instagram
PRO B


EVREUX : JOE BURTON, LA BONNE PIOCHE DE LAURENT PLUVY

Evreux : Joe Burton, la bonne pioche de Laurent Pluvy
Crédit photo : ALM EVREUX BASKET

Pivot d'Evreux, Joe Burton (2,01 m, 25 ans le 2 novembre prochain) crève l'écran en ce début de saison avec la formation de Pro B.

Pivot d'Evreux, Joe Burton (2,01 m, 25 ans le 2 novembre prochain) crève l'écran en ce début de saison avec la formation de Pro B. 

Trouvaille de Laurent Pluvy qui est allé le dénicher cet été dans le discret championnat néerlandais, l'Américain cartonne en Leader's Cup et s'affirme comme la bonne pioche du recrutement de l'ALM 2015. 

25,3 d'évaluation de moyenne

Marchant sur les raquettes de la deuxième division, le costaud indien d'Amérique (125 kg) s'annonce comme l'un des joueurs à suivre cette saison en Pro B. Capable de marquer 21 points face à Boulogne-sur-Mer ou encore prendre 18 rebonds sur la tête des intérieurs du Portel, le natif de Soboba tourne à une moyenne impressionnante de 16 points à 62,5% de réussite aux tirs, 12,7 rebonds et 3,3 passes décisives pour 25,3 d'évaluation en 31 minutes après trois rencontres de Leader's Cup. Seul bémol, ses 4,7 balles perdues par match. 

« Sincèrement, moi, je n’avais aucun doute à son sujet, avait indiqué le coach Laurent Pluvy dans les colonnes de Paris-Normandie avant l'entrée de l'ALM dans la compétition. Quand j’ai vu sa vidéo, j’ai arrêté au bout de 5 minutes, j’ai dit : OK, c’est lui que je veux ! En toute modestie, si j’ai bien une qualité, c’est que quand je vois un mec, je sais s’il peut jouer ou pas. J’ai rarement été amené à couper un Ricain. Et les rares fois où je l’ai fait, ce n’est pas parce qu’il n’avait pas le niveau, mais parce qu’humainement, ça ne roulait pas. »

Le "native american" fait parler sa puissance et surtout permet au club de l'Eure d'enchaîner les victoires puisque Evreux est invaincu dans la coupe Disney avec trois victoires en trois matchs. 

Ancienne gloire de l'université d'Oregon State, dominateur au Danemark puis souverain aux Pays-Bas, l'Amérindien devra maintenant confirmer en championnat français. 

16 octobre 2015 à 10:58
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>