instagram
PRO B


ITW LUDOVIC CHELLE : "JE NE SUBIS PAS LA SITUATION"

Sans club depuis la fin de saison dernière, Ludovic Chelle attend patiemment son heure en s'entraînant à Nanterre.

Ayant déjà fait ses preuves au plus haut niveau entre Antibes, Paris, Roanne, Bourg, Nantes, Évreux et Rouen, le Toulousain a fait le point avec nous sur sa situation actuelle. Avant peut-être de retrouver un contrat très prochainement...

C’est la mi-janvier et tu es toujours au chômage. Comment tu vis ça ?

Eh bien, bizarrement, ça va. J’essaye de me servir de cette période un peu difficile. Avec les bonnes installations qu’il y a à Nanterre, je fais un gros travail de musculation, du travail physique et également de soins car il y a toujours des petites douleurs quelque part. Même si j’aurais préféré avoir un club, je me dis de prendre mon mal en patience pour devenir meilleur et prouver aux clubs qui ont eu la possibilité de prendre et qui ne l’ont pas fait qu’ils auraient dû sauter sur l’occasion.

Comment tu expliques le fait que tu sois toujours sans club ?

Sincèrement, je ne sais pas trop. Certains disent que je suis trop cher. Il doit y en avoir d’autres qui doivent penser que je ne suis pas assez bon. Après, il y a sûrement aussi la crise et les clubs ont subi des diminutions de budget.Après, en fin de saison dernière, c’est vrai que je pensais que j’allais repartir du côté de Rouen par rapport à tout ce que j’avais entendu. Mais en fait, avec le changement de coach et la baisse du budget, on n’a pas pu tomber d’accord. Je me suis donc retrouvé sans club. J’ai certes eu quelques propositions mais qui n’étaient pas bien sur le plan sportif ou qui me paraissaient très difficiles d’un point de vue financier. Donc j’ai décidé de ne pas les honorer et quand je vois où en sont les clubs concernés aujourd’hui, je me dis que je me suis évité pas mal de soucis. Puis il y a d’autres clubs qui ont longtemps été intéressés avant de finalement se tourner vers un autre joueur. J’essaye de garder la tête froide : je me lève à 7h30, je vais m’entraîner. J’essaye de garder la même dynamique. Comme dit mon père, « même chômeur, il faut se lever très tôt le matin pour bosser ». Je vais donc dans son sens pour bien gérer la situation et parvenir à devenir meilleur.

"La crise et la mauvaise saison de Rouen, ça ne fait pas bon ménage"

Par rapport à ce que tu disais, c’est vrai qu’on a vraiment l’impression que les clubs font attention à leur argent dans ce contexte de crise économique…

Oui, je pense que les clubs font vraiment attention à leurs sous. Après, certains veulent peut-être en garder pour des impératifs de dernière minute. Après, je paye peut-être aussi la saison de Rouen l’année dernière, il faut dire ce qui est. On n’a pas fait une bonne saison et souvent ça marque des clubs. On est nombreux de Rouen à être en difficulté, au chômage, actuellement. C’est dommage, je ne pense pas que la saison ait été loupée à cause des individualités mais plus à cause du collectif. Je ne pense pas que ça remette en cause la valeur de joueurs comme Klemensas Patiejunas, Samba Dia ou moi-même. Avant et après Rouen, on est resté les mêmes. On n’est pas devenu nuls, comme on ne devient pas Jordan après un bon passage dans un club.  Mais c’est vrai que la crise et la mauvaise saison de Rouen, ça ne fait pas bon ménage.

Ces derniers temps, tu disais donc avoir eu quelques opportunités ?

Oui, oui. De ce que je peux dire, il y a une touche qui a été très très chaude. Après, le club a décidé de partir sur un autre poste. Mais j’ai apprécié que le coach ait pris son téléphone pour me le dire. Je lui ai dit en face d’ailleurs, il se reconnaîtra. Peu importe, c’est un choix, ça fait partie du business. Mais ce que j’apprécie, c’est qu’il y ait de la correction, c’est un travail d’hommes. Je lui ai dit qu’il n’y avait aucun souci, que c’était normal qu’il parte sur une autre piste mais j’ai vraiment apprécié la démarche de prendre le téléphone pour m’expliquer. Je trouve ça correct. Globalement, tous les joueurs et coachs se côtoient et je trouve que ça manque un peu parfois de correction.

Posté par Alexandre Lacoste

17 janvier 2013 à 09:50
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges