instagram
PRO B


TOP-SCOREUR : LES ÉTRANGERS RÈGNENT SUR LA PRO B

Top-scoreur : Les étrangers règnent sur la Pro B
Crédit photo : S Meunier

Contrairement à la Pro A qui est vampirisée par un duo français, la deuxième division du basket hexagonal est la terre promise des marqueurs étrangers.

Contrairement à la Pro A qui est vampirisée par un duo français, la deuxième division du basket hexagonal est la terre promise des marqueurs étrangers. 

Avec dix joueurs nés en dehors des frontières françaises aux dix premières places, la Pro B est la chasse gardée des tops-scoreurs étrangers (huit Américains, un Anglais et un Cap-Verdien).

Le classement est dominé par Andrew Fitzgerald (Poitiers) avec 20 points de moyenne en six matchs. Tim Blue (Antibes) le talonne (19,86 points en 7 rencontres) suivi de Anthony Smith qui complète le podium (19,14 points en 7 rencontres).

La suite du classement :

  • 4e : Ovie Soko (Boulazac) : 17,29 points de moyenne en 7 rencontres.
  • 5e : Jason Siggers (Saint-Quentin) : 17,20 points de moyenne en 5 rencontres.
  • 6e : Josh Alexander (Orchies) : 17,17 points de moyenne en 6 rencontres.
  • 7e : Ivan Almeida (Lille) : 16,86 points de moyenne en 7 rencontres.
  • 8e : Derrick Obasohan (Monaco) : 16,14 points de moyenne en 7 rencontres.
  • 9e : Chris Dowe (Aix-Maurienne) : 16,14 points de moyenne en 7 rencontres.
  • 10e : Ronnell Taylor (Monaco) : 15,86 points de moyenne en 7 rencontres.

Pour trouver un Français, il faut descendre en bas, tout en bas, à la vingt-deuxième place. Coincé entre Storm Warren et Dinma Odiakosa se trouve Garry Chathuant (1,92 m, 31 ans). Le vétéran tourne à 13,29 points de moyenne en sept apparitions. Viennent ensuite Carl Ona-Embo (vingt-quatrième place avec 13,17 points de moyenne sur 6 matches) et Rodrigue Mels (trente-troisième avec 12 points de moyenne sur 7 rencontres).

La saison dernière, les dix meilleurs marqueurs de Pro B étaient tous étrangers (premier Zachery Peacock avec 19,9 points de moyenne en 41 matchs). Le premier bleu blanc rouge était Michel Morandais à la dix-huitième place avec 14,1 points de moyenne sur 42 rencontres. 

Dans l'antichambre de l'élite française, les années se suivent et se ressemblent.

19 novembre 2014 à 08:17
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges