À L'ÉTRANGER

LES BLEUES S'IMPOSENT À L'ARRACHÉE CONTRE L'ESPAGNE ET RALLIENT LES DEMI-FINALES

Crédit photo : FIBA

Pour la troisième fois consécutive, l'équipe de France féminine atteint les demi-finales du tournoi olympique. Au terme d'un match âpre et disputé, les Bleues ont vaincu l'Espagne (67-64), quadruple championne d'Europe. Elles affronteront le Japon vendredi pour une place en finale. 

Le basket tricolore est à son firmament. Pour la première fois de l'histoire, les équipes de France masculine et féminine disputeront les demi-finales. Après Londres et Rio, les Bleues rejoignent pour la troisième fois d'affilée le dernier carré d'un tournoi olympique. Les Bleues ont vaincu leur rival historique, l'Espagne (67-64), lors du quart de finale, mercredi à Tokyo, dans la Saïtama Super Arena. Elles retrouveront le Japon, qui les avait battues en phase de poules, vendredi à 13h. 

OLÉ ! SONT EN DEMI-FINALE DES JEUX OLYMPIQUES ! #ESPFRA #EDFBasket #Tokyo2020 #Basketball pic.twitter.com/7hSHJ1OWF5

— Equipes de France de Basket (@FRABasketball) August 4, 2021

Ce fut brillant, âpre et émouvant. Comme souvent dans les France-Espagne. A la nuance près que, cette fois-ci, ce sont les Bleues qui sortent de ce match victorieuses. Une singularité à l'échelle de la dernière décennie. Les Espagnoles les avaient privées du titre de championne d'Europe en 2013, 2017 et 2019. Il a fallu beaucoup de caractère et de résilience pour résister à la remontée de la Roja dans le dernier quart-temps. Il a fallu le talent de Marine Johannès à 23 secondes pour caresser la planche et donner trois points d'avance aux siennes (65-62). Puis les deux lancers-francs de Gabby Williams et Alix Duchet pour piquer le taureau espagnol, rageur et vaillant. 

L'activité précieuse de Gabby Williams 

Pourtant, à l'image de leurs homologues masculins mardi, les Françaises ont dilapidé une avance de 10 points dans le troisième quart-temps (53-43) qu'elles avaient construite sur la base d'une défense agressive et intelligente et un mouvement de balle intéressant. Gabby Williams (11 points, 3 rebonds et 4 passes décisives) s'est occupée de limiter la production statistique d'Alba Torrens (10 points à 3/9 aux tirs) et l'a obligée à commettre des fautes très rapidement dans ce match (2 dans le premier quart-temps). Une nouvelle démonstration de l'Américaine naturalisée française. Comme le match de Marine Johannès, auteure de 18 points à 8/16 aux tirs, 5 rebonds et 4 passes décisives. C'est d'ailleurs en son absence au début du dernier acte que la France a peiné à marquer. Seulement 2 points inscrits en six minutes. Heureusement pour les Bleues que la Roja percevait les paniers comme des sphères de dix centimètres de diamètre (34 % d'adresse). 

Désormais délivrées et libérées de l'un de ses concurrents les plus coriaces, les Bleues peuvent légitimimement nourrir de grosses ambitions. Il faudra montrer le même visage conquérant et autoritaire contre le Japon, trublion du tournoi olympique. Une équipe séduisante et envoûtante. A elles de rétablir le rapport de force en leur faveur. 

 

04 aout 2021 à 15:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTOINE GROTTERIA
Antoine Grotteria
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.