À L'ÉTRANGER

MARCO BELINELLI : "RAMENER LA VIRTUS BOLOGNE EN EUROLEAGUE !"

Marco Belinelli
Crédit photo : Virtus Bologne

Coup de tonnerre en Italie ! Marco Belinelli revient à la la Virtus Bologne. 

« Le projet Virtus Bologna est un projet qui m'a immédiatement intéressé. Un projet stimulant, auquel je suis sûr que je pourrai contribuer de manière importante », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse du club organisée pour parler de son arrivée. 

Depuis 2007 et sa draft par les Warriors de Golden State à la 18e position, il jouait en NBA. Il ? Marco Belinelli (1,96 m, 34 ans). Après être passé par Golden State, Toronto, La Nouvelle-Orléans, Chicago, San Antonio, Sacramento, Charlotte, Altlanta ou encore Philadelphie, retour à la case départ pour l’arrière. 13 ans après son départ outre-Atlantique après il revient en Italie, dans un club où il a déjà évolué en 2002-2003. 

Les fans italiens étaient, bien évidemment, incroyablement pressés et heureux de pouvoir accueillir l’enfant du pays, satisfaction qui s’est ressentie sur les réseaux sociaux. 24 heures après la diffusion en direct de cette conférence de presse, 65 153 personnes ont été "atteintes", 11 413 ont cliqué sur le post et 3 000 ont suivi en direct cette vidéo.

La Virtus Bologne, actuel 3e ex-aequo du championnat de Serie A, pourra compter sur l’expérience de Marco Belinelli, qui aura à cœur de ramener le club aussi haut que dans les années 90 et au début des années 2000.

"Après toutes ces expériences, j'ai mûri, j’ai grandi et maintenant je démarre un grand projet qui me donne encore l’opportunité de me sentir comme un joueur important, grâce aussi à la ferveur des fans dont je me suis immédiatement senti très proche."

Interrogé sur son coéquipier Milos Teodosic, il a tout de suite répondu à la question.

"Teodosic ?  Je l’avais comme adversaire, nous le connaissons tous, peu savent jouer comme lui et je suis là pour l’aider, ainsi que toute l’équipe, à gagner. J’apporterai mon expérience et ma volonté de gagner qui est intacte. Les défis me stimulent, l’un est certainement celui d’aider à ramener la Virtus en EuroLeague où je n’ai pas joué depuis longtemps et qui a atteint un très haut niveau ces dernières années. Une des raisons pour lesquelles je suis revenu est précisément cela", déclare-t-il toujours pour la conférence de presse du club."

Sous contrat jusqu'en 2023, les fans rêves de voir un duo Teodosic - Belinelli en EuroLeague dans les prochaines saisons.

par @
02 décembre 2020 à 13:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS DIQUÉLOU
Lucas Diquélou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.