instagram
PRO B


PREVIEW LILLE : UN AIR DE NOUVEAUTÉ

Annoncé comme l'épouvantail du championnat la saison dernière, Lille avait misé sur la stabilité mais n'a pas réussi à atteindre son objectif.

Changement de refrain cet été avec une équipe largement renouvelée. Que vaut ce LMBC version 2013/14 ? Premiers éléments de réponse.

Ils arrivent : Kevin Bichard (Saint-Quentin), Émilien Barbry (Orchies, NM1), Ville Kaunisto (Blois, NM1), Ivan Almeida (Vitoria Guimaraes, Portugal), Thomas Ceci (Le Mans, Espoirs), Soriah Bangura (Le Mans, Espoirs), Vincent Pourchot (Nancy, Espoirs), John Fields (Chomutov, République tchèque).Ils partent : Loïc Akono (Boulogne), Jason Siggers (Boulazac), Moussa Camara (Berck, NM2), Junior M’Bida (Boulogne), Mathieu Tensorer (Quimper, NM1), Nicolas Taccoen (Orchies), Steve Smith, Steffon Bradford.

Les points positifs :

  1. Les excellentes performances du duo Ivan Almeida - John Fields en pré-saison.
  2. L'intensité défensive que le LMBC a su appliquer au cours de ses matchs amicaux.
  3. Une menace omniprésente à trois points : Rigaux, Gillet, Bichard, Almeida, Ceci voire même Kaunisto sont tous capables de scorer de loin.

Les points négatifs :

  1. Sur les huit recrues, sept ne connaissent pas le championnat. Un déficit d'expérience qui pourrait jouer des tours lors des premières journées de Pro B.
  2. L'absence de Ville Kaunisto jusqu'à ce week-end. S'il arrive en forme après son expérience avec la sélection finlandaise, le double MVP de NM1 va manquer d'automatismes collectifs.
  3. La perte de l'attaquant Jason Siggers, qui était initialement sous contrat jusqu'en 2014 avec le LMBC.

Les joueurs :Les meneurs :
  • Aurélien Rigaux (1,76 m, 25 ans) : À Lille depuis 2011, l'ancien joueur d'Angers a prolongé son contrat pour deux ans avec le LMBC. Dorénavant capitaine de l'équipe nordiste, le natif de Saint-Omer tentera d'amener son club en playoffs grâce à sa hargne de vaincre. Joueur de percussion, d'impact, il formera un duo complémentaire de meneurs français avec Émilien Barbry.Ses stats 2012/13 : 5,4 points à 35%, 1,8 rebond et 3,8 passes pour 7,4 d'évaluation en 19 minutes (34 matchs).
  • Émilien Barbry (1,88 m, 30 ans) : Arrivé à Orchies en 2007 quand le BCO végétait encore en NM3, le natif de Lomme était le meneur titulaire du club nordiste la saison dernière lors du titre de champion de France NM1. Artisan majeur de la montée en puissance du récent promu en Pro B, il connaît parfaitement la maison lilloise pour avoir évolué au LMBC entre 1998 et 2007. Joueur de caractère, il tentera de s'affirmer comme un bon joueur de l'antichambre.Ses stats 2012/13 : 6,5 points à 34%, 4,9 rebonds et 5,4 passes pour 12 d'évaluation en 25 minutes (30 matchs de NM1).
Notre avis :

Un champion de France NM1, un pivot géant désireux de se montrer en professionnel, un ailier capverdo-portugais, deux Espoirs ayant soif de temps de jeu, un international finlandais, un shooteur chambreur : sur le papier, Lille ressemble à un joli patchwork.

Reconstitué à 80% cet été, l'effectif du LMBC est pourtant des plus intrigants à l'image de sa triplette étrangère. Inconnus du niveau Pro B, Ivan Almeida, John Fields et Ville Kaunisto vont vouloir démontrer qu'ils ont tout à fait les capacités pour devenir des joueurs dominants dans l'antichambre du basket français. Double MVP de NM1 en titre, le dernier cité possède déjà quelques garanties tandis que les deux autres ont montré d'excellentes choses jusque-là au cours des matchs amicaux.

Si beaucoup de choses dépendront de ces trois-là, l'ossature française aura également un vrai rôle à jouer. Drivé par un duo de meneurs tricolores hargneux, le LMBC ambitionnera une place dans le Top 8. Le vécu d'Aurélien Rigaux, d’Émilien Barbry, de Benoît Gillet et de Kevin Bichard pourra alors valoir cher pour encadrer les Thomas Ceci, Soriah Bangura et autres Vincent Pourchot, tous plein de promesses mais encore inexpérimentés en LNB.

Reversé dans un Groupe C qui apparaît, sur le papier, plus faible que les deux autres, Lille semble vraiment avoir une carte à jouer dans ce championnat. Le caractère de cette équipe, ses qualités mentales et défensives apparues tout au long des matchs de pré-saison pourraient alors jouer en sa faveur.

Posté par Alexandre Lacoste

02 septembre 2013 à 14:40
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges