instagram
PRO B


DJIMRABAYE : "JE NE M'ATTENDAIS PAS À NE PAS TROUVER DE CLUB"

Djimrabaye : Je ne m'attendais pas à ne pas trouver de club
Crédit photo : Sébastien Grasset

Arrivé lundi soir à Charleville-Mézières où il a signé jusqu'à la fin mars pour remplacer Maxime Zianveni, blessé, l'intérieur Jimmy Djimrabaye revient sur sa saison compliquée.

Arrivé lundi soir à Charleville-Mézières où il a signé jusqu'à la fin mars pour remplacer Maxime Zianveni, blessé, l'intérieur Jimmy Djimrabaye revient sur sa saison compliquée. L'international centrafricain (au même titre que Zianveni) a eu un contrat deux mois et demi à Berck en Nationale 1 mais autrement il a passé son temps à s'entraîner entre Denain et Le Portel.

"J'ai été surpris de vivre cette situation à laquelle je ne m'attendais pas, avoue-t-il sur le site Internet de son nouveau club. Au moment des playoffs de Pro B disputés avec les "Stellistes" (les joueurs du Portel), j'avais en effet de bonnes chances de prolonger mon contrat au Portel. Par ailleurs, des contacts avaient été noués avec Fos-sur-Mer et des clubs à l'étranger. Je n'ai donc pas vu venir le phénomène. En fait, les choses se sont dégradées quand j'ai participé à l'AfroBasket en Tunisie avec le Centrafrique. Il n'y a plus rien eu par la suite. Le fait que le championnat d'Afrique commence en août au moment où les clubs reprennent l'entraînement a dû dissuader certains coaches de m'engager."

En cas de qualification par la Ligue Nationale de Basket, l'ancien joueur de Vichy jouera au Portel vendredi soir pour la vingt-quatrième journée de Pro B.

"Ca va faire un peu bizarre de les revoir aussi vite alors que j'étais encore à leur côtés vendredi dernier. C'est tout de même quelque chose d'assez spécial. Car au Portel il y avait une véritable communion avec le club et surtout les supporters. J'ai vraiment apprécié cette période de mon parcours surtout lorsqu'on a éliminé Le Mans, Le Havre, l'ASVEL et Limoges de la Coupe de France pour jouer la finale contre Strasbourg. Mais mes anciens potes doivent comprendre ma position d'autant que ça les dérangeait de me voir sans club. Donc, ils ne m'en voudront pas trop. Au début, je craignais qu'ils le prennent mal, mais la plupart m'ont félicité. Et puis, c'est le métier qui veut ça, c'est la loi du sport. Et, là-bas, tout le monde est vraiment content pour moi."

Entre-deux au Chaudron vendredi à 20 heures.

23 mars 2016 à 10:32
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
03 décembre - 18h45
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges