instagram
PRO B


ITW THÉO LEON, L'HOMME EN FORME DE PRO B

Passé de l’ASVEL à Fos-sur-Mer  au cours de la saison dernière, Théo Leon (1,80 m, 21 ans) n'avait pas pu s'exprimer en Pro B à cause d'une blessure rapide, une fracture du scaphoïde.

Mais, en 2013/14, le Savoyard est reparti sur de très grosses bases (10,5 points à 61,5%, 4,8 rebonds et 6,5 passes pour 16,8 d'évaluation en 4 matchs), avec notamment en  point d’orgue un récital à Poitiers pour emmener le FOPB vers une quatrième victoire en quatre rencontres (13 points, 8 rebonds et 11 passes).

Par Frédéric Dussidour

En allant gagner à Poitiers ce week-end, vous faites la « perf' » de cette quatrième journée.

Oui, effectivement, en arrivant à 3-0 avant ce match, le coach nous a fait prendre conscience qu’en le gagnant à ce moment du championnat, cela marquerait les esprits. Nous avons été menés une bonne partie de la rencontre, mais nous avons su rester dans le match, garder confiance pour ensuite passer devant lors de la prolongation.

Avec cette nouvelle victoire, vous vous retrouvez invaincus (4-0) en compagnie de Chalons-Reims et Boulogne-sur-Mer. Quel est l’objectif du club cette saison ?

L’objectif annoncé par le club est l’accession aux playoffs. Cependant, entre nous dans le vestiaire, nous visons un peu plus haut.

Vous formez avec Édouard Choquet une paire de meneurs très complémentaire, avec notamment 23 passes à vous deux contre Poitiers.

Oui, c’est vrai. Nous pouvons à la fois jouer en même temps et nous relayer pour laisser souffler l’autre. Avoir un meneur français expérimenté auprès de moi c’est super. Avec un meneur américain, cela aurait été différent, ils ne parlent pas beaucoup et ont tendance à ne penser qu’à eux. Avec Édouard, ce qui est appréciable, c’est que nous échangeons beaucoup et il me donne des conseils.

Votre coach vous laisse, semble t-il, une certaine liberté ?

Tout à fait. Lors de notre entretien la saison dernière, le coach m’a bien expliqué qu’il me laisserait beaucoup de liberté pour que je puisse m’exprimer au mieux, jouer mon jeu. Il m’a demandé de défendre fort sur les joueurs américains, de relancer le jeu et jouer en première intention.

Ça te réussit plutôt bien, puisque tu es le meilleur passeur de Pro B avec 6,5 passes décisives par match et dans le top 20 à l’évaluation  (16,75).

Effectivement, pour le moment, tout se passe très bien. À Fos, j’ai la chance de jouer avec de bons coéquipiers ayant un bon QI basket et forcément cela nous aide, Édouard et moi. Avec les victoires qui s’enchaînent les unes après les autres, cela nous permet  de jouer vraiment libérés et d’avoir des certitudes sur notre jeu. Nous avons confiance les uns envers les autres et cela se ressent sur le terrain. L’état d’esprit dans le groupe est super.

Tu as connu à la fois la Pro A et la Pro B, que te manque t-il pour passer le cap ?

Il faut que je sois plus performant au tir. Lorsque j’étais blessé la saison dernière, j’ai beaucoup travaillé cet aspect de mon jeu et j’ai ressenti une certaine amélioration. Mais je dois continuer à le faire pour trouver de la régularité.

Posté par Rédaction

10 octobre 2013 à 20:05
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
07 décembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
NBA
07 décembre - 09h30
Detroit Pistons
Chicago Bulls
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 10h45
Lyon-Villeurbanne
Varese
NBA
07 décembre - 11h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 12h15
Venise
Le Mans