PRO B


HAUKUR PALSSON, L'AUTRE ISLANDAIS QUI BRILLE EN FRANCE

Haukur Palsson Islande
Crédit photo : FIBA Europe

De retour de blessure, l'ailier islandais Haukur Palsson a changé le visage de Rouen.

On vous parle souvent de Martin Hermannsson, le génial meneur de jeu de 22 ans déniché par l'Etoile de Charleville-Mézières. Mais son seul compatriote jouant en France, Haukur Palsson, est lui aussi en train de se faire un nom en Pro B. Lui aussi jeune (24 ans), assez grand (1,97 m) pour un extérieur, "élégant" selon Raphaël Desroses qui a défendu sur lui mercredi, il est arrivé à Rouen au début de la Leaders Cup après avoir été retenu par la sélection islandaise qui tentait de se qualifier pour l'EuroBasket 2017, ce qui est chose faite.

Son début de saison a été gênée par une commotion cérébrale et une contusion à la hanche qui lui ont déjà fait manquer trois matchs de championnat.

Mais déjà, lorsque Rouen était au fond du trou, le capitaine de l'équipe Steeve Ho You Fat regrettait qu'il ne soit pas là, après avoir flairé son potentiel.

« C’est le plus fort de notre équipe, reconnaissait-il dans Paris-Normandie. C’est dur à dire mais il est plus complet que moi, meilleur en tout point. Je respecte son talent et son travail. Je l’observe tout le temps dès qu’il rentre sur le terrain. Je n’ai pas vu de mauvaises choses chez lui. Je suis honoré de jouer avec un mec comme ça. En plus de ça, ce n’est pas un mercenaire mais bel et bien un joueur d’équipe. »

Il est vrai que depuis son retour, Rouen va mieux. Sans Ho You Fat, le RMB a crée la surprise en s'imposant à Bourg-en-Bresse samedi dernier (70-80) avec 20 points à 6/10, 4 rebonds, 3 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 23 d'évaluation en 37 minutes de l'ancien pensionnaire de l'Université de Maryland (NCAA).

Mercredi, il a encore été à la tête de la grosse performance des Normands contre le leader invaincu du championnat, Fos Provence. S'il n'a pas été adroit (15 points à 3/12 aux tirs), il a créé (8 passes décisives), provoqué (6 fautes, pour un 8/8 aux lancers francs), participé au rebond (4 prises) pour finir à un total de 17 d'évaluation en 32 minutes. C'est même lui qui aurait du permettre à Rouen d'être la première équipe à faire tomber Fos cette saison si les arbitres avaient sifflé faute (de Broussard et Waldow) sur l'ultime action du match, finalement perdu 77 à 76.

Mais cette presque victoire face au premier confirme que Rouen, toujours dernier (deux victoires en neuf matchs), n'a plus le niveau d'une lanterne rouge. Et Rémy Valin, l'entraîneur, sait que cela vient en bonne partie du retour de sa trouvaille.

« Sans Haukur, c’était compliqué ces derniers temps, admet-il dans Paris-Normandie. Il ne s’affole jamais. Il est capable de provoquer des fautes, d’éclairer le jeu, de faire des passes. Il est primordial à notre équipe. C’est une plaque tournante. Il faut maintenant construire avec lui. »

18 points contre la Turquie, 17 face à l'Italie

Après avoir tenté l'aventure universitaire aux Etats-Unis, le natif de Reykjavik est rentré en Europe pour lancer sa carrière professionnelle. Et s'il n'a que 24 ans, il compte déjà cinq saisons professionnelles derrière lui, surtout en Espagne entre la première et deuxième division (12 points à 42,9% de réussite aux tirs, 4,7 rebonds et 3,4 passes décisives en 30 minutes avec le Club Baloncesto Breogán en 2013/14) mais aussi en Suède, Allemagne et en Islande où il a retrouvé la confiance.

S'il venait à confirmer ses premières sorties rouennaises sur toute la saison, nul doute que sa carrière en club parviendrait à décoller, sa carrière internationale étant déjà sur de bons rails avec un très bon EuroBasket 2015 (12,8 points à 56% de réussite à... 3-points, 2,8 rebonds et 2,6 passes décisives en 28 minutes) où l'Islande a montré de très belles choses dans le groupe de la mort (Espagne, Serbie, Allemagne, Italie, Turquie et donc l'Islande). Ses premiers matchs en Pro B ne sont donc pas un accident de parcours.

Son statut de "bosman", son QI basket, son tempérament pourraient vite (déjà ?) intéresser plus d'un club, à commencer par ceux de Pro A. Mais avant cela, il faut continuer à remettre Rouen sur de bons rails.

09 décembre 2016 à 12:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
12ème journée
08 décembre
Châlons-Reims
70
-
64
Hyères-Toulon
Gravelines-Dunkerque
73
-
67
Lyon-Villeurbanne
09 décembre
Bourg-en-Bresse
89
-
91
Boulazac
Chalon-sur-Saône
95
-
81
Antibes
Dijon
71
-
99
Monaco
Limoges
88
-
79
Le Portel
Strasbourg
88
-
54
Cholet
10 décembre
Pau-Lacq-Orthez
93
-
79
Levallois Metropolitans
11 décembre
Le Mans
83
-
87
Nanterre
Autres journées
bebasket tv
Aucune vidéo trouvée
PROGRAMME TV
15 décembre - 00h30
Turin
Levallois Metropolitans
15 décembre - 02h15
Real Madrid
Barcelone
15 décembre - 05h30
Saint-Pétersbourg
Lyon-Villeurbanne
15 décembre - 13h30
Real Madrid
Barcelone
15 décembre - 18h30
Moscou
Maccabi Tel-Aviv