instagram
PRO A


VERS UN BOYCOTT DU ALL-STAR GAME ?

Johan PassaveDucteil Dijon
Crédit photo : FOXAEP

Les joueurs français envisagent de boycotter le All-Star Game LNB nous indique le président du Syndicat National des Basketteurs (SNB), Johan Passave-Ducteil.

 

La répartition entre joueurs étrangers (joueurs non formés localement, bosmans et cotonous) et joueurs formés localement n'a pas bonne presse auprès des joueurs français. La colère gronde, l’occasion pour BeBasket de faire un point sur la situation avec le Président du Syndicat National des Basketteurs (SNB), Johan Passave-Ducteil.

Pourquoi la nouvelle redistribution entre le nombre joueurs étrangers et joueurs formés localement n’a pas bonne presse auprès des joueurs français et du SNB ?

On ne laisse pas la part belle aux joueurs français, bien que le nombre de contrats, en comptant les contrats stagiaires pour les Français, soit supérieur à la saison passée. Nos joueurs français passent très peu de temps sur les parquets. Le ratio contrats français / minute a baissé. Les joueurs se posent des questions et nous aussi, par exemple avec les matchs de qualifications pour les compétitions internationales à jouer durant la saison, comment va-t-ton faire en sachant que nos joueurs NBA et sûrement d'Euroleague ne pourront être présents ? 

Quels griefs ont les joueurs envers la Ligue Nationale de Basket (LNB) ?

Je reçois énormément d’appel de joueurs, et, qu’ils soient avec ou sans un contrat cette saison, ils me disent tous la même chose. Ils se sentent lésés par cette nouvelle répartition, ils en ont marre. Certains d’entre eux sont prêts à faire l’impasse sur le All-Star Game s’il le faut.

Avez-vous discuté avec la LNB à ce sujet ?

Nous avons eu un entretien début octobre et j’ai rapporté au Président, Monsieur Béral, l’ensemble des propos tenus par nos adhérents. 

Et de son côté, comment se positionne la LNB ?

Tout d’abord,  je tiens à dire que le SNB veut travailler main dans la main avec la LNB. Nous ne cherchons pas à aller au conflit. Tout comme nous, ils sont conscients des enjeux. La LNB a pris note de nos éléments et nous devrions nous rencontrer prochainement.

Avez-vous proposé une répartition différente à la LNB ?

Nous aimerions tendre vers deux Américains et additionner les bosmans et cotonous pour apporter une plus value au championnat. Nous savons que cette formule ne plait pas aux présidents de club, manager généraux et coaches et qu’ils le font bien comprendre aux instances de la LNB. Cependant, entre notre proposition et ce qu’il se fait actuellement il est possible de trouver un compromis. Mais pour cela nous devons être consultés or ce n’est pas trop le cas. Lors des votes en comité directeur de la LNB, le SNB est plus que minoritaire car nous n’avons qu’un seul vote face à tous les clubs de Pro A et Pro B, soit 36 votes.

Le joueur français est-il plus cher qu’un joueur américain ou communautaire ?

On entend beaucoup ce discours sur le joueur français, mais c’est faux, il faut arrêter avec ça. Naturellement, certains d’entre eux coûtent chers, mais c’est en fonction de leur palmarès et de leurs distinctions individuelles, comme partout ailleurs. Mais globalement, quand on prend en compte le contrat d’un joueur français et celui d’un Américain, avec y compris les avantages en nature, celui du joueur français est nettement inférieur. Nous en sommes arrivés à une situation cette saison où les joueurs se sont retrouvés à avoir des choix compliqués à faire, soit ils acceptaient d’avoir un contrat rapidement sans chercher à le négocier pour ne pas être au chômage, soit ils se retrouvaient avec une proposition inférieure à celles de leur saison passée d’ou le dilemme :  si je ne signe pas je toucherai plus d’argent en étant au chômage alors que si je signe pour un salaire inférieur rien ne me dit que l’année d’après je ne serai pas au chômage et donc toucherai une indemnité plus faible que si je n’avais pas accepté ce contrat.

Le boycott du All-Star Game cette saison est-il  vraiment envisagé ? 

Suite aux différentes conversations que j’ai eu et que j’ai encore avec les joueurs, ils sont prêts à le faire de leur plein gré, et non suite à une proposition du SNB. Comme je l’ai dit auparavant, les gens en ont assez de cette situation.

29 octobre 2016 à 12:11
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
FRÉDÉRIC DUSSIDOUR
Quelque part entre Messina, Navarro, Maravich et Viator.
Frédéric Dussidour
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>