instagram
PRO B


SOUFFEL PENSE AUX PLAYOFFS

Stéphane Eberlin
Crédit photo : Sébastien Grasset

Treizième de Pro B en 2013/14 dans la peau du promu (19 victoires, 25 défaites), quinzième la saison dernière (12 victoires, 22 défaites), à quelle place terminera Souffelweyersheim pour cet exercice 2015/16 ? S'il est encore trop tôt pour le dire, l'entraineur Stéphane Eberlin s'est remis en question durant cette intersaison en composant

un groupe jeune, plus athlétique et largement renouvelé.  

"On part vraiment dans l’inconnu, on part de zéro et il y a plein d’équipes qu’on ne connaît pas, indique le Mulhousien aux Dernières Nouvelles D'Alsace. On va assurer le maintien et pourquoi pas aller titiller la huitième ou neuvième place, pour essayer de jouer les playoffs. Il faut qu’on soit compétiteur. On nous met dernier dans les pronostics. Tant mieux, ça va nous motiver ! J’ai des joueurs qui veulent aller voir à l’étage au-dessus. Ils savent qu’ils devront faire les efforts pour ça".

Débutant son championnat par un périlleux déplacement à Boulogne-sur-Mer, relégué de Pro A, le BCS aura par la suite un calendrier compliqué avec la réception d'Evreux et de son super pivot Joe Burton, un déplacement chez les Nordistes de Lille puis l'accueil de Hyères-Toulon. 

"Le calendrier n’est pas facile. On débute à Boulogne-sur-mer qui redescend de Pro A et qui a eu beaucoup de pépins. C’est une équipe pas facile mais jouable parce qu’ils ne sont pas en place. On reçoit Évreux. Deux ans qu’on les joue et on n’a jamais gagné. Nous allons à Lille qui, cette année, vise plus haut. Et puis Toulon viendra. On va jouer quatre équipes qui n’évoluent pas dans la même cour que nous, mais cela veut aussi dire qu’on a rien à perdre. L’objectif c’est de remporter une victoire au moins. Et comme je suis ambitieux, si on arrive à prendre conscience qu’il faut mettre de l’impact physique dans le jeu, on va exister collectivement, et on va être pas mal".

Finances obligent (900 000 euros de budget, 416 000 euros de masse salariale), les Alsaciens devront batailler ferme pour décrocher un nouveau maintien avec entre autre, un pivot labellisé NM1 (Jarryd Cole), le MVP du dernier championnat Espoirs (Antony Labanca), un revanchard (Souarata Cissé) et un Nianta Diarra qui devra confirmer les belles promesses du printemps dernier. 

Dans cette quête de victoires, Souffel pourra compter sur un atout de poids. Après un exil au gymnase de la Rotonde, l'équipe retrouve son fétiche gymnase des Sept Arpents, un excellent cadre pour réaliser un nouvel exploit. 

22 octobre 2015 à 15:10
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>