À L'ÉTRANGER

ITW ADRIEN MOERMAN : "UN GROS MATCH À MADRID, CELA ME FAIT DU BIEN POUR LA CONFIANCE"

Crédit photo : ACB

Pour son premier affrontement contre le Real Madrid, Adrien Moerman a brillé afin de permettre à Barcelone de décrocher une victoire fondatrice (84-80), sa sixième en huit journées de Liga Endesa. Alors l'ancien Limougeaud avait logiquement le sourire au moment de répondre à nos questions dans le vestiaire quelques minutes après le buzzer final.

À la manière de ce qui se fait en NBA, les vestiaires des équipes en Espagne sont ouverts aux médias pendant cinq minutes après le match. Ce qui donne parfois lieu à des interviews peu conventionnelles. Mais, tout juste douché après s'être offert le scalp du Real Madrid (84-80), Adrien Moerman nous a raconté la superbe victoire du FC Barcelone, qui fait les gros titres de la presse sportive espagnole en ce lundi avec le quatrième titre de champion du monde en MotoGP du Catalan Marc Marquez.

Très discret jeudi contre l'Anadolu Efes en EuroLeague (4 d'évaluation), Adrien Moerman a méthodiquement démoralisé dimanche les quelques 12 200 spectateurs du WiZink Center par la précision de ses tirs longue distance. Avec l'art de bien choisir son moment, l'enfant de la Chorale de Roanne a livré son meilleur match sous le maillot barcelonais, en terre ennemie, sur le parquet du Real Madrid (19 points à 6/9, 5 rebonds, 1 passe décisive et 1 interception pour 21 d'évaluation en 27 minutes). Forcément de bonne augure avant de se lancer dans une semaine à trois matchs, avec un déplacement à Bamberg mercredi puis deux réceptions successives du champion d'Espagne en titre, Valence, en EuroLeague puis en Liga Endesa.


Adrien, pour votre premier Clásico en Espagne, c'est vraiment une très grosse victoire en terre madrilène...

Ça fait vraiment plaisir de venir gagner ici. Je pense que l'on a montré un bel état d'esprit pour battre le Real Madrid chez eux. Ce n'était pas facile... Après la défaite de jeudi à domicile contre l'Anadolu Efes, nous avions à cœur de venir ici pour montrer autre chose. Voilà, c'est fait, on est vraiment content de l'avoir gagné. Surtout que c'était le premier Clásico. Ça fait du bien. Maintenant, ce match est derrière nous. Il faut se concentrer sur Bamberg et aller s'imposer en Allemagne pour rattraper la défaite subie chez nous cette semaine en EuroLeague.

Avez-vous vraiment ressenti que c'était un match spécial ici ?

Oui, c'est un match à part. C'est le classique du basket espagnol, un peu comme un Limoges - Pau en France. Ce n'est pas tout à fait pareil, mais un peu... Ici, c'est comme les Real Madrid - FC Barcelone au foot, tu sens la pression quand même ! Donc c'est bien d'avoir fait un très bon match. Défensivement, on a été partout. Ils nous ont un peu dominé aux rebonds mais on a su garder un état d'esprit sain pour l'emporter à la fin, c'est le plus important.

D'un point de vue individuel, vous avez brillé et fait très mal au Real Madrid, notamment derrière la ligne des 6,75 mètres. Comment vous sentez-vous pour l'instant au FC Barcelone ?

Je me sens bien ! Je sortais d'un match où j'avais mal joué, j'avais à cœur de me rattraper, comme tout grand sportif. On essaye de rebondir très vite. Avec les matchs qui s'enchaînent, on n'a pas vraiment le temps de s'attarder sur une mauvaise performance, de trop y penser. Venir rebondir ici, avec un gros match, cela me fait du bien pour la confiance pour les prochains matchs à venir.

À Madrid,

 

13 novembre 2017 à 10:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
18 octobre - 02h00
Houston Rockets
New Orleans Pelicans
18 octobre - 02h30
San Antonio Spurs
Minnesota Timberwolves
18 octobre - 09h30
San Antonio Spurs
Minnesota Timberwolves
18 octobre - 11h00
Houston Rockets
New Orleans Pelicans
18 octobre - 12h45
NBA Extra
Coaching