PRO B


NICOLAS TACCOEN : "IL Y A UNE ÂME DANS L'ÉQUIPE"

Crédit photo : Christophe Delrue

Accrochés toute la première mi-temps, les Lillois ont fini pas l'emporter 81-70 contre Charleville-Mézières vendredi pour la 16e journée de Pro B.

L'invincibilité lilloise à domicile s'appuie généralement sur une défense de fer mais hier, pendant la première mi-temps, la forteresse (69,4 points encaissés pat match) a été fortement mise à mal par Charleville-Mézières. Les Carolos s'appuient sur le nouveau meneur talentueux, Austen Rowland (16 points et 12 passes décisives pour 24 d'évaluation), pour développer un jeu rythmé dont les Lillois ne sont pas friands. En deuxième période, le LMB a trouvé les ressources notamment offensives pour se défaire du piège tendu par Alexandre Casimiri. Nicolas Taccoen (5 points et 10 rebonds) raconte.

"On a trouvé de l'adresse avec Maurice (Acker) et Marcos (Suka-Umu), on a réussi à les trouver. Offensivement c'est bien mais défensivement je pense qu'on aurait pu faire mieux en première mi-temps. On laisse trop de paniers qu'on doit mieux gérer, mieux contrôler. On essaie en général de garder l'adversaire sous les dix-huit points par quart-temps, c'est l'objectif qu'on se donne. C'est difficile de jouer Charleville-Mézières, ça joue avec beaucoup de rythme, sur beaucoup de possessions. On a fait quelques ajustements défensifs en deuxième mi-temps. Austen Rowland est un très fort joueur de pick and roll donc on s'est adapté sur ça."

Avant dernier de Pro B, Charleville-Mézières n'a pourtant pas surpris le capitaine nordiste, conscient que l'équipe n'est plus du tout la même depuis l'arrivée fin décembre d'Austen Rowland, son maître à jouer. Des maîtres à jouer, le LMB en compte deux de très haut-niveau avec Maurice Acker (18 points et 6 passes) et Marcos Suka-Umu (21 points et 6 passes décisives).

"Je suis pas surpris parce que je pense que Charleville-Mézières en janvier n'est pas du tout l'équipe qu'on voit au classement. On s'attendait vraiment à un match difficile et c'est encore plus difficile mentalement de se dire "on joue une équipe mal classée, dans le doute". Donc peut-être que le match va bien tourner pour nous mais en même temps l'équipe adverse vient en se disant qu'elle n'a rien à perdre. Mais on veut rester maître à la maison donc on doit se faire violence. Il y a une âme dans cette équipe, un groupe qui s'est formé avec une solidarité en dehors du terrain et qui se retrouve sur le terrain. On a beaucoup de talent dans l'équipe, c'est notre force. Marcos (Suka-Umu) peut nous sortir des paniers de très haut-niveau en fin de possession."

Quant à Nicolas Taccoen, il réalise une saison supérieure aux attentes. Moins handicapé par les fautes que par le passé, il n'est plus seulement cantonné à son rôle défensif prépondérant mais apporte un vrai point d'ancrage dans la raquette adverse. L'un des trois derniers rescapés (avec Thomas Ceci-Diop et le jeune Elias Kherzane) du groupe de Neno Asceric est devenu un joueur important du système de Jean-Marc Dupraz. Il propose la quatrième meilleure évaluation de Lille (10,3) avec 7,6 points et 3,9 rebonds par match.

À Lille,

27 janvier 2018 à 10:37
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT DAHERON
Breton (et fier de l'être) exilé dans le nord pour mes études de journalisme.
Vincent Daheron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching