PRO B


NENO ASCERIC VEUT COACHER EN PRO A

Neno Asceric Lille
Crédit photo : GPJ

A 51 ans, l'ancien joueur Neno Asceric voit sa cote d'entraîneur de plus en plus monter en France grâce à son succès à Lille.

Troisième de Pro B avec 16 victoires et 11 défaites, le Lille Métropole Basket joue d'une manière fort intéressante. Beaucoup de jeunes joueurs français sont sur le terrain, il n'y a que deux étrangers dans l'effectif et un, DeQuan Jones, est blessé depuis un mois. Ce dernier n'a pas été remplacé par un autre joueur, mais l'équipe a élevé son niveau pour compenser l'absence de l'ancien NBAer.

A la tête de l'équipe, il y a Neno Asceric. Cet ancien joueur professionnel, vu notamment à Paris, au Mans et Hyères-Toulon, a beaucoup de réussite depuis son arrivée au LMB (46 victoires et 34 défaites) en cours de saison 2014/15. Il y a dix ans, alors jeune coach, il avait connu deux expériences en France plus compliquées (8v-26d en Pro A avec la JL Bourg en 2006/07 puis 14v-20d avec Saint-Quentin en 2007/08).

A 51 ans, le Serbo-Autrichien espère désormais pouvoir franchir un cap. Il était notamment l'un des favoris pour remplacer Christian Monschau au BCM Gravelines-Dunkerque avant que Julien Mahé ne soit finalement choisi.

"J’étais le candidat numéro 1, relate-il sur le site Internet de la LNB. C’était ce qu’ils me disaient. Je pensais que c’était bon. Je ne sais pas pourquoi ils ont changé d’avis dans les derniers jours. C’est la vie. Bien sûr, mon ambition est d’entraîner bientôt en Pro A parce que je pense que j’y ai ma place. Après, cela ne dépend pas de moi. C’est aux dirigeants de me donner la chance. Celui qui m’accordera sa confiance, je la lui rendrai trois fois plus."

Celui qui utilise des anciens forts joueurs du championnat Espoirs comme Bryan Pamba, Thomas Ceci-Diop ou encore son fils, Luka Asceric (qui n'a pas joué en Espoirs), un meneur de 20 ans et 2,04 m, aimerait coacher en Pro A en s'appuyant sur la formation.

"Je rêve d’un club en France où je pourrais avoir un très bon centre de formation et travailler dans la durée avec les jeunes Français. Je suis sûr et certain qu’on peut lancer des jeunes et avoir de bons résultats.  À Lille, on est la seule équipe en Pro A, Pro B ou en Nationale 1 qui joue aujourd’hui avec un seul étranger, parce que mon deuxième Américain, DeQuan Jones, est blessé. Je suis sûr qu’en France, on a le plus grand nombre de talents en Europe mais il faut travailler avec eux et changer un peu la culture du travail. Les former davantage au niveau des fondamentaux individuels et collectifs. Et on aura beaucoup de résultats.  Si les joueurs ne sont pas capables de shooter, de lire le jeu, ou de respecter et utiliser les espaces, tu ne peux rien faire. Ici, on a des qualités athlétiques exceptionnelles, alors je vous laisse imaginer avec les fondamentaux où ça peut mener les joueurs !"

Son meilleur fait d'armes pour convaincre les clubs de Pro A sera de réaliser une grosse fin de saison avec son groupe.

10 avril 2017 à 11:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
5ème journée
13 octobre
Dijon
88
-
86
Chalon-sur-Saône
14 octobre
Monaco
86
-
62
Cholet
Boulazac
70
-
73
Châlons-Reims
Hyères-Toulon
78
-
72
Levallois Metropolitans
Le Mans
91
-
70
Bourg-en-Bresse
Lyon-Villeurbanne
83
-
69
Le Portel
Nanterre
93
-
77
Antibes
15 octobre
Limoges
80
-
74
Strasbourg
16 octobre
Gravelines-Dunkerque
65
-
57
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
19 octobre - 00h15
Gravelines-Dunkerque
Pau-Lacq-Orthez
19 octobre - 02h00
Lyon-Villeurbanne
Ulm
19 octobre - 02h45
NBA Extra
19 octobre - 03h30
San Antonio Spurs
Minnesota Timberwolves
19 octobre - 04h40
Nanterre
Avellino