À L'ÉTRANGER

LE CANADA GAGNE SUR LE BUZZER AVEC UN ÉNORME AARON BEST

Crédit photo : FIBA

C'est sur le buzzer que le Canada et sa colonie de joueurs du championnat de France est parvenue à venir à bout des Îles Vierges des États-Unis dans le cadre des qualifications à l'AmeriCup 2022.

Si les Îles Vierges des États-Unis ne comptent que 107 000 habitants, elles possèdent des talents et des joueurs binationaux installés aux Etats-Unis, comme l'était notamment l'ancienne star NBA Tim Duncan.

Mercredi soir, en match de qualification pour la FIBA AmeriCup 2022, la sélection de Donald Bough a sérieusement embêté une équipe du Canada plutôt solide sur le papier. Il faut dire que l'ancien meneur de l'ASVEL Walter Hodge (28 points à 7/16, 5 rebonds, 7 passes décisives et 5 balles perdues pour 26 d'évaluation en 35 minutes) et l'ex intérieur nancéien Ivan Aska (22 points à 10/18, 8 rebonds, 4 passes décisives et 4 balles perdues pour 22 d'évaluation en 28 minutes) se sont mis en valeur. Leur équipe a provoqué 34 fautes de la part du Canada (!) et aurait pu faire la différence sur la ligne des lancers francs avec 43 tentatives. Ils en ont finalement mis moins (26) que la sélection de Gordon Herbert qui a fini avec un quasi parfait 28/29.


Aaron Best en sortie d'écran d'Owen Klassen, son coéquipier en club (photo : FIBA)

Mais le Canada, qui a tout de même mené 33 minutes contre 3 pour l'adversaire, a fini par s'imposer 95-93 sur un panier sur le buzzer de l'intérieur des Ottawa Blackjacks Kyle Landry. Parmi les nombreux pensionnaires de Jeep ELITE, l'arrière de Boulazac Aaron Best a brillé (28 points à 9/15 en 25 minutes) en sortie de banc alors que Kaza Kajami-Keane (9 points, 6 rebonds et 9 passes décisives), Philip Scrubb (9 points à 3/13, 4 rebonds et 6 passes décisives), Thomas Scrubb (7 points et 5 rebonds) et Owen Klassen (7 points et 8 rebonds) composaient le cinq majeur avec l'ancien numéro 1 de la Draft Anthony Bennett (17 points à 5/12 et 8 rebonds). Le Portelois MiKyle McIntosh a apporté 2 points et 5 rebonds en plus tandis que l'ancien Lillois Adika Peter-McNeilly a joué 3 minutes.

Le Canada va maintenant tenter d'enchaîner ce samedi contre cette même sélection. Une troisième victoire en quatre matches leur permettrait d'assurer leur place à l'AmeriCup 2022.

18 février 2021 à 14:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.