Grâce à Austin Hollins (14 points à 5/8 dont 4/6 à 3-points), qui alignait 8 unités consécutives dont deux tirs primés, Denain faisait l'écart au coeur du premier quart-temps (6-16, 6e). Le club nordiste l'emportait 14-23 et continuait de mener largement les débats en première mi-temps (29-40, 18e), dans le sillage de Jerry Boutsiele (15 points à 5/7 et 3 rebonds), déjà déterminant il y a deux jours au match retour. Mais l'équipe du Périgord, guidée par quatre joueurs en double figure dont David Jackson (14 points à 4/13 et 7 rebonds), limitait la casse avant la mi-temps (36-42). Puis les joueurs d'Antoine Michon inversaient totalement la tendance dans le troisième quart-temps, ne laissant l'attaque denaisienne marquer que sept points et prenant la tête en toute fin de période (51-49).

A dix minutes d'une finale ou d'une fin de saison, le bras de fer s'intensifiait et chacun se rendait coup pour coup. Jusqu'à ce que Yakuba Ouattara (12 points à 6/10 et 4 rebonds) aligne deux paniers de suite à quatre minutes du terme, ce qui offrait à Denain une double possession d'avance (58-61). Un avantage, non négligeable dans une telle fin de match, que les Dragons prenaient soin de conserver jusqu'au bout. Alors que Dinma Odiakosa (10 points à 5/10 et 8 rebonds) ramenait deux fois Boulazac à un point dans la dernière minute, Jeb Ivey (10 points et 3 passes) répliquait à chaque fois sans trembler aux lancers (65-68). En face, David Jackson échouait pour la seule fois du soir (6/7) sur cette ligne des lancers (66-68), puis laissait Jerry Boutsiele (5/6 aux lancers) conclure et catapulter Denain en finale d'accession (66-70). Pour ses premiers playoffs depuis son retour en Pro B en 2011, le club du Hainaut tentera de renouer avec l'élite... trente-sept ans après l'avoir quittée.

La Pro A après un ou... 37 ans d'attente ?

Au contraire, l'attente est nettement moins longue pour Antibes, puisque le club azuréen a été relégué la saison dernière. Les Sharks de Julien Espinosa, auteurs d'une saison régulière correcte, essayeront eux aussi de regoûter à la Pro A après avoir remporté leur match d'appui face au Portel. Alors que l'Azur Arena avait tremblé au match aller, elle n'a cette fois frissonné que de bonheur, tant les Sharks n'ont fait qu'une bouchée de l'ESSM (90-55 à l'évaluation). Relativement discret dans cette série, Tim Blue a été parfait dans ce match décisif avec 19 points à 8/14, 10 rebonds, 2 passes et 2 contres pour 22 d'évaluation en 29 minutes. Surtout, il a été intenable dans les dix premières minutes avec déjà 13 points au compteur, qui ont fait très mal aux hommes d'Eric Girard.

Après avoir encaissé un 11-0 initial, l'ESSM a pris l'eau durant tout le premier acte, étant incapable de marquer plus de 7 points par quart-temps (22-7, puis 34-14 à la pause). Les partenaires de Benoit Mangin (9 points à 3/7, 4 rebonds et 5 passes) et Jakim Donaldson (11 points à 5/10 aux tirs et 0/6 aux lancers, 8 rebonds et 4 contres subis) ont même touché le fond au retour des vestiaires en concédant jusqu'à 27 points de retard (46-19, 26e). Les Portelois ont ensuite relevé la tête avec un 15-30 cumulé jusqu'à l'avant-dernière minute (61-49). Mais le sort du match était déjà jeté, Antibes s'imposant finalement sur le score de 69 à 51.

Nouvelle finale pour Antibes

Si Tim Blue s'est régalé et a creusé le trou en début de match, à noter également l'excellente prestation de Junior Mbida, qui a pris le flambeau et a compilé 15 points à 7/10, 6 rebonds et 6 contres (!) pour 21 d'évaluation en 33 minutes. Sans l'avantage du terrain, Antibes jouera donc la finale d'accession, comme en 2013 (remportée face à Châlons-Reims). Ce sera même sa deuxième finale de la saison après celle gagnée à Disneyland face à Souffel. D'ailleurs, ce sera l'occasion d'une revanche pour Denain puisque les Sharks avaient battu (à deux reprises) les Dragons en demi-finales de cette Leaders Cup Pro B en janvier. Mais revanche ou pas, il s'agira avant tout pour l'une ou l'autre équipe de finaliser une montée. L'ascenseur n'est plus qu'à 80 ou 120 minutes (ou peut-être un peu plus).

09 juin 2015 à 23:07
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges