À L'ÉTRANGER

DUSKO IVANOVIC UN PEU PLUS DANS LA LÉGENDE BASQUE : VITORIA SACRÉ CHAMPION D'ESPAGNE !

Crédit photo : ACB Fotos

Malgré un immense Thomas Heurtel, le FC Barcelone n'a pas réussi à s'adjuger la Liga Endesa 2019/20. Dans le contexte particulier du huis-clos de Valence, le titre revient à Vitoria. Un trophée marqué par la patte Dusko Ivanovic, passé trois fois par le Pays Basque et champion pour la troisième fois !

Heureusement que Neven Spahija a remporté le titre avec Vitoria-Gasteiz en 2008 car sinon, on pourrait croire que le club basque ne sait pas gagner sans Dusko Ivanovic. Sacré champion d'Espagne pour la quatrième fois de son histoire, le Baskonia l'a été à trois reprises sous les ordres de l'ancien technicien limougeaud (2002, 2010 et 2020), appelé à la rescousse en catastrophe à Noël afin de remplacer Velimir Perasovic à la tête d'une équipe à la dérive !

Bien sûr, ce titre pourra toujours être dévalorisé en raison du contexte particulier. La fin de saison a été complètement tronquée, les phases finales ont été disputées en format Final Four et surtout, Vitoria n'était même pas certain de pouvoir participer aux playoffs avant l'interruption du championnat (9e avec 12 victoires et 11 défaites). Mais l'équipe de la province d'Alava aura eu le mérite de garder les nerfs solides au moment où il le fallait : qualifiés pour le dernier carré en faveur de sa victoire d'un point contre Malaga (87-86), les coéquipiers du légendaire Toko Shengelia (qui pourra donc partir pour le CSKA Moscou l'esprit tranquille) ont ensuite disposé in extremis de Valence en demi-finale (75-73) avant de créer la surprise contre le favori barcelonais (69-67) au terme d'une intense finale.

Vildoza, ce héros

Dans le huis-clos du Pabellon Fuente de San Luis, à Valence, le Kirolbet Baskonia a été porté par un fantastique Luca Vildoza, auteur de 17 points, 4 rebonds et 2 passes décisives. Surtout, désigné MVP de la rencontre, le meneur argentin s'est offert le panier de la victoire à 3 secondes du buzzer au terme d'une merveille de passe décisive d'Achille Polonara.

Dans les scènes d'allégresse générale ayant suivie la sirène finale, on a également pu apercevoir Youssoupha Fall clopinant de joie : s'il n'a pas pu jouer le tournoi final en raison d'une blessure au pied, l'ancien pivot de Poitiers, du Mans et de Strasbourg s'offre un quatrième trophée après la Coupe de France 2016, le titre de champion de France 2018 et la Leaders Cup 2019.

dusko-ivanovic-un-peu-plus-dans-la-legende-basque---vitoria-sacre-champion-d-espagne--1593556121.jpeg
Youssoupha Fall, heureux spectateur à Valence

Et pourtant, Thomas Heurtel...

En revanche, alors que l'on pensait que le moment du retour sur la plus haute marche était enfin venu, le FC Barcelone échoue encore à ramener ce 19e titre qui le fuit depuis 2014. Une défaite qui causera sûrement de longs cauchemars à Kyle Kuric, coupable d'une incroyable largesse défensive sur le dernier lay-up de Luca Vildoza. Impardonnable dans un tel moment.

Kuric battu
Kuric battu par Vildoza et un nouveau titre qui s'enfuit pour Barcelone...
(photo : Liga Endesa)

Revenu en Catalogne en février 2018, l'entraîneur Svetislav Pesic se retrouve aussi dans l'œil du cyclone. Les critiques ont déjà commencé à pleuvoir, notamment par l'intermédiaire de... Malcolm Delaney, qui a quitté le Barça au cours du confinement. L'ancien Chalonnais s'est étonné de ne pas voir Thomas Heurtel, de retour à son meilleur niveau (21 points à 8/11, 4 rebonds et 5 passes décisives pour 25 d'évaluation en 24 minutes), sur le terrain lors de la dernière possession, marquée par l'échec de Cory Higgins.

Il sera maintenant intéressant de voir quel effet papillon pourrait avoir cette fin de match sur Kaunas et Istanbul. Le FC Barcelone pourrait entrer dans la danse des courtisants Sarunas Jasikevicius, coach du Zalgiris, désiré par le Fenerbahçe afin de remplacer Zeljko Obradovic. Malgré la création d'une armada avec notamment la signature de Nikola Mirotic l'été dernier, le club catalan vient encore de boucler une saison ratée, sans aucun trophée. D'autres grands noms sont encore annoncés au Palau Blaugrana (Nick Calathes...) mais l'impatience commence à poindre et nul ne sait quand le FC Barcelone verra enfin le bout du tunnel.


Les particularités d'une célébration dans le contexte Covid-19...
(photo : Liga Endesa)

30 juin 2020 à 23:36
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.