PRO B


GERMAIN CASTANO DIT ADIEU AU SOMB DE MANIÈRE TRÈS ÉMOUVANTE

Germain Castano SOMB
Crédit photo : JP Carlier

Germain Castano a publié un texte de remerciement à son désormais ancien club, Boulogne-sur-Mer.

Ecarté par le Stade olympique maritime boulonnais au courant du mois de décembre, Germain Castano a fait ses adieux sur sa page facebook à tout un club où il a passé les huit dernières années. Un texte qui en a ému plus d'un.

"Quand le premier jour, tu arrives dans le club qui a choisit de joindre sa destinée à la tienne, personne ne sait ni de l’élu ni du demandeur, combien de temps va durer l’histoire. Le SOMB a été chaque jour le souci et la joie de mon quotidien … Souvenirs fabuleux d’une expérience qui m’aura marqué sur tant de points… bien au-delà de la balle orange !
Huit ans de tranches de vies comme autant de jours et de moments partagés avec des gens formidables, devenus magnifiques au fil du temps passant… pendant lequel je me suis rapidement rendu compte que la maison « SOMB » cultivait dans ses gênes un état d’esprit proche de mes valeurs et me donnant le sentiment de m’y sentir comme chez moi.
Quelle chance pour un entraineur d’avoir pu travailler et orienter une identité de jeu propre à ce que mon itinéraire m’aura enseigné tout au long d’un modeste parcours de basketteur. Libre de façonner un style le plus séduisant possible en y laissant une empreinte personnelle, la confiance de tout un ensemble de choses convergentes ont permis de rendre possible ce qui pouvait paraitre utopique. Très vite ce club s’est apparenté à une famille en quête de performance sans jamais renier son ADN le plus pourvoyeur de réussites, de satisfactions et de plaisir : la volonté, la générosité et le sens de la relation entre les hommes pour permettre d’atteindre un objectif commun dans lequel chacun apporte sa pierre, sa contribution au succès et a, la place qu’il mérite.
Nous n’avons pas réussi cela sans avoir partagé une idée commune, pas sans avoir pensé d’abord « Ensembles » plutôt que « chacun pour soi »… et cela a payé en nous menant à deux montées de division en Pro B puis en Pro A… aussi à un soir hallucinant où nous crucifions au buzzer l’ogre Strasbourgeois en coupe de France avant d’accueillir dans une salle pleine comme un œuf un futur champion de France avec Nanterre en demi-finale… Une finale quand même pour la Leader’s Cup dans cette saison plus difficile… et surtout nous avons permis à quelques joueurs, que leur passage au SOMB les rendent meilleurs et les oblige aussi à devenir des ambassadeurs d’une éthique de formation et de pari sur la jeunesse. Ma plus grande fierté restera ce label obtenu dans la reconnaissance de tous les autres… Oui, nous avons obtenu tout ceci en quelques années, ne l’oublions jamais… comme ces deux moments inscrits dans un coin de nos mémoires : un après midi à Reims et un soir scintillant à Evreux, graal d’un instant d’apothéose!
Aucun grand bonheur n’a de sens s’il n’est partagé et je tenais à dire à tous ceux qui suivent, une main sur le cœur et l’autre sur l’autel de ma sincérité, ce qui m’habite à cet instant si émouvant pour moi et à la fois si apaisant. Je ne veux banaliser le mot « Merci » mais que puis-je dire moins que ce mot à ces personnes si « à part » pour ce qu’elles m’auront permis de réaliser :
- Merci Président Desgardin pour l’opportunité que vous m’avez donnée en m’accordant la responsabilité technique du SOMB, Merci pour le témoignage de votre confiance, pour les conditions de l’exercice de mon métier… pour votre effort et votre contribution personnelle à élever ce club… pour ces moments vécus entre difficiles et enivrants qui ne pourront jamais vous dissocier des résultats obtenus.
- Merci au staff médical qui aura été le plus compétant qu’il m’a été donné de connaître, pour ce lien de proximité si valorisant pour moi. Franck, Fred, Etienne, Jean Yves, Jean François, Johvan et Jérémy : Ce fut un bonheur total de vous avoir à mes côtés.
- Merci à mon staff technique, fidèle, complémentaire et compétent…Fabien ces huit années n'on pas été rien...cette collaboration aura compté dans notre parcours et chacun avons appris de l'autre. Mike, ce fut court mais tu m’as comblé de fierté d’être à tes côtés…! Thibaut, François parfaitement dans votre rôle, respectueux et adhérant à la ligne directrice proposée… Bravo !
- Merci aux « Anges Gardiens » de Danrémont, dévoués à tout, pour tout et pour TOUS… Patrick, Pascal, Thierry, JC et Nath : vous avez facilité les choses, vous voir heureux me rendait heureux, vous étiez les premiers à me saluer chaque matin avec un petit café en arrivant à la salle...vous êtes admirables, je ne vous oublierai pas !
- Merci aux partenaires, souvent plus que de simples donateurs… des gens présents, investis, accessibles. Pour quelques uns d’entre vous ce fut des moments de pur bonheur de vous côtoyer, enrichissant et plein d’enseignements.
- Merci aux hommes de l’ombre mais toujours hommes de cœur, impliqués, engagés et à l’éthique irréprochables… Cédric, Gauthier, Claude et Jérôme… chacun dans son domaine, vous êtes des monstres, une mine d’or pour le SOMB… Impossible de vous oublier, impossible de ne pas y faire référence quand milles moments viendront de parler de vous !
- Merci à la section amateur de s’être toujours montré disponible pour notre confort… Un immense « MERCI » aux bénévoles sans lesquels rien n’aurait pu exister dans l’excellence que vous donniez et l’esprit familial que vous avez entretenu, merci pour votre soutien, pour cette gentillesse unique à mon égard, pour la différence que vous avez fait souvent et dans les yeux je vous le dis : pour l’amour ressenti que je ne peux mesurer à sa juste hauteur tellement vous êtes HAUTS dans mon esprit. Vous m’avez marqué à tout jamais !
- Merci à Fredo pour le sens que tu as donné au banc, à l’équipe, au coach, aux joueurs, pour cette disponibilité, pour tes mots élogieux...et toujours à remonter le moral des troupes.
- Merci à vous les supporters, merci pour le son, le bruit et la vague déferlante de vos encouragements quand vous avez été ce sixième homme à rendre Danrémont imprenable. Je me souviendrai de ce soir à Evreux où vos larmes se sont mélangées aux miennes et à celles de tout le peuple Boulonnais… J’espère que vous vous êtes souvent régalés, sachez que vous m'avez inondé de joie, de plaisir et de bonheur. Restez l’âme du SOMB, de cette salle et de son emblème…
- Enfin à TOI, Olivier… Merci est si peu, presque rien. J’en suis gêné de ne te dire que ça ! Les vrais mots n’existent pas pour leur donner le vrai sens de ce que j’aimerai t’exprimer … pour ce que tu m’as donné, apporté, accompagné. Ce fut un luxe, un honneur et un bonheur de travailler à tes côtés. Ton aide fut toujours précieuse, tes valeurs : les miennes … comme celles que j’aime et que nous aimons. Nous avons tissé un lien unique comme rarement l’existence en réserve au commun des mortels. Ma confiance en toi n’est pas immense, elle est juste aveugle… Ne t’en déplaira mais je suis rassuré de te savoir aux commandes de l’équipe, tu as le regard, l’histoire, le cœur, la compétence et donc une excellente chose pour le SOMB… merci mon AMI ! … et n’oublie pas de porter mon meilleur à Delphine, Julia et Jo … vous êtes la rencontre d’une vie ! Ne doutez jamais de mon attachement, de mon amitié… de cette chose que l’on ne dit avec des mots et qui se lisait dans nos yeux et nos silences, ces soirs où votre compagnie m’était si essentielle.
Voila, les Amis, Pardonnez-moi ceux que je ne cite dans ce propos, si nombreux, si bons, si exceptionnellement chaleureux toujours et toujours avec moi directement ou indirectement en lien. Vous êtes le Nord que je garde dans mon cœur comme une marque indélébile de gens magnifiques. Vous avez fait de moi un homme privilégié et pour cela je vous garderai dans mes pensées aussi longtemps que le temps. Si nous sommes un peu tristes c’est que la somme de nos « plus » surclasse la somme de nos « moins », c’est plutôt « beau » signe. Sachez que j’ai toujours opposé « aiMe » à « haiNe » … J’ai toujours ignoré cette dernière et ça ne changera pas aujourd’hui… Oh que non. Je ne me nourri que de la première pour avancer dans ma vie et explorer ce genre humain que j’aime tant et que vous représentez si divinement… Ce que vous m’avez donné est un cadeau éternel et le témoignage de votre affection : la perle de mes souvenirs. Défendez le SOMB, car une page tournée n’est jamais un livre fermé. Longue vie au SOMB et laissez moi encore une fois vous hurler : « M.E.R.C.I. » de vous avoir connu !"

01 janvier 2017 à 13:42
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
5ème journée
13 octobre
Dijon
88
-
86
Chalon-sur-Saône
14 octobre
Monaco
86
-
62
Cholet
Boulazac
70
-
73
Châlons-Reims
Hyères-Toulon
78
-
72
Levallois Metropolitans
Le Mans
91
-
70
Bourg-en-Bresse
Lyon-Villeurbanne
83
-
69
Le Portel
Nanterre
93
-
77
Antibes
15 octobre
Limoges
80
-
74
Strasbourg
16 octobre
Gravelines-Dunkerque
65
-
57
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
19 octobre - 00h15
Gravelines-Dunkerque
Pau-Lacq-Orthez
19 octobre - 02h00
Lyon-Villeurbanne
Ulm
19 octobre - 02h45
NBA Extra
19 octobre - 03h30
San Antonio Spurs
Minnesota Timberwolves
19 octobre - 04h40
Nanterre
Avellino