PRO B


QUELLE ÉQUIPE DE PRO B A FAIT JOUER LE PLUS D'ESPOIRS CETTE SAISON ?

Yanik Blanc Poitiers Basket 86
Crédit photo : Sébastien Grasset

Emmenné par Sekou Doumbouya et Ibrahima Faye Fall, Poitiers domine largement ce classement. Nancy et Le Havre complètent le podium.

La phase retour vient de débuter pour le championnat de Pro B. À mi parcours on fait le point sur les différents temps de jeu accordés aux U21 (nés en 97 et après) par les 18 clubs engagés dans la division après 18 journées de championnat. Ces joueurs étant toujours éligibles pour jouer dans le championnat Espoir totalise 3 980 minutes, soit 221 minutes par journées. Ce qui est plus qu'en Pro A où 151 minutes ont été données en moyenne aux U21 sur la phase aller.

Voici le classement des équipes de Pro B qui ont donné le plus de temps de jeu à des Espoirs en championnat jusqu'ici :

1/ Poitiers : 952 minutes

  • Sekou Doumbouya (né en 2000) : 401 minutes (17 matchs)
  • Ibrahima Faye Fall (97) : 333 minutes (18 matchs)
  • Yanick Blanc (99) : 218 minutes (17 matchs) 

Et dire qu'avec le seul Sekou Doumbouya, Poitiers serait quatrième de ce classement. Véritable phénomène, le Franco-Guinéen de 17 ans semble épanoui sous les ordres de Ruddy Nelhomme qui lui accorde sa confiance. L'ailier-fort de 2,03 m a débuté 14  des 17 rencontres auxquelles il a participé. Capable de gros coups de chaud en Pro B, il compile 8,8 points à 39,4% de réussite aux tirs et 4,5 rebonds pour 8,4 d'évaluation en 24 minutes de moyenne. Derrière ce véritable phénomène, la formation poitevine n'est pas en reste. Troisième Fall à passer par le PB86 derrière après et Youssoupha, Ibrahima Faye Fall (2,07 m, 21 ans) cumule 5,4 points et 5,6 rebonds en 19 minutes de moyenne et tentera d'imiter ses deux homonymes qui sont rapidement parvenus à intégrer un effectif de Pro A, lui qui et prêté par l'Elan Chalon. À noter également la belle surprise Yanick Blanc, qui a participé à l'Euro U18 avec l'équipe de France l'été dernier. Le meneur de 18 ans (1,82 m) passe en moyenne 13 minutes sur le parquet.

 

2/ SLUC Nancy : 742 minutes

  • William Narace (97) : 377 minutes (18 matchs)
  • Valentin Chery (97) : 236 minutes (17 matchs)
  • Enzo Goudou-Sinha (98) : 129 minutes (14 matchs)

Déjà très mature physiquement, le Camerounais William Narace vit actuellement sa dernière saison en tant que joueur non formé localement (avec le statut cotonou) et a déjà joué à l'échelon supérieur avant de descendre en Pro B avec le SLUC Nancy en 2017. L'ailier passe en moyenne 21 minutes sur le parquet pour 6,9 points à 47,9% et 4 rebonds de moyenne. Capitaine de l'équipe espoir nancéienne championne de France en 2017, Valentin Chery a lui aussi droit à quelques minutes en pro (14 en moyenne par match) et cumule 3,4 points et 3,4 rebonds. À seulement 20 ans, Enzo Goudou-Sinha est sûrement le plus connu des trois jeunes espoirs nancéiens. MVP du Trophée du Futur 2017, il a enchainé les Euro U19 et U20 à l'été 2017 où il a pu faire étalage de ses qualités de défenseur et d'un sens de la passe souvent comparé à Thomas Heurtel.

 

3/ STB Le Havre : 582 minutes

  • Gauthier Denis (97) : 465 minutes (17 matchs)
  • Calvin Hippolyte (00) : 117 minutes (14 matchs)  

Médaillé de bronze à l'Euro U20 cet été avec l'équipe de France, Gauthier Denis (2,03 m, 20 ans) entame déjà sa troisième saison avec l'équipe professionnelle du Havre. Le jeune ailier français passe en moyenne 28 minutes sur le parquet. Son jeune cadet Calvin Hippolyte (1,98 m) vient à peine de fêter ses 18 ans mais a déjà fait 14 apparitions sur les parquets de Pro B cette saison.

 

4/ Rouen : 350 minutes

  • Carl Ponsar (97) : 319 minutes (16 matchs)
  • Benoit Injai (97) : 28 minutes (7 matchs)
  • Florian Pouaveyoun (99) : 3 minutes (2 matchs)

Avec près de 319 minutes sur les 350 alloués au total par Rouen à ses jeunes, Carl Ponsar offre littéralement cette quatrième place à son club. Ses 6,8 points et 2,3 rebonds en 18 minutes de moyenne ne reflètent pas tout son potentiel. Un gros talent offensif dont on attend qu'il passe un cap. Benoit Injai éprouve les mêmes difficultés que la saison dernière pour obtenir davantage de temps de jeu tandis que Florian Pouaveyoun a lui découvert le monde professionnel cette saison.

 

5/ Caen : 333 minutes

  • Bastien Vautier (98) : 333 minutes (16 matchs)

Seize titularisations en seize matchs pour Bastien Vautier (2,10 m, 20 ans) qui possède un vrai rôle au sein de la formation dirigée par Hervé Coudray. Encore un peu tendre pour lutter avec les intérieurs chevronnés de Pro B, le jeune pivot cumule tout de même 8,6 points à 58,8% et 7 rebonds pour 13 d'évaluation en 21 minutes en moyenne. L'arrivée de David Ramseyer dans la raquette devrait permetre de le soulager sur certaines séquences. Rappelons qu'il est prêté par Nancy où il devrait logiquement retourner cet été.

  

6/ Saint-Chamond: 297 minutes

  • Lucas Hergott (97) : 297 minutes (17 matchs)

Tout comme Bastien Vautier avec Caen, Lucas Hergott est le seul U21 à avoir sa place dans l'effectif de Saint-Chamond cette saison. Prêté par l'ASVEL, il était également de la partie à l'Euro U20 en 2017. Très bon passeur, il espère franchir un cap cette saison sous les ordres d'Alain Thinet.

 

7/ Charleville-Mézières : 287 minutes

  • Darel Poirier (97) : 287 minutes (16 matchs)

Passé par Charenton, le CFBB puis Cholet, ce poste 4 de 2,07 m est un véritable phénomène athlétique. Il a progressivement su développer d'autres aspects de son jeu pour obtenir un temps de jeu conséquent (18 minutes par match, quatre apparitions dans le cinq majeur) et compile 5,6 poins et 2,7 rebonds cette saison en Pro B. On s'attendait cependant à ce qu'il produise plus avec un Euro U20 très prometteur et des débuts en Leaders Cup intéressants.

 

 7/ Lille : 287 minutes

  • Stéphane Gombauld (97) : 229 minutes (18 matchs)
  • Elias Kherzane (99) : 51 minutes (16 matchs)
  • Théo Lecomte (98) : 7 minutes (3 matchs)

Ancien leader de la génération 1997 au Centre Fédéral et passé par Saint-Chamond la saison dernière, Stéphane Gombauld a vu son temps de jeu passé de 20 à 13 minutes en moyenne sous la houlette de Jean-Marc Dupraz. Les jeunes Elias Kherzane (18 ans) et Théo Lecomte (19 ans) acommpagnent régulièrement le groupe professionnel.

 

9/ Vichy-Clermont : 208 minutes

  • Gregory Bengaber (97) : 193 minutes (17 matchs)
  • Serge Mourtala (98) : 15 minutes (8 matchs)

Doublure de Kwamain Mitchell, le meneur Gregory Bengaber a participé à toutes les rencontres de Vichy-Clermont cette saison pour 12 minutes de temps de jeu moyen.  Serge Mourtala (2,12 m) est lui un pari sur le long terme, le Nigérien n'est pas encore prêt à intégrer de manière régulière le groupe professionnel.

  

10/ Roanne : 139 minutes

  • Mathieu Brun (98) : 135 minutes (16 matchs)
  • Gaetan Meyniel (00) : 4 minutes (2 matchs)

Un total de 139 minutes quasiment exclusivement accordé au jeune arrière Mathieu Brun (1,9 5m, 19 ans), frère de Pierre (né en 96) qui a pris part à 16 rencontres depuis le début de saison et qui grapille 9 minutes de temps de jeu en moyenne.

 

11/ Nantes : 62 minutes

  • Mathis Guillou  (97) : 62 minutes (7 matchs)

Mathis Guillou est le dixième homme du groupe nantais cette saison et le seul U21 à avoir régulièrement sa  chance avec le groupe professionnel. Des statistiques anecdotiques en 9 minutes de moyenne.

 

12/ Orléans : 14 minutes

  • Clément Dezalle (98) : 9 minutes (3 matchs)
  • Mouhamed Diagne (98) : 5 minutes (2 matchs)

Actuel leader du championnat et grand favori au titre de champion de France de Pro B cette saison, l'OLB n'a que très peu de temps de jeu à accorder à ses jeunes. Clément Dezalle et Mouhamed Diagne se partagent à peine un quart de jeu avec les professionnels cette saison mais ont un rôle majeur avec l'équipe réserve évoluant en NM3.

  

13/ ALM Évreux : 7 minutes

  • Gary Michel : 7 minutes (3 matchs)

Débarqué en Normandie en provenance des Espoirs d'Orléans, Gary Michel tient le rôle de dixième homme et n'a pris part qu'à 3 matchs en Pro B cette saison.

 

14/ Fos-sur-Mer : 5 minutes

  • Bodian Massa (97) : 5 minutes (2 matchs)

Un temps de jeu anectodique pour le jeune pivot de 2,06 m. Il est en concurence avec l'ailier Yannis Mzala que l'on a entreaperçu lors des qualifications pour la Leaders Cup en début de saison.

 

15/ Aix-Maurienne : 2 minutes

  • Rodrigue Munsi-Kaniki (97) : 2 minutes (1 match)

Un brève apparition pour Rodrigue Munsi-Kaniniki mais un bien maigre total de deux minutes au total pour les Espoirs du côté d'Aix-Maurienne. Dommage quand on sait que l'équipe réserve, avec beaucoup de jeunes, avait dominé sa poule en NM3 la saison passée.

 

16/ UJAP Quimper : 0 minute

Aucun U21 n'est parvenu à se faire une place dans la rotation de Laurent Foirest qui dirige cette saison l'UJAP Quimper.

 

16/ Denain : 0 minute

Les jeunes Ywen Swock, Antoine Wallez et Jean-Phillipe Dally ont tous un vrai rôle au sein du club nordiste mais sont tous trois nés en 1996.

 

 16/ Blois: 0 minute

Comme pour l'UJAP Quimper, aucun U21 à signaler du côté de Blois. L'ailier prêté par l'Elan Chalon Assane N'Doye (96) est le plus jeune joueur du groupe professionnel et passe en moyenne 22 minutes sur les parquets de Pro B.

par @
09 février 2018 à 16:03
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THIBAULT BRUCK
Thibault Bruck
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
22 février - 08h15
Denain
Orléans
22 février - 10h00
Monaco
Le Mans
24 février - 05h30
Monaco
Le Mans
Coaching