À L'ÉTRANGER

LA FÉDÉRATION BRITANNIQUE AU BORD DE LA BANQUEROUTE

La fédération britannique de basketball a besoin de fonds, et très vite.

On le sait, le basketball n'est pas le sport le plus populaire outre-Manche, même s'il est également pratiqué par un bon nombre. Mais là, son impopularité atteint des sommets auprès... des financiers. D'ici la fin mars, la fédération britannique de basketball sera à découvert si aucune aide ne lui est accordée.

La fédération britannique a besoin d'au moins 500 000£ (564 000€) supplémentaires pour pouvoir couvrir les coûts engendrées par ces huit équipes nationales (deux U16, deux U18, deux U20 et deux séniors) en 2018, incluant notamment les matchs de qualification à la Coupe du Monde 2019 de juin et juillet pour l'équipe nationale sénior masculine.

Si elle ne trouve pas les fonds d'ici là, elle devra déclarer forfait, ce qui ferait descendre ses équipes nationales en division C. Il leur faudrait huit ans au minimum pour revenir en division A !

Plusieurs voix se sont élevées, comme celle de la championne WNBA Temi Fagbenle (ancienne étudiante d'Harvard), alors que des disciplines beaucoup moins pratiquées comme le skeleton ou le pentathlon moderne (qui va recevoir 5,5 millions de £ d'ici les Jeux olympiques de 2020) sont largement subventionnés par le gouvernement. La question de l'origine des pratiquants (beaucoup de basketteurs britanniques sont issus des minorités) a notamment été mise sur la table.

Un débat est prévu ce mardi au Palais de Westminster, le parlement britannique.

A Westminster debate on the funding crisis is scheduled for Tuesday.

20 février 2018 à 07:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching