instagram
PRO B


ITW YANN BOISSON, GM DE MONACO, L'ATTRACTION DE LA PRO B

Monaco, grand favori de la Pro B
Crédit photo : DR

L'AS Monaco Basket a débuté mardi soir sa saison en recevant Aix-Maurienne dans le cadre de la Leaders Cup de Pro B.

Très attendue, la Roca Team s’est imposée (78-65) face à un habitué de la Pro B et s’annonce comme un candidat sérieux à la montée.

Pour Yann Boisson, manager général du club, Monaco veut avant tout séduire et le fait savoir.

Quel regard portez-vous sur votre été mouvementé ?

Assez compliqué, parce que nous sommes entrés dans une période de négociation et on avait un impératif de temps. On souhaitait qu'il y ait une issue positive. Évidemment, toute la préparation d'avant-saison s'en est trouvée perturbée. On a fait sans, comme si nous étions déjà qualifiés. Et nous en étions persuadés !

Pendant ces négociations, avez-vous douté de la décision définitive ?

Si on doute, on ne signe pas des joueurs, on ne fait rien ! On ne peut pas. Nous avons eu l'appui du gouvernement au dernier moment. On a senti tout le poids monégasque pour y arriver. On saura à quoi s'attendre. Maintenant, il faudra être réactif pour que tout soit fait dans les temps.

Votre investisseur principal a-t-il été inquiet ?

Inquiet, non. Et heureusement qu'il était là. Quand on nous a appris que nous n'étions pas qualifiés, il était là pour payer les salaires et le fonctionnement du club. Il a pris des risques. Il y a très peu de partenaires qui seraient prêts à verser de la trésorerie à un club qui rencontre de telles difficultés. Il a été très direct : il fallait que le club soit qualifié. On a pris un cabinet d'avocat de renommée et qui nous a sauvés.

Malgré ça, restez-vous ambitieux ?

Oui, très. On fera de notre mieux pour être dans le haut de tableau de cette ligue. La première place ? Non, on ne peut pas se prononcer ainsi. Dans le haut de tableau, oui, c'est sûr.

L'avenir de Monaco passe-t-il par une accession dès cette année en Pro A ?

On ne l'annonce pas. Il faut les moyens pour. On fera ce qu'il faut. La Pro B, c'est très compliqué à gérer. Il faut quatre jeunes dans l'effectif de moins de 23 ans, on a le droit qu'à trois étrangers, Européens compris. Les Français ont une valeur marchande. On a conservé aussi un maximum de l'équipe 2013-2014 (6 au total, ndlr). Il y a de l'ambition, mais on souhaite produire un basket de qualité, attractif, pour que les gens viennent nous voir à la salle Gaston Médecin.

Vous sentez l'attente autour de votre club ?

Oui. Nous sommes sur la dernière marche, il faut la passer. On est revenu dans cette ligue professionnelle, et il ne faut plus la quitter. Et surtout, proposer un spectacle. Les résultats, oui, mais la manière à Monaco est importante.

Quel est votre souhait ?

Réussir notre saison. Si on ne rencontre pas de difficultés cette année, on peut envisager l'avenir avec sérénité. Et puis, notre début de saison est sympathique puisque l'on joue Villeurbanne au deuxième tour de la Coupe de France. C'est pas mal pour se faire remarquer.

24 septembre 2014 à 07:50
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THIBAUT PAQUIT
Thibaut Paquit
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne