À L'ÉTRANGER

JULIEN DELMAS À L'ENTRAÎNEMENT EN SERBIE : "JE VEUX PRENDRE DU PLAISIR À JOUER"

Julien Delmas
Crédit photo : Gérard Héloïse

Au sortir d'une saison quasi-blanche à Calais, Julien Delmas passe l'intersaison en Serbie, où il s'entraîne.

Après 9 saisons en France dont 3 consécutives, Julien Delmas (1,92 m, 29 ans) effectue son intersaison en Serbie, où il s'entraîne cet été dans les complexes de la Combo Guard Agency. Au terme d'une saison tronquée en NM2 avec Calais, le Catalan n'attend plus qu'une chose : le retour à la compétition. Avec l'objectif d'être fin prêt dès le coup d'envoi de la saison, il s'est rendu à un camp d'entraînement individuel réputé pour former des joueurs tels qu'Aleksej Pokusevski (Oklahoma City), Nikola Milutinov (CSKA Moscou) ou encore Nemanja Vranjes (Mornar Bar), avec qui il s'entraîne.

Il nous explique ce choix :

"On a des coachs personnels et un préparateur physique qui s'occupe de nous et avec qui on fait des séances toute la semaine. Ce sont des entraînements très sérieux, et c'est une autre méthode de ce que l'on a l'habitude de voir. Comme on n'a pas reconduit la deuxième année de contrat à Calais et que les possibiltés que j'avais avec d'autres contacts n'ont pas abouti, je suis d'abord venu ici dans l'optique de m'entraîner sérieusement. L'hypothèse de repartir à l'étranger est forte pour moi, c'est sûr que j'aimerais réussir à jouer dans cette zone ou ce pays, mais pour l'instant rien n'est fait. 

L'année dernière, on n'a malheureusement fait que 5 matchs avec Calais mais on a eu la chance de pouvoir continuer à s'entraîner par rapport à d'autres clubs de la division qui ont dû arrêter. Je ne la prends pas comme une année de perdue mais c'est sûr que c'était une année compliquée en terme de matchs et de compétition.

Je m'étais vraiment plu en Suède, parce qu'on m'avait confié un rôle important et de vraies responsabilités. Je suis venu ici pour travailler et espérer retrouver un club dans lequel on me donne à nouveau des responsabilités. Mon but, c'était d'être en France dans un club de NM1 où on me donne un vrai rôle. Maintenant, j'irai là où on me fait confiance, dans un club où je m'éclate et je prends du plaisir à jouer. Si au bout d'un ou deux ans, on me propose un vrai rôle en France, je pense que ce sera ma priorité."

25 aout 2021 à 18:46
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTOINE BODELET
Antoine Bodelet
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.