instagram
PRO B


PREVIEW BOULOGNE : CONTINUER À GRANDIR

89,2 points par match, 101,2 d'évaluation.

Avec une équipe de minots, le SOMB a régalé le public de Damrémont la saison dernière avec du beau jeu et une quatrième place au final. Logiquement pillé à l'intersaison, Boulogne-sur-Mer a vu tous ses cadres partir et a dû renouveler son équipe à 90%. Recrutement gagnant.

Ils arrivent : Angelo Tsagarakis (Châlons-Reims), Charly Pontens (INSEP), Loïc Akono (Lille), Junior M’Bida (Lille), Mehdi Cheriet (Boulazac), Deven Mitchell (Gaz Metan Medias, Roumanie), Zachery Peacock (Francfort Skyliners, Allemagne), Dexter Strickland (North Carolina, NCAA), Mamadou Sy.Ils partent : Mouhammadou Jaiteh (Nanterre), Austen Rowland (Orchies), Jonathan Rousselle (Gravelines, Pro A), Valentin Bigote (Denain), Martin Le Pellec (Bordeaux, NM1), Romain Ba (Ardres, NM3), Abdoulaye Loum (Orléans, Pro A), Kurt Cunningham (Hyères-Toulon), Zaynoul Bah (Antibes, Pro A), Chris McCray (Elitzur Ramla, Israël), Mamadi Diane.

Les points positifs :

  1. Désormais unanimement reconnu comme l'un des plus grands clubs formateurs en France, le SOMB est capable d'attirer les meilleurs prospects du pays.
  2. La philosophie de Germain Castano qui permet à de forts attaquants de s'exprimer pleinement.
  3. L'arrivée de Zachery Peacock qui s'impose déjà comme l'un des grands favoris pour le titre de MVP.
Les points négatifs :
  1. Une équipe presque totalement renouvelée cet été. Mickaël Var en est le seul survivant.
  2. Le SOMB n'est toujours pas au complet : Strickland, signé dans la semaine, n'arrivera qu'à la fin du mois.
  3. Boulogne a les défauts de ses qualités : le jeu tourné sur l'offensive et la priorité donnée aux jeunes ont coûté la qualification pour les demi-finales au printemps dernier contre Antibes.

 

 Les joueurs :Les meneurs :
  • Loïc Akono (26 ans, 1,76 m) : Meneur JFL reconnu dans la division, Loïc Akono avait fait le choix de rejoindre le projet lillois sur le long terme l'an passé. À la suite d'une année décevante au LMBC, le champion de France Pro B 2011 a fait le choix de changer de trajectoire pour s'engager avec Boulogne. Sur la Côte d'Opale, ce petit poste 1 rapide et dynamique devrait trouver du plaisir et s'épanouir dans un style résolument tourné vers l'offensive où il constituera une traction arrière de haut vol avec Pontens, mais surtout Tsagarakis et Strickland. Déjà très expérimenté à seulement 26 ans, l'ancien dépositaire du jeu de la JSF Nanterre possède toutes les qualités requises pour driver une formation de la trempe de Boulogne et permettre au club de continuer sur sa dynamique positive.Ses stats 2012-2013 : 8,1 points à 40%, 2 rebonds et 3,3 passes pour 8,1 d'évaluation en 22 minutes (34 matchs avec Lille).
Notre avis :

Avec Mouhammadou Jaiteh, Jonathan Rousselle et les autres, Boulogne avait apporté une sacré touche de fraîcheur l'an dernier en Pro B. Avec un jeu basé sur des possessions rapides, le SOMB était capable de véritable cartons offensifs avec une équipe composée de jeunes pousses. Toutefois, avec une défense poreuse et sans véritable expérience dans le groupe somiste, les Nordistes ont craqué dès le premier tour.

Pillé à l'intersaison, Germain Castano a pris toutes les dispositions nécessaires cet été pour éviter que la même désillusion se reproduise. Si le SOMB ne renie pas la carte jeunes avec Charly Pontens, Dexter Strickland, Mickaël Var, Junior Mbida et même Mehdi Cheriet qui n'est professionnel que depuis deux ans, le club de la Côte d'Opale a fait venir quelques vétérans aguerris : champion de France Pro B 2011 avec la JSF Nanterre, Loïc Akono chaponnera Pontens à la mène. Finaliste en juin dernier avec Châlons-Reims, Angelo Tsagarakis sera également l'un des patrons des Black & Yellow tandis que Deven Mitchell et Mamadou Sy pourront également apporter toutes leurs expériences respectives sur les lignes extérieures. Enfin, dans une raquette composée en majorité de Français ayant tout à prouver, Zachery Peacock devrait s'épanouir et tenir le rôle de leader offensif.

Mais Boulogne-sur-Mer aura sûrement besoin d'un peu de temps avant d'atteindre son vrai potentiel. Au sein d'une équipe renouvelée à 90%, les automatismes mettront peut-être un peu de temps à venir. Mais une fois que le SOMB aura trouvé une vraie alchimie collective, les Boulonnais pourront aller très haut.

Posté par Boris Delagnes

08 septembre 2013 à 18:07
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne