instagram
PRO B


ITW MONYEA PRATT, MR. TRIPLE DOUBLE

ITW Monyea Pratt, Mr Triple Double
Crédit photo : Sébastien Grasset

Alors que l'on se dirige tout doucement vers les trois derniers mois de compétition, seuls deux triple-doubles ont enregistrés cette saison en LNB.

Par un seul et même joueur : Monyea Pratt (1,96 m, 29 ans), l'ailier de Charleville-Mézières.

Le premier lors de la 4e journée, le 31 octobre à Angers, avec 18 points, 12 rebonds et 10 passes décisives et le second lors de la dernière journée en date - la 25e -, le 20 mars contre... Angers (encore !) : 16 points à 100%, 10 rebonds et 10 passes décisives pour 33 d'évaluation. Une magnifique performance qui fait le plus grand bien à l'Etoile, actuellement engagée dans une course contre la montre pour sauver sa peau en Pro B.

Après six défaites en sept rencontres, gagner ce match contre Angers (76-44) vendredi dernier était absolument primordial ?

Oui, on avait vraiment besoin de cette victoire. J'espère qu'elle pourra nous lancer sur une bonne série afin qu'on puisse se maintenir en Pro B. On va remporter d'autres matchs évidemment.

Il n'y a eu que deux triple-doubles cette saison en LNB et ils sont à mettre à ton actif. Quel est ton secret ?

J'aurais même pu en avoir un troisième puisque j'ai fait 10 points, 10 rebonds et 6 passes décisives contre Roanne. Mais je n'ai pas de secret, je suis juste un joueur altruiste qui peut tout faire sur un terrain. Je ne suis pas égoïste.

Et le plus curieux, c'est que ces deux triple-doubles ont été effectué contre Angers. Est-ce un hasard ou es-tu plus motivé contre eux, sachant qu'ils vous ont battu en finale du Final Four de NM1 la saison dernière ?

Je pense qu'il ne faut pas vraiment chercher d'explication, que ce n'est qu'une coïncidence, parce que chaque match me motive. Mais cela m'embête encore d'avoir perdu trois fois contre eux l'an dernier, et même en finale, donc les battre deux fois cette saison et avoir un meilleur bilan nous va très bien.

"Charleville est là pour rester en Pro B !"

Vous étiez l'équipe en forme au coeur de l'hiver avec six victoires en sept rencontres, ce qui suivait un début de saison catastrophique (un seul succès en dix journées). Que s'est-il passé pour que vous perdiez subitement cette belle dynamique ?

La trêve nous a vraiment coupé les jambes, même si on a réussi à enchaîner deux nouvelles victoires consécutives en janvier. Nous étions juste en train de nous trouver en tant qu'équipe. Cette série nous a permis de nous rendre compte que nous sommes capable de battre n'importe quelle équipe si l'on arriver à pratiquer notre style de jeu de manière collective.

Vous ne possédez qu'une seule victoire d'avance sur la zone rouge et vous allez devoir lutter avec Aix-Maurienne, Souffelweyersheim, Poitiers, Lille et Saint-Quentin jusqu'à la fin de saison. Crois-tu fermement en vos chances de maintien ?
 
Oui, je suis très confiant sur le fait que nous allons éviter cette 17e place. Tout le monde dans ce championnat s'attendait à nous voir terminer dernier mais cela ne va pas arriver. Charleville est là pour rester en Pro B, on y croit vraiment !
 
Comment juges-tu ta première saison en Pro B ?
 
C'est un bon championnat : il y a un vrai niveau de compétition, c'est très professionnel, difficile et physique. Mon niveau individuel est correct : j'ai bien démarré mais j'ai eu un gros coup de mou, comme ça arrive à beaucoup de joueurs. Mais je sais que je pourrais encore faire mieux.
26 mars 2015 à 18:07
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges