À L'ÉTRANGER

ALEN OMIC SORT DE SA RETRAITE INTERNATIONALE : LE PIVOT DE LA JL BOURG CONVOQUÉ PAR LA SLOVÉNIE POUR LE TQO

Crédit photo : Sébastien Grasset

Après quatre ans d'incompréhensions mutuelles, la fédération slovène et Alen Omic ont retrouvé un terrain d'entente. Suite à la grave blessure de Jordan Morgan, l'intérieur bressan a été convoqué pour le tournoi de qualification olympique. Aleksej Nikolic et Gregor Hrovat figurent également dans cette présélection.

Depuis l'annonce de la grave blessure de Jordan Morgan (indisponible pour six mois après s'être rompu les ligaments croisés en demi-finale de l'EuroCup), tous les regards se sont tournés vers Alen Omic (2,16 m, 29 ans) en Slovénie afin de venir disputer le tournoi de qualification olympique fin juin.

Problème : depuis 2017, le pivot de la JL Bourg était fâché contre la fédération. Bosnien naturalisé Slovène, où il a démarré le basket à l'âge de 14 ans, le natif de Tuzla a successivement participé à la Coupe du Monde 2014, à l'EuroBasket 2015 et aux qualifications pour le championnat d'Europe en 2016, avant de voir sa place dans le roster final lui filer sous le nez au dernier moment, les dirigeants décidant d'offrir un passeport à Anthony Randolph. Quelques mois plus tard, la Slovénie sera sacrée championne d'Europe, de quoi durablement affecter Omic, encore vexé début 2020 par la naturalisation de Jordan Morgan à la suite de l'annonce de la retraite internationale du Madrilène.

« J'arrête la sélection slovène », nous confiait-il en septembre dernier. « J'ai voulu revenir mais ils sont tout le temps en train d'essayer de donner des passeports à d'autres joueurs. J'en ai pris acte : s'ils n'ont pas confiance en moi, je ne vais pas revenir avec l'équipe nationale pour de courtes piges. Maintenant, j'ai un enfant, j'ai une femme, je veux profiter d'eux. On n'a qu'une vie, il faut passer du temps avec sa famille. L'équipe slovène veut toujours changer de système, ils utilisent la législation FIBA pour s'adapter selon leurs besoins de l'instant T, selon ce qu'il leur fait : un ailier-fort, un petit pivot ou un vrai big man comme moi... Mais ça ne me concerne plus : je suis maintenant à Bourg et je me concentre uniquement sur ma nouvelle famille blanche et rouge. »

Extrêmement performant ces derniers temps en Jeep ÉLITE (21 points à 76%, 15,5 rebonds et 4 passes décisives pour 35,5 d'évaluation lors des deux dernières rencontres), Alen Omic était en contact depuis quelques semaines avec Matej Likar, le directeur de l'équipe nationale. Prise au dépourvue par la blessure de Morgan, la fédération slovène était piégée par des délais trop courts pour naturaliser un nouvel intérieur et avait impérativement besoin d'un big man référencé, aux côtés du vieillissant Gasper Vidmar, pour contrecarrer la terrifiante doublette lituanienne Domantas Sabonis - Jonas Valanciunas au cours du prochain TQO.

Avec Doncic aussi ?

Les deux parties sont finalement parvenues à un terrain d'entente puisque Alen Omic, dont la dernière sélection remonte au 17 septembre 2016, figure dans la première liste élargie de 24 joueurs, aux côtés de deux autres pensionnaires de Jeep ÉLITE : Aleksej Nikolic (Gravelines-Dunkerque) et Gregor Hrovat (Cholet Basket). Et au vu de la pénurie d'intérieurs, il ne fait aucun doute que, sauf pépin physique, le vainqueur de l'EuroCup 2017 sera également présent dans la sélection finale.

Envoyés disputer leur avenir olympique à Kaunas, les champions d'Europe devront se débarasser de la Pologne, de l'Angola, du Venezuela, de la Corée du Sud et de l'hôte lituanien afin d'espérer décrocher leur billet pour Tokyo. Inutile de préciser que le sélectionneur Aleksander Sekulic espèrera surtout une élimination rapide des Dallas Mavericks en playoffs NBA afin d'espérer compter sur sa superstar Luka Doncic entre le 29 juin et le 4 juillet.

Pas de Final 8 pour Omic

Un retournement de situation qui n'est pas forcément une bonne nouvelle pour la JL Bourg. Dans l'éventualité où le Final 8, de plus en plus contesté, se disputerait (entre le 25 et le 27 juin), l'équipe de Savo Vucevic serait ainsi privée de sa tour de contrôle dans la raquette. Sans oublier que Danilo Andjusic pourrait probablement être concerné avec la Serbie, voire potentiellement aussi Thomas Scrubb (Canada) ou Luka Asceric (Serbie). De quoi renforcer encore un peu plus son statut de club le plus touché par les forfaits de divers internationaux en cas de Final 8.

La présélection slovène :

  • Jaka Blazic (Cedevita Olimpija)
  • Vlatko Čancar (Denver Nuggets)
  • Ziga Dimec (Cedevita Olimpija)
  • Luka Doncic (Dallas Mavericks)
  • Zoran Dragic (Vitoria)
  • Gregor Glas (Dynamic)
  • Alen Hodzic (Cedevita Olimpija)
  • Gregor Hrovat (Cholet)
  • Jan Kosi (Krka)
  • Martin Krampelj (Ilirija)
  • Luka Lapornik (Krka)
  • Miha Mahkovic (Helios Suns)
  • Blaz Mesicek (Split)
  • Edo Muric (Cedevita Olimpija)
  • Aleksej Nikolic (BCM Gravelines-Dunkerque)
  • Alen Omic (JL Bourg)
  • Klemen Prepelic (Valence)
  • Matic Rebec (Ravenne)
  • Luka Rupnik (Cedevita Olimpija)
  • Zan Mark Sisko (Bayern Munich)
  • Miha Skedelj (Krka)
  • Gasper Vidmar (Venise)

alen-omic-change-d-avis-et-signe-son-retour-avec-l-equipe-de-slovenie1621244717.jpeg
Après une parenthèse longue de cinq ans, Alen Omic a répondu à l'appel du drapeau pour le TQO
(photo : Jacques Cormarèche)

 

17 mai 2021 à 16:17
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.