À L'ÉTRANGER

"TOUT NOTRE ARGENT DOIT ÊTRE UTILISÉ POUR PROTÉGER L'UKRAINE" : PROMETEY SE RETIRE DE LA BCL

Crédit photo : FIBA

Outsider sérieux à la victoire finale en Champions League cette saison, le SC Prometey est pourtant contraint de se retirer de la suite des hostilités. Certes délocalisé en République tchèque, le club ukrainien veut consacrer tous ses moyens à la défense du pays. Un déchirement pour les joueurs, persuadés de gagner un trophée dans quelques mois.

Complètement inconnu sur la scène continentale avec son statut de nouveau club (créé en 2018), le SC Prometey était la belle surprise de la saison de Champions League : qualifiée pour le tour préliminaire grâce à son premier trophée de champion d'Ukraine, l'équipe de Kamianske était en passe de se hisser jusqu'aux quarts de finale de la compétition. Un exploit contre l'Unicaja Malaga (70-69) en ouverture du Top 16 avait crédibilisé le groupe de Ronen Ginzburg en tant que sérieux outsider à la victoire finale.

Relocalisé en République tchèque depuis le 13 février, le SC Prometey ne pourra toutefois pas aller au bout de son rêve. Dans un communiqué publié samedi sur les réseaux sociaux, le président Volodymyr Dubinsky a annoncé que le club se retirait de la fin de la saison de la Champions League.

« Il y a une guerre en Ukraine aujourd'hui. Nous avons pris la décision compliquée, mais certains que c'est la bonne, de dissoudre toutes les équipes du SC Prometey, et de refuser de participer à la suite de la saison de BCL. Tout notre argent, nos moyens et nos forces doivent être utilisés pour protéger l'Ukraine, soutenir nos forces armées et notre défense territoriale. Nous allons gagner ! Tout sera l'Ukraine. Et tout le reste viendra ensuite. »

prometey1646558704.jpeg
D.J. Stephens et ses coéquipiers lors du match contre Cluj-Napoca jeudi 3 mars
(photo : FIBA)

Un déchirement pour tous les joueurs impliqués dans cette belle aventure. « Ça me brise le cœur », a ainsi écrit D.J. Stephens sur Instagram. « Tout le monde veut rester, surtout que nous vivons une saison spéciale : nous sommes invaincus dans le championnat ukrainien et qualifiés pour le Top 16 pour de la Champions League », nous expliquait Chris Dowe fin janvier. « Personne ne veut rentrer à la maison sans avoir vu jusqu'où pourrait nous mener cette saison. » C'est pourtant bien ce qui va se passer. Tous les joueurs ont été libérés de leur contrat au cours de la journée de samedi. « On n'était pas censé terminer comme ça », conclut l'ancien ailier volant du Mans. « On était censé terminer avec un trophée dans les mains. On a fait tout ce que l'on devait, on ne sera juste pas capable d'aller au bout à cause de la guerre. » En 42 matchs toutes compétitions confondues, Prometey en a gagné 37 cette saison...

06 mars 2022 à 10:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.