À L'ÉTRANGER

ESPAGNE : ENORME DUEL ENTRE BEAUBOIS ET JACKSON

Rodrigue Beaubois Vitoria Baskonia
Crédit photo : Baskonia

Rodrigue Beaubois et Edwin Jackson ont joué les yeux dans les yeux ce dimanche en ACB.

Ce dimanche en début de soirée, l'Estudiantes Madrid est allé bien embêter Vitoria sur son parquet. Si l'équipe madrilène s'est finalement inclinée de 5 points (82-77), le duel du match s'est joué entre deux arrières français : Rodrigue Beaubois et Edwin Jackson.

Le premier a claqué 31 points à 12/19 aux tirs (3/5 à 3-points) en moins de 29 minutes alors que Jackson a fait presque aussi bien à la marque (27 points à 10/19 dont 4/8 derrière l'arc) mais a été plus complet (4 rebonds et 6 passes décisives contre 3 rebonds et 1 passe décisive) ce qui lui a permis de finir avec une meilleure évaluation (27 contre 26, mais en 33 minutes de temps de jeu).

Beaubois intenable dans le money time

L'Estudiantes n'était en tout cas pas loin de réaliser un gros coup. A la fin du troisième quart-temps, ils menaient encore de 4 points (55-59) et encore de 2 points (69-71) après un 3-points de Jackson à 3 minutes de la fin. Mais cela n'a pas suffit, Rodrigue Beaubois ayant pris les choses à son compte en fin de match. Il a d'abord marqué un premier 3-points (73-71) à 2 minutes 19 secondes de la fin,  a provoqué une faute puis marqué deux lancers francs (75-73) après un panier d'Ali Traoré (6 points à 3/5, 4 rebonds, 2 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 10 d'évaluation en 21 minutes) - lui aussi opposé à un Français à l'intérieur, Kim Tillie (6 points à 2/6 et 2 passes décisives pour 5 d'évaluation en 22 minutes) -, a mis un autre 3-points à 1 minute 7 secondes de la fin (78-75) puis une pénétration à 30 secondes de la fin (80-77). Enfin, il a pris le rebond défensif après le tir à 3-points raté de Jackson. Bref, dans les 140 dernières secondes (2 minutes 20), Beaubois a mis 10 points ! L'homme du match.

11 décembre 2016 à 20:06
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching