À L'ÉTRANGER

LA BUNDESLIGA (BBL) ENVISAGE DE FINIR LA SAISON 2019/20 À HUIT CLOS

BBL
Crédit photo : BBL

Le président de la BBL, Stefan Holz, a indiqué son souhait de finir le championnat à huit clos.

Comme au football, le basket allemand pourrait reprendre plus tôt qu’en France. Moins touchés que l’hexagone, les Allemands attendent la date du 9 mai avec impatience pour commencer un déconfinement et pourquoi pas ainsi reprendre les championnats sportifs professionnels, à huis clos. Pour éclairer le sujet, le président de la Basketball Bundesliga (BBL), Stefan Holz, s’est exprimé sur le sujet dans une interview accordée au média sportif allemand SportBuzzer :

« À environ un quart, les revenus de billetterie représentent déjà une part importante des revenus des clubs BBL. Jouer devant des tribunes vides entraîne des pertes financières considérables. Cependant, pour assurer la pérennité des clubs car nous parlons de revenus médiatiques et de parrainage exceptionnels, la saison devrait se poursuivre - idéalement, nous terminons la saison régulière, peut-être à trois endroits sélectionnés, et jouons une forme de playoffs. »

Contrairement à d’autres sports, le basketball compte beaucoup moins sur ses droits télévisuels pour se financer. Néanmoins à ce moment important de l’année, avec notamment les playoffs, diffuser à nouveau les matchs serait le moyen de limiter la casse, comme explique le président :

« Nous ne cachons pas qu'en plus de la compétition sportive, une poursuite de la saison est également nécessaire pour continuer à servir les télévisions partenaires. Cependant, il ne faut pas oublier que les modèles économiques des sociétés de médias citées sont eux-mêmes durement touchés par la crise car il n'y a actuellement pas de sport en direct. Nous essayons donc de soutenir nos partenaires médias du mieux que nous le pouvons en leur fournissant, nous l'espérons, un nouveau contenu prochainement. »

Une remarque qui revient souvent lorsque la question de reprendre la saison est remise sur la table : que faire des étrangers repartis dans leur pays. Beaucoup de joueurs ont été libérés par leur club et il serait très délicat (voire impossible légalement) de les faire revenir. Une situation que Stefan Holz essaye de gérer tant bien que mal :

« L'interruption de la saison a entraîné l'annulation de certains contrats avec des professionnels américains afin qu'ils puissent rentrer chez eux et les clubs économiser des salaires. La procédure m'a étonné car le 12 mars, tous les clubs ont décidé à l'unanimité de ne pas abandonner (la saison). Et cela sape cette décision si les contrats des joueurs sont ensuite résiliés sans que des accords de retour ne soient en tout cas conclus. Il est clair que si la saison se poursuit, chaque club doit disposer d'une équipe compétitive. »

Quoiqu’il en soit, si reprise il y a, il est impossible que les choses reprennent normalement, comme avant l'interruption.

24 avril 2020 à 13:26
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LOUIS ANDURAND-CAVASSE
Louis ANDURAND-CAVASSE
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.